Renée Zellweger: bien dans sa peau (botoxée)

Renée Zellweger, après avoir subi quelques chirurgies plastiques...

Agrandir

Renée Zellweger, après avoir subi quelques chirurgies plastiques

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Sophie Grenier-Héroux</p>
Sophie Grenier-Héroux

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Québec) Quel a été le gros buzz sur les collines d'Hollywood cette semaine? Sans contredit l'apparition de la «nouvelle» Renée Zellweger, qui a enflammé les discussions de machines à café et fait surchauffer les médias sociaux.

Front extra lisse, pommettes remodelées «à la Meryl Streep» (sauf qu'elle, c'est des vraies!), liposuccion des paupières (des paupières????!!!), affinement du menton et poitrine refaite, tout le monde se demandait : mais qui est cette fille qui ressemble vaguement à Renée? Ma-lai-se.

Après le choc, les tweets et les milliers de photos, personne ne s'est fait prier pour commenter et critiquer : «On dirait un mélange de Robin Wright, de Daryl Hannah et de Cameron Diaz», «Elle est tombée dans le même piège que Meg Ryan!», «Oh, elle doit être malade... Pire! Dépressive!»

En réponse à cela, l'actrice s'est dite ravie que les gens aient observé les changements, car, effectivement, elle est différente. En meilleure forme qu'avant, elle dit prendre mieux soin d'elle et avoir fait des choix pour sortir du chaos. La zénitude, c'est connu, ça repimpe les paupières, grossit les seins et étire les pattes d'oie. À quoi bon s'énerver le poil des jambes, tsé! Pour les curieux : goo.gl/MQ4N1r

Monica Lewinsky : l'après-scandale

Est-ce que se désintégrer est un mot trop fort? Pas dans le vocabulaire de Monica Lewinsky, qui est passée près de se faire disparaître à la suite des révélations de sa liaison avec Bill Clinton en 1998. «J'étais tombée amoureuse de mon patron, le genre de chose qui arrive lorsqu'on a 22 ans. Sauf que moi, mon patron était le président des États-Unis. Ce genre de chose se produit probablement moins souvent», raconte l'ancienne stagiaire de la Maison-Blanche.

Puisque visiblement, elle ne pourra jamais se départir de l'étiquette du «Monicagate», elle souhaite utiliser son passé pour aider les victimes d'humiliation et de harcèlement sur Internet. Elle qui se qualifie comme le «patient zéro» en matière d'humiliation sur la toile, croit que même s'il n'y avait pas de réseaux sociaux à l'époque, son histoire a été largement diffusée sur le Web et son nom dénigré et jugé publiquement. À 41 ans, Lewinsky veut résolument faire profiter son expérience et ses erreurs de jeunesse aux autres.

Channing Tatum : être différent

Ceux qui sont aux prises avec le TDAH ou la dyslexie, ne vous sentez pas seul. Channing Tatum vous comprend. L'acteur raconte avoir longtemps douté de lui-même alors qu'il était à l'école et admet ne jamais s'être considéré comme une personne très intelligente ou intellectuelle. «On vous regroupe dans des classes avec des enfants atteints d'autisme et du syndrome de Down, et vous regardez autour et vous vous dites : "OK, donc c'est là où j'en suis." Ou alors, ils vous mettent dans les classes régulières et vous vous dites: "Je ne suis bien évidemment pas comme ces enfants." Donc, vous n'êtes bien nulle part. Vous êtes juste différent.»

Heureusement, les arts ont aidé l'acteur à trouver un chemin vers quelque chose qui lui faisait du bien, qui le recentrait sur lui-même. «Ma mère me disait : "Sois une éponge, absorbe tout ce que tu vois." Alors, j'ai appris plus des gens que j'ai côtoyés que j'ai appris à l'école ou dans les livres.» Aujourd'hui, entre deux tournages, Channing Tatum se plaît même à faire... de la sculpture! #ahbençaalors!

Brad Pitt... - image 2.0

Agrandir

Brad Pitt

Brad Pitt: à vos armes!

Sous ses airs de père candide, de mari dévoué et d'homme sage - «Je suis un citoyen du monde» -, Brad Pitt affectionne... les armes à feu! Il se déclare même un fervent défenseur du second amendement de la Constitution américaine, qui donne le droit à chaque Américain de disposer d'une arme pour se défendre. Mais encore? L'acteur ne se sent pas complètement en sécurité s'il n'a pas un revolver à portée de la main! (?!?) Bon, on ne veut pas alimenter de préjugés, mais... Brad, really?

L'acteur explique que cette passion lui vient de sa famille, où posséder une arme à feu est une tradition. Il a d'ailleurs tenu son premier fusil à six ans et a appris à tirer à huit ans [insérer ici un soupir]. Selon l'acteur, tout cela est un rite de passage, où les plus jeunes héritent «des armes de ses ancêtres. Mon frère a eu celui de mon père, moi, celui de mon grand-père quand j'étais à la garderie». Gare à ceux qui trouvent toute cette passion un brin étrange, cette tradition est positive, car elle inculque «un profond respect pour les armes». Euh. Ouais, bon. Ben bof.

Sources : people.com, CNN, purepeople.com, usmagazine.com, Vanity Fair, closer.fr, huffingtonpost.com

En vitesse...

  • Le deuxième bébé royal est attendu pour le mois d'avril. Et bonne nouvelle, maman Kate se porte mieux!
  • Parlant de la duchesse, Amal Alamuddin, devenue madame Clooney, vient de la battre côté popularité! Selon le London Evening Standard, l'avocate est désormais la Londonienne la plus influente, devançant aussi la designer Victoria Beckham et la militante Malala Yousafzai.
  • La mère de Jennifer Lawrence s'est rendue à Los Angeles la semaine dernière pour rencontrer le nouveau copain de sa fille. Selon la grand-mère de l'actrice, il faudra «rajouter une chaise autour de la table à Noël» pour Chris Martin. 
  • Jude Law sera papa pour la cinquième fois! L'acteur et son ex-conjointe Catherine Harding attendent la venue de la cigogne. Déjà parents ensemble d'une fille de cinq ans, ils n'ont pas l'intention de s'unir à nouveau, mais «feront de leur mieux pour élever l'enfant ensemble». #maisoùétaientlescondoms?

Le film Pulp Fiction, de Quentin Tarantino, a... - image 4.0

Agrandir

Le film Pulp Fiction, de Quentin Tarantino, a 20 ans.

Dans le rétroviseur

En 20 ans, on ne compte plus les analyses, les éloges et les références à Pulp Fiction. Le deuxième film de Quentin Tarantino - qui avait déjà mis Cannes en émoi deux ans plus tôt avec Reservoir Dog - a connu un immense succès pour un film indépendant dès sa sortie, en 1994. C'est d'ailleurs l'exploit commercial de ce film qui a poussé les studios de production à créer des filiales consacrées aux films dits d'auteur, à la fin des années 90.

Pulp Fiction a élevé Quentin Tarantino au rang de superstar. Reconnu par ses pairs pour son style non conventionnel et son sens de l'esthétique, il marque l'histoire du cinéma grâce à des scènes cultes. Le film passe aussi à l'histoire en remportant la Palme d'or au Festival de Cannes en 1994 et l'Oscar du meilleur scénario original en 1995. L'oeuvre postmoderniste a créé une révolution et a marqué autant les spectateurs que les créateurs de cinéma américain, en plus de marquer les carrières de John Travolta, d'Uma Thurman ou encore de Samuel L. Jackson. L'an dernier, le film a été sélectionné par le National Film Registry pour être conservé à la Bibliothèque du Congrès des États-Unis pour son «importance culturelle, historique ou esthétique».

En chiffres: 30

Pour interpréter le personnage de Lou Bloom, un paparazzi déséquilibré, dans le film Nightcrawler (Le rôdeur), Jack Gyllenhaal a subi un régime extrême pour perdre 30 livres. Son trio quotidien : chou kale, eau et gomme à mâcher! Et ajoutez à ça une course de 24 kilomètres par jour! Ce régime a finalement eu des répercussions autant sur son corps que dans sa vie sociale. «J'étais affamé et j'étais seul, parce que tout le monde allait souper ensemble, ou parce que je tournais de nuit.» En se remémorant le tournage, l'acteur s'est dit étonné de voir à quel point il s'est investi pour le personnage. Euh, nous aussi! On t'amène manger? Pizza?

Alma Alamuddin et George Clooney... - image 6.0

Agrandir

Alma Alamuddin et George Clooney

Sur le web

Elle a un je-ne-sais-quoi

Depuis son mariage avec George, l'avocate Alma Alamuddin, dite désormais Clooney, est la nouvelle coqueluche et tout le monde se demande «mais qui est donc cette fille à la chevelure si parfaite»? Pour le savoir, le magazine People vous dit presque tout sur elle, en sept points. (Mais on sait toujours pas la marque de son shampooing...)

goo.gl/HOhvLo

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer