Kelly Osbourne: le cliché de trop

Kelly Osbourne... (AFP, VALÉRIE MACON)

Agrandir

Kelly Osbourne

AFP, VALÉRIE MACON

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Les lendemains des Oscars ont été houleux dans le domaine de la «critique» de vêtements de stars. À Fashion Police (auparavant animée par Joan Rivers), une des «panélistes», Giuliana Rancic, a commis un faux pas de qualité : décrivant les cheveux de l'actrice Zendaya (qui portait de longs dreadlocks - photo), elle a lancé qu'elle avait l'impression que cette coiffure sentait «l'huile de patchouli ou le pot».

Zendaya... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Zendaya

Photothèque Le Soleil

Fâchée, Zendaya a fortement réagi sur les médias sociaux, ce qui a amené Rancic à présenter des excuses officielles, que la femme de 18 ans a gracieusement acceptées. Ça aurait pu se terminer là... mais une des coanimatrices de Fashion Police est Kelly Osbourne, par hasard grande amie de ladite Zendaya. Après la diffusion, Osbourne s'était dissociée (sur Twitter) de cette blague douteuse qui semblait «spontanée»... mais qui a été enregistrée au moins trois fois (a révélé une source), suscitant chaque fois la désapprobation de la fille d'Ozzy. Kelly Osbourne (qu'on soupçonnait de vouloir quitter l'émission depuis le décès de Joan Rivers) a donc décidé d'aller «relever de nouveaux défis» ailleurs, et Khloé Kardashian (la soeur de l'autre) est sur les rangs pour la remplacer. Misère. 

Jennifer Garner: chacun son tour

Après avoir passé les dernières années (par choix) à principalement élever ses enfants, l'heure du grand retour a sonné pour Jennifer Garner. «J'ai été à la maison longtemps, mais je reviens au travail au printemps», a expliqué Garner à US Weekly. L'actrice de 42 ans, qui a trois enfants avec Ben Affleck (Violet, neuf ans, Seraphina, six ans, et Samuel, trois ans), avait volontairement mis sa carrière en veilleuse pour permettre notamment à son mari de se consacrer à ses très nombreux projets (de Argo jusqu'à Batman c. Superman, qui sort l'an prochain). «Mais maintenant, c'est à mon tour!» Même si elle s'est surtout consacrée à sa famille, Jennifer Garner n'avait pas cessé complètement de tourner, apparaissant dans Dallas Buyers Club et Alexandre et sa journée épouvantablement terrible, horrible et affreuse, avec Steve Carell. «Juste à cause de lui [Carrell], j'aurais dit oui. C'est le meilleur. J'ai beaucoup de chance avec mes covedettes... mais j'en ai seulement marié deux!» ajoute-t-elle en rigolant (elle a connu Affleck sur le plateau de Pearl Harbor et son premier mari, Scott Foley, sur celui de la série télé Felicity). Un bon endroit pour rencontrer, on dirait.

Madonna: toujours rebelle

Le Rolling Stone actuellement en kiosque présente en une le visage de Madonna, à l'occasion (évidemment) de la sortie de sa nouvelle galette, Rebel Heart. En entrevue avec le magazine, la chanteuse de 56 ans a parlé avec franchise notamment de Lady Gaga, de Kanye West... et de son âge. Sur Gaga : «La seule fois où j'ai critiqué Lady Gaga, c'est quand j'ai senti qu'elle avait piqué une de mes chansons [NDLR : Born This Way ressemblait en effet drôlement à Express Yourself]. Ça n'a rien à voir avec "elle m'a pris ma couronne" ou "elle prend ma place". Elle fait ses affaires. Je pense que c'est une chanteuse qui a du talent et qui sait écrire.» Sur West : «C'est un fou brillant. Je pense que l'industrie de la musique a besoin de lui, car tout le monde est tellement devenu politically correct...» Sur son âge : «Personne n'oserait faire de remarques aussi désobligeantes parce qu'une personne est noire ou gaie. Mais quand il s'agit de mon âge, n'importe qui croit pouvoir se permettre de dire n'importe quoi de dégradant à ce sujet. Je suis jugée à cause de mon âge. Quelle est la différence entre ça ou toute autre discrimination? Pourquoi est-ce plus acceptable?» Excellente question.

Taylor Swift... (Photothèque Le Soleil) - image 2.0

Agrandir

Taylor Swift

Photothèque Le Soleil

Taylor Swift: sujet tabou

Taylor Swift est prête à parler d'à peu près n'importe quoi : questionnez-la sur sa vie, ses ex, ses amies, ses chats, ses vêtements... mais pas sur sa meilleure ennemie, Katy Perry. «Je ne parlerai plus jamais d'elle en entrevue. Ça n'arrivera pas», a répondu très clairement Swift au Telegraph, lorsque le quotidien britannique a «tenté» d'aborder le sujet de celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Bon, discutons de sa vie de célibataire, alors. «Je pense qu'à 30 ans [elle en a 25], je serai toujours célibataire, soyons honnête. Personne n'est prêt à s'engager à vivre toute cette célébrité avec moi. Il faudrait presque que je dise : "Salut, tu veux qu'on sorte ensemble? Tu aimes être poursuivi par les paparazzis? J'espère que oui!"» explique en riant la chanteuse (sans s'apitoyer sur son sort, précisons-le), ajoutant : «Je ne sais pas trop si je peux avoir une relation "normale" avec un homme, avec le genre de vie que je mène.» Après avoir lu ces propos, une certaine Lady Gaga a tenu à la réconforter. «Tu es un amour! La vie, c'est les amis, la famille et l'amour! On voit tout ça en toi, ton prince charmant viendra!» a tweeté lundi Miss Gaga. C'est à ça que ça sert une amie.

Sources : wikipedia.org, people.com, accesshollywood.com, imdb.com, twitter.com, hollywoodreporter.com, usmagazine.com, theguardian.com, ew.com

En vitesse...

› Kelly Clarkson soutient qu'elle blaguait quand elle a dit que certains artistes ne voulaient pas travailler avec elle. Dire qu'on a eu de l'empathie pour elle... ça nous apprendra.

› Après s'être fait voler sa robe des Oscars (ornée de 6000 perles) à son hôtel, Lupita Nyong'o l'a vu revenir... intacte, dans un sac vert, au même hôtel.

› Lady Gaga aura un rôle régulier dans la cinquième saison d'American Horror Story, à l'automne.

› Un acteur de cette série, Ben Woolf, 34 ans, est décédé la semaine passée, après avoir été heurté à la tête par un miroir de VUS (Woolf ne mesurait que 4' 3''). Grâce au don d'organes, sa mort a permis de sauver trois vies. #respect.

› La sixième saison de Downton Abbey (en tournage) pourrait être la dernière. Même Maggie Smith (Lady Violet) pense ça. #snif

En chiffres: 100 millions $

On n'a pas fini d'entendre parler d'elles : les Kardashian (Kim, Khloé, Kourtney, Kendall et Kylie) ont signé un contrat de 100 millions $ avec E! pour quatre autres saisons de Keeping Up with the Kardashians (en français, L'incroyable famille Kardashian, à MusiquePlus). C'est leur maman et gérante (qui participe aussi à la téléréalité), Kris, qui a négocié la lucrative entente, dont ne fait pas partie (volontairement) Bruce Jenner (papa de Kendall et Kylie, beau-père des trois autres). Jenner sera cependant de la 10e saison, qui débute le 15 mars. Un selfie pour fêter ça?

Kanye West... (Photothèque Le Soleil) - image 5.0

Agrandir

Kanye West

Photothèque Le Soleil

Dans le rétroviseur

Ah, Kanye West... s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer (bon, peut-être pas quand même). On se souvient qu'aux derniers Grammy, notre humble rappeur a encore une fois fait un fou de lui, en proclamant (après la cérémonie) que le prix de Beck, pour l'album de l'année, aurait dû être remis à Beyoncé. Mais voilà que la semaine passée, alors que la poussière semblait retombée autour de cette tempête dans un verre d'eau, West s'est excusé officiellement sur Twitter. «J'aimerais publiquement m'excuser auprès de Beck, je suis désolé Beck.» Notre homme avait déjà fait son mea culpa en privé (à Beck), et avait reconnu à la radio que son intervention était «hypocrite», puisqu'il n'avait jamais écouté la musique du chanteur. L'âme repentante, Kanye en a également profité pour s'excuser auprès de Bruno Mars. «Je veux aussi publiquement m'excuser auprès de Bruno Mars. J'ai toujours eu l'air de le haïr, mais, en réalité, je respecte ce qu'il fait en tant qu'artiste», ajoutant qu'il aimerait bien collaborer avec lui. Déjà que Kanye West s'était réconcilié avec Taylor Swift, le soir des Grammy... Il doit presque se voir en lice pour le Nobel de la paix 2015.

La version parodique qu'a faite Sesame Street de House of Cards: House... - image 6.0

Agrandir

La version parodique qu'a faite Sesame Street de House of Cards: House of Bricks

Sur le web

Qui a peur de Frank Underwolf?

Au moment où on se parle, les boulimiques de House of Cards ont déjà écouté la troisième saison, accessible sur Netflix. Pour prolonger (un peu) votre plaisir, voici la version parodique qu'en a faite Sesame Street, House of Bricks.

goo.gl/Sx4CM8

Gazouillis de stars

Au revoir

Chers lecteurs, 

Après plus de trois ans et demi, je signe aujourd'hui ma dernière chronique. Comme Kelly Osbourne, j'irai «relever de nouveaux défis», mais toujours au sein du Soleil. Et n'ayez crainte, vous demeurerez informés des derniers potins dans le cahier des arts du samedi. Je terminerai simplement par quelques remerciements. D'abord, à mes talentueux collègues qui font que cette chronique vous est toujours si bien présentée, puis à celle qui était ma remplaçante «officielle», Sophie Grenier-Héroux. Mais surtout, merci à vous, amis lecteurs, de m'avoir lue et de m'avoir permis d'agrémenter (je l'espère) vos samedis avec ces nouvelles si joyeusement superficielles.

Amicalement, Josée Guimond

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer