Do Norte Ao Norte: nordique Amazonie

O segredo (Eros et Thanatos), de Fanny Mesnard... (Photo Débora Flor)

Agrandir

O segredo (Eros et Thanatos), de Fanny Mesnard

Photo Débora Flor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) L'an dernier, un groupe d'artistes de Québec a reçu un petit montant du programme Première Ovation pour présenter leurs oeuvres sur papier au Museu de Arte de Belém, en Amazonie brésilienne. Grâce à l'aide du CALQ, trois d'entre eux ont aussi pu y faire une résidence en novembre, dont ils sont revenus transformés.

Leur séjour a changé leur rapport au temps de création, qui s'est étiré, et aux couleurs, indique Fanny Mesnard. «On est un peu victime de cette espèce d'aura lumineuse qui enveloppe tout», explique-t-elle.

La peintre avait en tête de présenter deux figures symboliques, Éros et Thanatos, en discussion. Des plantes et des motifs du Québec et de l'Amérique s'y entremêlent - «un truc que je m'empêcherais de faire ici».

Formes exubérantes

Le côté «baroque» de la région du Para a aussi eu un effet sur les artistes, qui se sont mis à intégrer davantage de formes exubérantes dans leurs compositions.

«Hugo [Bergeron], qui a habituellement un travail très structuré, a fait deux tableaux. Un qui représente le Nord, le froid, la banquise, et l'autre qui est une foison de motifs et de dégoulinures», décrit Mesnard.

Le projet, baptisé Do Norte ao Norte, visait d'ailleurs à placer les deux Nord des Amériques en miroir, et de favoriser les échanges culturels entre eux.

Amélie Laurence Fortin a quant à elle présenté une version en papier mâché d'une sculpture qu'elle fait habituellement en bois. «Du coup, elle a décidé d'en faire une procession de l'atelier au musée, qui ne sont pas très éloignés», raconte Mesnard.

Véronique Isabelle, une peintre québécoise installée au Brésil, et Allison Morre, qui a mixé les silhouettes de Bélem et Montréal dans une installation ludique, ont également participé au projet.

L'exposition collective au Museu de Arte de Belém présentait ainsi des créations de sept artistes de la relève québécoise (dont Dan Brault et Cynthia Dinan-Mitchell), en plus des travaux inédits réalisés en résidence de création dans la ville.

Même si rien n'est bouclé pour l'instant, Fanny Mesnard n'exclut pas la possibilité de représenter l'exposition à Québec.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer