Paysages modernes du Québec traditionnel: Marc-Aurèle Fortin en cadeau

L'exposition itinérante Paysages modernes du Québec met en... (Collaboration spéciale, Brigitte Lavoie)

Agrandir

L'exposition itinérante Paysages modernes du Québec met en scène une trentaine d'oeuvres du peintre Marc-Aurèle Fortin.

Collaboration spéciale, Brigitte Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Lavoie

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Saint-Paul) Le Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul revient dans les pas de l'artiste des paysages Marc-Aurèle Fortin, accueillant jusqu'au 23 mars 2014 l'exposition à succès Paysages modernes du Québec traditionnel.

Jacques Tremblay, directeur général du Musée d'art contemporain... (Collaboration spéciale Brigitte Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Jacques Tremblay, directeur général du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul

Collaboration spéciale Brigitte Lavoie

L'exposition itinérante du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBA) s'arrête dans Charlevoix après avoir été présentée à Montréal, Rouyn-Noranda et Sherbrooke.

«Marc-Aurèle Fortin a fait plusieurs passages dans Charlevoix pour y peindre. C'est un cadeau que nous nous faisons, à nous et à la population», souligne d'entrée de jeu Jacques Tremblay, le directeur général du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, sous le charme de la trentaine d'oeuvres regroupées dans la grande salle d'exposition Françoise-Labbé.

Réalisés entre 1910 et 1950, les tableaux à l'huile et à la gouache représentent tantôt des scènes rurales, tantôt des scènes maritimes, visitant plusieurs contrées du Québec de l'époque dont Sainte-Rose-du-Nord, l'île d'Orléans, Terrebone ou encore Saint-Tite-des-Caps, l'Anse-aux-Gascons et Baie-Saint-Paul.

«Ce qui est intéressant avec cet artiste est le traitement qu'il fait des paysages. Il a une façon particulière de nous les présenter», constate M. Tremblay qui croit que les visiteurs seront nombreux à prendre rendez-vous avec les oeuvres de Fortin au cours des prochains mois.

«Choix thématiques et stylistiques»

En place depuis deux semaines, l'exposition visite les thèmes des arbres, des villages, des bateaux, des maisons, ainsi que de la caséine, un médium à base de lait que l'artiste a découvert à la fin de sa carrière. Elle témoigne également des «paradoxes entre les choix thématiques et stylistiques» du peintre «associé à la fois à la tradition et à la modernité». Rappelons que les tableaux présentés proviennent de la collection du MNBA ainsi que de collections privées. En scène depuis le 26 octobre, l'exposition a fait l'objet d'un vernissage hier sous la présidence d'honneur de la directrice générale du MNBA, Lyne Ouellet.

Jusqu'au 23 mars également, les visiteurs du MAC de Baie-Saint-Paul peuvent également découvrir les installations Espaces : dynamiques du faire, alchimie des idées de Luc Bergeron, un ancien participant du Symposium international d'art contemporain. Les chapeaux reprennent également leurs droits avec les oeuvres sculpturales de la chapelière Mireille Racine.

Information: www.macbsp.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer