Robert Downey Jr.: question de trop

Robert Downey Jr.... (Archives AFP)

Agrandir

Robert Downey Jr.

Archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) «C'est un parasite qui a la syphilis.»

Kristen Stewart... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Kristen Stewart

Photothèque Le Soleil

Robert Downey Jr. n'y est pas allé de main morte pour parler du présentateur de Channel 4 News, Krishnan Guru-Murthy. En tournée de promotion pour le film Avengers - L'ère d'Ultron, dans lequel il joue le superhéros Iron Man, l'acteur a «pété sa coche» lorsque Guru-Murthy lui a posé des questions sur sa relation tumultueuse avec son père et ses anciennes dépendances à l'alcool et aux drogues. Tentant d'abord de ramener gentiment le journaliste au sujet du film, l'acteur en colère a quitté l'entrevue promptement. Invité quelques jours plus tard à l'émission de radio d'Howard Stern, Downey Jr. a ajouté : «C'est bien plus qu'un parasite qui a la syphilis, donc je dois prendre mes distances d'avec ce clown. Autrement, je vais probablement mettre les mains sur ce quelqu'un et là, ce sera une vraie histoire!» Attention, Robert, ce n'est pas parce que tu joues un superhéros que tu es invincible! L'acteur a expliqué que lorsqu'il fait la promotion d'un tel film, il suppose que beaucoup d'enfants vont le regarder et que «ça n'a juste rien à voir avec vos vices cachés sombres et effrayants». De son côté, Guru-Murthy - qui avait déjà eu un incident du même genre en 2013 avec le réalisateur Quentin Tarantino - s'est défendu en rappelant qu'il ne faisait pas d'entrevues de promotion. T'inquiète, Robert, les enfants ne sont pas traumatisés par ton passé. La preuve : ton film a engendré des recettes de 187,7 millions $ au box-office lors de sa première fin de semaine.

David Letterman: dominos avec Obama

David Letterman sera à la barre du Late Show pour la dernière fois le 20 mai et il pense déjà à ses projets de retraite. Le président Barack Obama, qui se retirera aussi bientôt de la vie publique, a officiellement invité Letterman à jouer aux dominos avec lui et à aller prendre un café chez Starbuck's pour jaser avec les gens. Voici quelques statistiques concernant le Late Show : 

  • Letterman anime les fins de soirée à CBS depuis 33 ans. 
  • C'est Regis Philbin qui détient le nombre record de présences à l'émission (136 fois).  
  • L'acteur Bill Murray a été son tout premier invité.  
  • L'émission a reçu 15 Emmy Awards. 

Pour son remplacement, Letterman a déclaré qu'il n'avait pas été consulté. Stephen Colbert a été choisi, mais Letterman laisse entendre qu'il aurait préféré quelqu'un d'autre. «J'ai toujours pensé que Jon Stewart serait un bon choix.» Il poursuit sa réflexion en avançant qu'il aurait été une bonne idée de choisir une personne noire et, pourquoi pas, une femme? «Parce qu'il y a beaucoup de femmes très drôles qui ont des émissions de télévision. Ça aurait eu du sens.» Si on comprend bien, Colbert ne comptera probablement pas Letterman parmi ses admirateurs.

Natalie Portman: femme d'opinion

Natalie Portman est une femme d'opinion et l'a démontré encore une fois lors d'une récente entrevue. Sur la réélection en mars du premier ministre d'Israël (son pays d'origine), Benyamin Nétanyahou, Portman n'hésite pas à faire part de sa déception. «Je suis vraiment contre Nétanyahou. Contre, insiste-t-elle. Je suis très, très fâchée et déçue de sa réélection. Je trouve ses commentaires racistes horrifiants.» Vivant désormais à Paris avec son mari, le directeur du ballet de l'Opéra de Paris, Benjamin Millepied, et leur fils de trois ans Aleph, Portman admet qu'elle se sent nerveuse en tant que juive dans la capitale française. «Oui, je me sens nerveuse, mais je me sentirais nerveuse si j'étais un homme noir dans ce pays. Je me sentirais nerveuse à plusieurs endroits si j'étais musulmane.» L'actrice, dont le vrai nom est Natalie Hershlag, a fait ses premiers pas dans le métier à 16 ans dans le film Le professionnel, dans lequel elle donnait la réplique à Jean Reno. Elle fera ses débuts comme réalisatrice dans le long métrage A Tale of Love and Darkness, une adaptation d'un livre de l'auteur israélien Amos Oz, qui traite du conflit israélo-palestinien. 

Kristen Stewart: à bas le sexisme

Kristen Stewart en a marre du sexisme à Hollywood et elle ne se gêne pas pour le dénoncer. Affirmant que les «femmes doivent travailler plus difficilement pour se faire entendre», elle ajoute : «C'est écoeurant. C'est fou. C'est tellement fou que ça en est offensant.» L'égérie de Chanel en a aussi contre ceux qui cherchent la célébrité à tout prix. «La célébrité est la pire chose au monde, croit-elle. Surtout lorsqu'elle est inutile. Lorsque certaines personnes disent : "Je veux être célèbre"... Pour quoi faire? Tu ne fais rien!» Stewart, 25 ans, qui a gagné un César pour son rôle dans Sils Maria, ne doit certainement pas être l'amie de Paris Hilton et du clan Kardashian... Revenant sur les scènes intimes qu'elle a eues à tourner dans les films Twilight avec son copain de l'époque Robert Pattinson, elle dit : «Je déteste ces scènes lorsqu'elles sont forcées. À ce moment, cela devient grotesque et très inconfortable. Pour Twilight, nous devions jouer l'une des scènes les plus épiques qui soient. Cela devait être transcendant, d'un autre monde et surnaturel, cela devait refléter une vie sexuelle incroyable. Et nous étions là, à nous demander : "Comment sommes-nous censés jouer ça?" C'était l'agonie.» Être au lit avec Robert Pattinson, «l'agonie»? Ah bon...

__________________

Sources : Daily Mail, Entertainment Weekly, IMDB, Wikipedia, Paris Match, Les Inrocks, People, Us Weekly, Vanity Fair, The Hollywood Reporter

› Sofia Vergara a répondu à son ex Nick Loeb, qui la poursuit pour sauver leurs embryons congelés, le qualifiant d'«opportuniste». «Je ne veux pas que cette personne profite davantage de ma carrière et essaie de se promouvoir en faisant parler de lui dans les journaux.» Quelque chose me dit que Loeb ne laissera pas tomber aussi facilement et que ça se réglera à l'amiable. Au nom de la vie des deux bébés, bien évidemment... 

› C'est fini entre le golfeur Tiger Woods et la skieuse Lindsey Vonn. Le couple a annoncé sa séparation après trois ans de relation. Est-ce que Lindsey sentait un nouveau scandale sexuel poindre à l'horizon? La réponse dans quelques mois. 

› À l'instar de Blake Lively, Lauren Conrad et Gwyneth Paltrow, Reese Witherspoon a lancé cette semaine son site Internet «style de vie». Vous pouvez aller fouiner à draperjames.com

En chiffres: 40 ans

Pour souligner ses 40 ans (le 2 mai), David Beckham s'est payé toute une fête! Parti avec sa famille (Victoria et leurs quatre enfants) à bord de son jet privé, il s'est posé au Maroc, à Marrakech plus précisément, ville où le couple Victoria-David avait renouvelé ses voeux de mariage en 2008. Logés dans des suites luxueuses, les Beckham ont accueilli 60 convives, parmi lesquels les ex-Spice Girls Emma Bunton, Melanie Chisholm et Geri Halliwell. L'actrice Eva Longoria et le chef Gordon Ramsay étaient aussi du nombre. Sur Instagram depuis peu, le beau David a publié de nombreuses photos. Le soleil, le beau monde, les piscines somptueuses, OK, on l'avoue, on est jaloux! Pour vous rincer l'oeil : goo.gl/pcSHQl

Sinéad O'Connor... (Photothèque Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

Sinéad O'Connor

Photothèque Le Soleil

Dans le rétroviseur

Il y a 25 ans, une jeune Irlandaise captait les yeux du monde entier avec son magnifique visage, son crâne rasé et sa voix écorchée. La vidéo de la chanson Nothing Compares to U, écrite par Prince, faisait de Sinéad O'Connor une star. O'Connor a fait scandale plusieurs fois dans sa carrière notamment lorsqu'elle a déchiré une photo du pape Jean-Paul II en 1992 lors de l'émission Saturday Night Live pour protester contre l'abus d'enfants par l'Église catholique. Le plus étonnant est que O'Connor a été ordonnée prêtre à la fin des années 90, se faisant appeler Mère Bernadette Mary! Malgré ses quatre mariages à des hommes, O'Connor a aussi déjà déclaré qu'elle était gaie. Mère de quatre enfants, elle deviendra grand-mère en juillet.

«C'est un parasite qui a la syphilis.» (Image tirée du site web) - image 5.0

Agrandir

Image tirée du site web

Sur le web

En 1956, Elvis Presley sortait son premier album et faisait ses débuts dans le film Love Me Tender. La gloire a été instantanée pour le crooner de Memphis. L'année précédente, la compagnie RCA avait engagé le photographe Alfred Wertheimer, qui a pris quelque 3000 clichés du jeune homme de 21 ans montrant les premiers pas de l'icône dans l'industrie.

goo.gl/jkjVUM

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer