C'est notre histoire: un condensé, en attendant la réouverture du MCQ

Meditations on Red de Nadia Myre... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Meditations on Red de Nadia Myre

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) À défaut d'avoir l'expérience complète de C'est notre histoire, les visiteurs du Musée de la civilisation de Québec (MCQ) auront droit jusqu'en juin à un condensé de l'exposition consacrée aux Premières Nations et aux Inuits, qui a dû être démontée en septembre à la suite de l'incendie qui endommagé l'aile est du Musée. L'année 2015 fera aussi une place de choix aux questions autochtones avec la venue d'une exposition sur les aborigènes d'Australie, à l'automne.

Le MCQ a profité du lancement du livre Voyage au coeur des collections des premiers peuples, publié aux éditions Septentrion, pour inaugurer le nouvel espace réservé à l'histoire autochtone au coeur de l'exposition Le temps des Québécois. Un aménagement temporaire qui résume avec des objets-clés l'exposition C'est notre histoire pendant la rénovation de la salle qui l'abrite.

Les deux chargées de projet Caroline Lantagne et Geneviève De Muys ont sélectionné une soixantaine d'objets significatifs représentant les 11 nations autochtones du Québec. Des objets historiques comme des manteaux, des mocassins, des couteaux, des paniers et autres côtoient des oeuvres d'art contemporaines, comme le saisissant Meditations on Red #1, #2, #3 de Nadia Myre. Il est possible que l'intégration des autochtones à la grande trame de l'exposition Le temps des Québécois persiste d'une façon plus importante même après le retour de l'exposition C'est notre histoire dans sa salle originale.

La création de cette dernière a d'ailleurs été l'occasion pour le MCQ de faire un travail complet de documentation de sa collection en art autochtone, qui a résulté dans la publication d'un ouvrage aux Éditions Septentrion. «C'était important qu'on fasse le point sur notre collection, qui est une vieille collection. Ça raconte toute l'histoire de notre relation avec les autochtones», a précisé Michel Côté, directeur général du Musée.

L'ouvrage contient aussi des articles sur les collections autochtones amazoniennes et océaniques du MCQ. L'institution de la rue Dalhousie travaille présentement à une exposition sur les aborigènes d'Australie qui devrait prendre l'affiche à l'automne 2015, après avoir présenté E Tû Ake - Maori debout sur la culture des Maoris de la Nouvelle-Zélande, en 2012. «Les communautés autochtones québécoises vivent le même enjeu de préserver leur culture dans une société mondialisée. C'est intéressant de voir comment les autres cultures autochtones sur la planète ont répondu au même problème», a noté Michel Côté.

Le directeur général a par ailleurs indiqué que les choses rentreraient graduellement dans l'ordre d'ici juin, après l'incendie qui a forcé la fermeture et le report de certaines expositions. La collection de voitures hippomobiles de Paul Bienvenu devrait prendre l'affiche en février, l'exposition Corps rebelles, sur la danse contemporaine, en mars, alors que mai marquera l'ouverture de Magie en Égypte ancienne, tout juste avant le retour de C'est notre histoire, en juin.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer