72 costumes patrimoniaux de Radio-Canada seront préservés

Vingt-quatre costumes sont déjà dans les réserves du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Vingt-quatre costumes sont déjà dans les réserves du Musée de la civilisation de Québec, depuis une donation en 2011, lors d'une exposition sur le 75e anniversaire de Radio-Canada. On y trouve principalement des costumes d'émissions jeunesse comme Paillasson, Bobino, Franfreluche, Sol et Gobelet et La souris verte, ainsi que des marionnettes comme Nic et Pic et Bobinette.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Isabelle Houde</p>

(Québec) Sur les plus de 90 000 costumes de l'entrepôt de Radio-Canada qui fermera ses portes en décembre, 72 sont jugés d'une valeur patrimoniale et seront préservés dans des institutions muséales et culturelles. Le reste sera vendu dans un processus d'appel d'offres, a précisé lundi Marc Pichette, directeur des relations publiques de Radio-Canada.

Sur ces 72 costumes, 24 sont déjà dans les réserves du Musée de la civilisation de Québec, depuis une donation en 2011, dans le cadre d'une exposition sur le 75e anniversaire de Radio-Canada. On y trouve principalement des costumes d'émissions jeunesse comme Paillasson, Bobino, Franfreluche, Sol et Gobelet et La souris verte, ainsi que des marionnettes comme Nic et Pic et Bobinette.

Même si Radio-Canada a fait savoir vendredi qu'elle avait l'intention de contacter des musées québécois pour la préservation d'une partie de son costumier, aucun appel n'a encore été reçu du côté du Musée de la civilisation de Québec (MCQ). «La balle est dans leur camp», a laissé savoir lundi Katy Tari, directrice des collections au MCQ. Si la société d'État vient à contacter le Musée de la civilisation, il y aura «des normes à respecter comme dans tout dossier de donation», a-t-elle spécifié. «Il y a tout un processus d'analyse tant sur le plan de l'objet en question que de la pertinence de l'intégrer à la collection nationale. On pense qu'il y aurait une sélection très pointue à faire, puisque c'est autour de 90 000 pièces que contient ce costumier», a-t-elle ajouté.

Marc Pichette a tenu lundi à souligner l'importance pour Radio-Canada de préserver ces 72 pièces patrimoniales de la collection, dont 40 ne sont pas encore placées sous la garde d'un musée. Ces costumes ont été déclarés patrimoniaux en raison de leur importance dans l'histoire de la télévision canadienne.

Appel d'offres

Pour le reste des 90 000 costumes, la société d'État ira en processus d'appel d'offres auprès d'entreprises ayant des activités de costumes, pour que l'ensemble de l'inventaire puisse continuer de servir à la population du Québec et du Canada, a précisé Marc Pichette. «Contrairement à ce que les gens peuvent penser, nous ne voulons pas détruire de costumes», s'est-il défendu, ajoutant que la société est «sensible aux commentaires» que cette «triste nouvelle» a déclenchés.

La décision prise par Radio-Canada de fermer son costumier dans une nouvelle vague de compressions a soulevé un mouvement d'opposition sur les réseaux sociaux. En date de lundi, plus de 36 000 personnes avaient signé une pétition demandant à la ministre du Patrimoine canadien, Shelly Glover, d'intervenir pour empêcher la disparition du costumier et de ses pièces patrimoniales. Près de 32 000 personnes avaient aussi adhéré à une page Facebook demandant à la Radio-Canada de ne pas se départir de ses costumes d'ici les prochaines élections fédérales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer