BITUMES ET HERBES FOLLES - 5e de 10

Séjour temporaire à Carleton-sur-Mer: fantaisies touristiques

Marc Dulude signe une installation nomade sur le... (Photo Nancy Cormier)

Agrandir

Marc Dulude signe une installation nomade sur le thème du déracinement, inspirée du déménagement du cimetière de Carleton lors de la construction de la route 132.

Photo Nancy Cormier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Josianne Desloges
Josianne Desloges

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Cet été à Carleton-sur-Mer, la ville est investie par huit artistes de différentes régions du Québec qui ont percé de petites brèches dans le réel aux endroits les plus visités. Le centre d'artistes Vaste et vague tente gentiment de damer le pion au bureau de tourisme, en proposant aux visiteurs un parcours hors du commun.

Il y a un an, la cohorte d'artistes est venue s'imprégner de l'histoire, de la géographie et de la trame sonore de la ville gaspésienne, qui borde la mer. Chacun est retourné chez soi et a ensuite produit une oeuvre en travaillant avec le souvenir du lieu, pour créer un maillon du projet Séjour temporaire, altération provisoire, orchestré par la commissaire Marie-Hélène Leblanc.

«L'idée était d'altérer le tissu touristique de la ville, dont la population double pendant l'été, et de laisser l'artiste être touriste, occupant, agent perturbateur du quotidien», indique la native de Carleton, que sa carrière artistique a menée à Gatineau et à Montréal.

La salle de Vaste et vague a été transformée en office de tourisme. Puisque le centre cohabite avec le véritable Bureau d'accueil touristique dans le Quai des arts, le leurre fonctionne assez bien. «Je trouvais ça intéressant d'infiltrer dans le réel un questionnement», souligne la commissaire. Les touristes entrent et voient le présentoir de chaque artiste et la carte géographique des installations - réellement utilisable puisqu'on y trouve aussi la plupart des commerces de la ville.

Le cinéaste Jean-François Caissy a conçu La bête... (Photo Nancy Cormier) - image 2.0

Agrandir

Le cinéaste Jean-François Caissy a conçu La bête au village, un panneau-réclame montrant un chevreuil aux bois lumineux.

Photo Nancy Cormier

Huit interventions

Marie-Claude Bouthillier (Montréal, centre Clark) a décidé d'entretenir et de revaloriser le site de la statue de la Vierge, qui fait face à celle d'un enfant. «Des milliers de coquillages en céramique sont disposés autour des statues. Ceux près de l'enfant portent l'empreinte de l'artiste et ceux près de la Vierge portent l'empreinte de la main de son père», explique Mme Leblanc.

Pierre-Olivier Fréchette-Martin (Québec, Avatar) a braqué une rangée de projecteurs sur un cabanon sur la pointe Tracadigash. À la tombée de la nuit, ils génèrent des vagues de lumière sur la cabane. «C'est très doux, très onirique», commente la commissaire.

Sofian Audry (Montréal, Perte de signal) a construit un quai flottant, installé à la marina de Carleton. «Un écran en plexiglas permet d'observer une créature artificielle sous-marine qui génère lumière et électricité.»

Sur la clôture qui longe le Barachois, une des plus importantes réserves ornithologiques au Québec, Sylvie Crépeault (Rouyn-Noranda, L'écart) a créé un horizon mixte. «Les oiseaux et les paysages de l'Abitibi et de la Gaspésie se rencontrent sur la clôture, dans une idée de migration, de déplacement, de souvenirs qui se fondent», analyse Mme Leblanc.

Marc Dulude (Sainte-Thérèse, Praxis) signe quant à lui une installation nomade qui va d'un stationnement à l'autre le long de la route 132. À sa construction, il a fallu déplacer le cimetière de Carleton, et il voulait travailler cette notion de déracinement, explique la commissaire. «Il a reconstruit une grande motte de terre, avec des oiseaux, des branches d'arbres, comme s'il avait arraché un grand bloc de terre.»

Autour de l'unique magasin d'alimentation de la ville, le Metro Viens, on peut entendre l'oeuvre sonore de Donna Legault (Gatineau, Daïmôn) Les ondes sonores environnantes, des éoliennes aux camions de livraison, sont transformées et modulées selon les vibrations du son ambiant. Le résultat, ressemble à un son de didgeridoo.

Deux artistes ont finalement été soutenus par Vaste et vague. Le cinéaste Jean-François Caissy a conçu La bête au village, un panneau-réclame montrant un chevreuil aux bois lumineux. «Comme une brèche dans le réel qui nous attend après une virée au bout du quai», commente Mme Leblanc. Finalement, Milutin Gubash fait planer trois drapeaux, qui sont en fait des photographies du drapeau de l'ex-Yougoslavie, dont il est originaire. «Ces bouts de tissus sont des oeuvres relativement abstraites, mais qui nous font nous demander si la ville est occupée et par quoi, par qui? Finalement, on pourrait répondre par l'art.»

Sur la clôture qui longe le Barachois, une... (Photo Nancy Cormier) - image 3.0

Agrandir

Sur la clôture qui longe le Barachois, une des plus importantes réserves ornithologiques au Québec, Sylvie Crépeault a créé un horizon mixte.

Photo Nancy Cormier

Herbes folles

- Itinéraire

De Québec ou Lévis, il faut suivre l'autoroute 20 jusqu'à Rivière-du-Loup, puis la 132 Est jusqu'à Carleton. Le trajet prend un peu plus de six heures. Le centre d'artistes Vaste et Vague est situé au 774, boulevard Perron à Carleton-sur-Mer. Jusqu'au 7 septembre.

- Plaisirs bucoliques

Les suggestions de Marie-Hélène Leblanc : les plages, la microbrasserie Le Naufrageur (586, boulevard Perron), la Brûlerie du quai (200, rue du Quai) et le phare au bout de la pointe Tracadigash.

- À l'agenda

Les rencontres internationales de la photographie en Gaspésie se déroulent du 10 juillet au 11 septembre, en plein air et à l'intérieur, partout sur la péninsule. Info : www.photogaspesie.ca

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer