Les trésors de la capitale, nouveau rendez-vous pour les curieux

Le premier trésor présenté est le frac d'Honoré... (Photo fournie par Les Musées de la civilisation)

Agrandir

Le premier trésor présenté est le frac d'Honoré Mercier, un habit de cérémonie offert en 1891 à l'ancien premier ministre du Québec par le pape Léon XIII.

Photo fournie par Les Musées de la civilisation

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Après le succès remporté par le Tribunal de l'histoire, la Commission de la capitale nationale remanie ses conférences divertissantes en les tournant vers des trésors tirés des collections des Musées de la civilisation.

Les trésors de la capitale deviennent le nouveau rendez-vous des passionnés d'histoire. «Pas nécessairement des connaisseurs. C'est très accessible», précise le directeur artistique de la série, Cyrille-Gauvin Francoeur.

Pendant 11 saisons, la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a proposé une série, Tribunal de l'histoire, pour revisiter de grands moments de la région à travers des animations prenant la forme d'un procès et mêlant théâtre et musique.

Il était toutefois venu le temps, après 12 ans, de renouveler la for-mule pour offrir un nouveau point de vue sur l'histoire de la capitale nationale. 

Les concepteurs, Cyrille-Gauvin Francoeur et l'historien Frédéric Smith, coordonnateur à la CCNQ, ont décidé de plonger dans les artefacts de la capitale grâce à la collaboration des Musées de la civilisation. 

Les six trésors de la première saison sont en fait des symboles qui permettent de replonger dans une période-clé de l'histoire d'ici. Cyrille-Gauvin Francoeur a écrit les textes en étant alimenté par des historiens de la CCNQ. Des comédiens et des musiciens - originaires de Québec, précise M. Francoeur - s'animent toujours dans une mise en scène tournée autour de l'objet-vedette.

Objet banal?

«Ce qu'on veut faire découvrir aux gens, c'est l'intérêt d'un objet qui, pour certains, semble banal. On veut que les gens comprennent pourquoi on les appelle des trésors», explique le directeur artistique. 

Un trésor sera présenté chaque mois jusqu'en avril au Palais Montcalm. Le premier est le frac d'Honoré Mercier, un magnifique habit de cérémonie qu'a reçu en 1891 l'ancien premier ministre du Québec du pape Léon XIII.

Honoré Mercier a été décoré du même coup de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand, le plus haut titre honorifique donné à un laïc par le Vatican.

«Cette décoration lui a été attribuée parce qu'il avait résolu un grand problème diplomatique entre le Québec et le Vatican qui datait du début du XIXe siècle», résume Cyrille-Gauvin Francoeur.

Il s'agit de l'affaire des biens des Jésuites, que le gouvernement québécois tentait de liquider de manière équitable. Frédéric Smith estime que l'exploit d'Honoré Mercier a été de régler le conflit sans susciter trop de grogne au Québec, ce qui lui a valu la gratitude du Vatican. Et le frac du pape, qui sert de point de départ pour parler de ces tractations ayant déchiré les communautés religieuses du Québec.

Parmi les autres trésors qui seront mis en scène cette saison par la CCNQ, on trouve la maquette de l'église St. Andrew, le premier fleurdelisé du Québec et le moulin à cuir American St. Louis - pour parler de l'industrialisation.

À noter qu'un conservateur des Musées de la civilisation répondra aux questions des spectateurs à la fin de chaque animation.

Vous voulez y aller?

  • Quoi: Les trésors de la capitale: le frac d'Honoré Mercier
  • Quand: ce soir, 19h30
  • Où: Palais Montcalm, salle Raoul-Jobin
  • Billets: 24,40 $
  • Info: 418 641-6040 ou palaismontcalm.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer