Mila Kunis: la famille d'abord

Mila Kunis... (Photo AP, Paul A. Hebert)

Agrandir

Mila Kunis

Photo AP, Paul A. Hebert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Guimond

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Mila Kunis n'avait jamais imaginé que la maternité changerait autant sa façon de voir la vie.

L'actrice, qui a mis au monde la petite Wyatt (dont le papa est Ashton Kutcher) en octobre dernier, aime toujours son métier, mais disons qu'il est loin maintenant d'être sa priorité. «Je suis surprise de constater comment tout ça [le show-business] compte moins qu'avant», a-t-elle confié au US Weekly, alors qu'elle assistait à la première de son nouveau film (L'ascension de Jupiter), à Hollywood.

«Je ne veux pas dire par là que je m'en fous complètement. Mais franchement, je me rends compte comment tout ça n'est pas vraiment important, et que j'aimerais beaucoup mieux être à la maison avec ma fille», au lieu de faire des sourires sur le tapis rouge.

«C'est la plus belle chose qui me soit jamais arrivée», a aussi affirmé Kunis, 31 ans, à Conan O'Brien, au sujet de sa fillette. Ce qui a changé également dans sa vie depuis l'arrivée de Wyatt? Ses seins. «Je ne sais pas comment je dois les gérer parce que je n'en ai jamais eu de gros. Je me suis toujours habillée comme une fille qui a la poitrine plate et tout d'un coup, j'ai du buste!» À Hollywood, plusieurs actrices pourront la conseiller.

****

David Oyelowo: question de couleur

Cette année, les nominations aux Oscars dans les catégories d'acteurs ou actrices (dans un rôle principal ou de soutien) en ont irrité plusieurs: sur 20 nommés, aucune personne de couleur. En plus, Selma, qui traite du mouvement en faveur des droits civiques des Afro-Américains, est en lice comme meilleur film, mais a été ignoré par l'Académie dans toutes les autres catégories (sauf celle de la meilleure chanson originale).

Invité au Festival du film de Santa Barbara, David Oyelowo (l'interprète de Martin Luther King Jr dans Selma) a réagi à cette polémique des «Oscars trop blancs». «Historiquement, nous, les Noirs, avons été célébrés plus souvent lorsque nous sommes asservis que lorsque nous sommes des leaders, des rois ou lorsque nous sommes au centre de notre propre histoire. Nous avons été reconnus comme tels pas seulement par les Oscars, mais aussi dans la vie en général: nous avons été des esclaves, des domestiques et des criminels, nous avons été tout cela. Mais nous avons aussi été des leaders, des rois, et nous avons aussi changé le monde», a-t-il expliqué, ajoutant que «Denzel Washington aurait dû gagner un Oscar pour avoir joué Malcolm X».

Vous avez dit «sujet délicat»?

****

Rosie O'Donnell: départ volontaire

On ne peut pas dire que la vie a été douce avec Rosie O'Donnell, ces dernières années. En 2012, l'animatrice de 52 ans a fait une crise cardiaque qui a bien failli lui être fatale, lui laissant un coeur fragile. Récemment, c'est plutôt sa vie amoureuse qui lui a causé des soucis: Rosie et sa femme, Michelle Rounds, se sont quittées en novembre, après deux ans et demi de mariage.

Ceci expliquant peut-être cela, la santé d'O'Donnell se serait dégradée un peu avant les Fêtes, amenant ses médecins à lui recommander de se retirer de The View, où elle avait repris sa chaise de coanimatrice en septembre passé (elle était déjà du panel régulier du talk-show en 2006-2007, mais était partie après une prise de bec avec Barbara Walters).

«Je vis beaucoup de stress actuellement et quelque chose devait arrêter. Si je ne peux pas faire grand-chose pour l'instant pour arranger les choses entre ma femme et moi, je pouvais au moins faire quelque chose concernant mon travail», a-t-elle précisé au Hollywood Reporter, pour expliquer son retrait de l'émission. «Et vous savez, j'ai cinq enfants, dont quatre sont des adolescents, alors disons que juste ça, c'est assez stressant.» On n'en doute même pas.

****

Joy Villa... (Photo AFP, VALERIE MACON) - image 2.0

Agrandir

Joy Villa

Photo AFP, VALERIE MACON

Grammy Awards: quelques potins de gala

Commençons ces potins en rafale avec celle qui a porté la robe la plus divertissante (faite de clôture de chantier), la chanteuse américaine Joy Villa (photo). Pourquoi cette illustre inconnue a-t-elle choisi cette tenue étrange? La réponse est dans la question (toutes les robes, même Rihanna en gâteau, au goo.gl/qELo92).

Lady Gaga s'est présentée sur le tapis rouge dans une sculpturale robe métallique... et un de ses mamelons s'est coquinement échappé de son décolleté. Aussi, pendant la soirée, la Lady a pris Ed Sheeran... pour un serveur.

Après avoir fait mine (en rigolant) d'interrompre Beck qui recevait son prix pour l'album de l'année, Kanye West a sérieusement soutenu (après le gala) que cette récompense aurait dû être remise à Beyoncé. Sur Facebook, Shirley Manson (Garbage) lui a recommandé de cesser d'être «petit, mesquin et gâté pourri».

Parlant du charmant Kanye, qui a joué le même tour (pour de vrai) à Taylor Swift en 2009, il s'est officiellement réconcilié avec Swift lors des Grammy, et ils ont été photographiés se donnant l'accolade.

Paul McCartney a été le seul à danser lors de la performance de ELO... et il s'est vite rassis, un peu gêné.

Madonna... Ah, ce serait trop long.

Sources: wikipedia.org, people.com, accesshollywood.com, imdb.com, twitter.com, hollywoodreporter.com, usmagazine.com, theguardian.com, ew.com

En vitesse

› La chanteuse américaine Sophie B. Hawkins, 50 ans, est enceinte de son deuxième enfant. Elle avait fait congeler 15 embryons alors qu'elle avait 31 ans.

› À la suggestion de leur grande amie Gwyneth Paltrow, Beyoncé et Jay Z ont quitté New York et habitent maintenant Los Angeles à temps plein.

› Après deux ans d'absence, Ryan Gosling est de retour sur Twitter... pour faire la promo du premier film qu'il a réalisé, Lost River. #BonneRaison

› Alors qu'il était au chevet de sa fille Bobbi Kristina, Bobby Brown a appris que sa femme était enceinte de leur deuxième enfant. Ce sera le sixième rejeton de Brown.

› Sarah Jessica Parker tourne actuellement le pilote de Divorce, une nouvelle série pour HBO, avec Molly Shannon (Saturday Night Live) et Talia Balsam (Mad Men). On se croise les doigts.

Rene Russo... (Photo AP, Rob Latour) - image 4.0

Agrandir

Rene Russo

Photo AP, Rob Latour

Dans le rétroviseur

Dans les années 90, Rene Russo (61 ans mardi) est devenue très célèbre pour avoir donné la réplique à Mel Gibson dans L'arme fatale 3 et 4. Puis, elle a tourné L'affaire Thomas Crown (1999, avec Pierce Brosnan)... et des films plutôt moyens dans les années 2000.

L'ex-mannequin devenue actrice est cependant revenue en force, l'automne dernier, dans Le rôdeur (avec Jake Gyllenhaal), réalisé par... son mari (Dan Gilroy), pour lequel elle a obtenu le prix de la meilleure actrice de soutien aux 14es Movies for Grownups Awards, la semaine passée.

Vous trouvez peut-être que c'est une récompense sans importance... mais pas Rene Russo. «Merde, je ne sais plus où je suis! Je suis désolée, je suis vierge en matière de prix, je n'ai jamais rien gagné de ma vie!» a d'abord lancé l'actrice, en larmes, ajoutant: «Bon, j'ai déjà gagné en 1999 le Best Screen Kiss Blockbuster Award, mais je ne pense pas que ça compte!»

Russo est ensuite devenue plus sérieuse, remerciant sa mère, son agent, son amoureux et aussi... son prof d'espagnol de deuxième secondaire. «Vous ne m'avez pas empêchée de lâcher l'école, mais vous m'avez empêchée de m'enlever la vie.» Bravo, monsieur l'enseignant.

Justin Bieber... (PHOTO ARCHIVES AP) - image 5.0

Agrandir

Justin Bieber

PHOTO ARCHIVES AP

En chiffres

74 181 $

Stratford, en Ontario, est célèbre pour deux choses : son festival de théâtre et... Justin Bieber (né à London, il a grandi à Stratford). Toujours est-il que les grands-parents de Justin (avec l'approbation de celui-ci) ont offert à la banque alimentaire House of Blessing des objets personnels du chanteur pour un encan, histoire de financer l'organisme. En tout, 74 181 $ ont été amassés: un Colombien a notamment payé 62 442 $ pour des souliers de course Nike (autographiés), et un Américain a mis la main sur des oreillers pour 3434 $. Du recyclage de cossins pour une bonne cause, on aime.

Mila Kunis n'avait jamais... (Image tirée de la bande-annonce de Poltergeist) - image 6.0

Agrandir

Image tirée de la bande-annonce de Poltergeist

Sur le Web

Histoire de fantômes

On a eu peur en 1982... et on aura probablement encore peur le 24 juillet prochain avec le remake de Poltergeist. Le mausus de clown y est toujours aussi épeurant (les plus vieux comprendront).

goo.gl/n6e3T9

Gazouillis de stars

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer