Le Musée de la civilisation retrouve son erre d'aller

Michel Côté, directeur général du Musée de la... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Michel Côté, directeur général du Musée de la civilisation, et François Plamondon, directeur des ressources matérielles, ont donné aux médias un aperçu des travaux, hier.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le Musée de la civilisation se prépare à ouvrir aux visiteurs les salles touchées par l'incendie du 15 septembre 2014. Le retour à la normale s'effectuera de façon progressive et devrait être complété d'ici quelques mois, a annoncé mercredi le directeur général de l'institution, Michel Côté.

Dès le 26 février, on pourra admirer les plus belles voitures hippomobiles de la collection de l'homme d'affaires Paul Bienvenu. Début mars, on lèvera enfin le voile sur Corps rebelles, une grande exposition multimédia sur la danse contemporaine qui se trouvait en cours d'installation au moment de l'incendie. 

Rappelons que c'est la moitié du bâtiment de la rue Dalhousie qu'on avait dû fermer aux visiteurs à la suite du sinistre. «Nous avons un musée neuf à l'intérieur comme à l'extérieur, a fait valoir M. Côté. C'est l'occasion de le redécouvrir. Des expositions ont été retardées, mais tout ça va être relancé. À l'été, toutes les salles seront rouvertes.»

C'est notre histoire, l'exposition contemporaine sur les Premières Nations et les Inuits inaugurée en 2013, ne rouvrira ses portes qu'en juillet. La grande salle qui l'abritait a été si lourdement endommagée par l'eau et la fumée qu'on a dû la refaire pratiquement à neuf. 

On a par ailleurs profité des travaux pour transformer le salon des visiteurs. Rebaptisé Le Belvédère, cet espace polyvalent accueillera désormais des activités culturelles et éducatives, et ce juste à temps pour la semaine de relâche.

Le coût des travaux de réparation est provisoirement évalué à 2 millions $.

Horus sur une gazelle; statuette votive, bronze, basse... (collection du Rijksmuseum van Oudheden, Pays-Bas) - image 2.0

Agrandir

Horus sur une gazelle; statuette votive, bronze, basse époque (712 - 332 av. J.-C.) 

collection du Rijksmuseum van Oudheden, Pays-Bas

Une journée en Égypte

Après Les maîtres de l'Olympe, le Musée de la civilisation promet de frapper de nouveau un grand coup l'été prochain avec Égypte magique.

L'exposition ouvrira ses portes le 27 mai et comprendra quelque 250 artefacts tirés des collections du Rijksmuseum van Oudheden de Leiden aux Pays-Bas, du Louvre de Paris, du British Museum de Londres et du Museo delle Antichità Egizie de Turin. On y verra également certains objets appartenant à la collection du Musée de l'Amérique francophone, dont la momie et le sarcophage de Nen-Oun-Ef.  

«Égypte magique va marquer l'activité muséale à Québec pendant tout l'été», pense Michel Côté. Sorte d'immersion dans le quotidien de l'Égypte ancienne, l'installation devrait permettre au visiteur de vivre une journée de 24 heures en 75 minutes. Considérant l'envergure de l'exposition, sa présentation entraîne des retombées de 15 millions $ pour le secteur du tourisme à Québec, rappelle par ailleurs le directeur général du musée.

À un jet de pierre, la Maison historique Chevalier proposera par ailleurs, à partir du 24 juin, une nouvelle exposition d'intérieurs québécois des XVIIIe et XIXe siècles. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer