Les coups de coeur de François Bourque

Free State of Jones (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

J'aime

Arts

J'aime

Les coups de coeur culturels de nos équipes »

(Québec) Free State of Jones

Allez savoir pourquoi, j'aime les films de guerre. Celui-là, inspiré de faits historiques, raconte un angle méconnu de la guerre de Sécession américaine (1861-1865). Des déserteurs de l'armée confédérée du Sud, menés par Newton Knight (Matthew McConaughey] s'associent à des esclaves contre les troupes esclavagistes. Ils fonderont le Free State of Jones, un comté où tous pourront vivre égaux, mais seront vite rattrapés par la réalité du Mississippi et du Klu Klux Klan naissant. Aussi bien vous dire, ce n'est pas un grand film. La critique fut mitigée, parfois assassine. Il y a quelque chose d'agaçant dans le personnage quasi biblique de McConaughey. Mais j'ai adoré les paysages du Sud et des bayous, l'énergie du récit et la leçon d'histoire, fut-elle un peu romancée.

***

Continuo

L'album du contrebassiste israélien d'origine date d'une douzaine d'années, mais je ne cesse d'y revenir, souvent au moment d'écrire, quand le bruit ambiant rend la concentration difficile ou quand je me sens faiblir. J'enfonce les écouteurs et hausse le volume. Ce disque est un refuge et une inspiration. Une musique énergique, énigmatique avec une forte puissance d'évocation. Des thèmes incantatoires, un jeu physique et précis, une rythmique contagieuse qui se met à débouler et que je me surprends chaque fois à suivre en malmenant le clavier, moi qui déjà ai tendance à frapper fort sur les touches. Cohen est ici accompagné de Sam Barsh au piano, de Mark Guiliana à la batterie et de Amos Hoffman au oud.

***

Chagall : Couleur et musique

Free State of Jones (La Presse, Édouard Plante-Fréchette) - image 6.0

Agrandir

La Presse, Édouard Plante-Fréchette

Encore quelques semaines pour profiter de la flamboyante exposition Chagall, présentée jusqu'au 11 juin au Musée des Beaux Arts de Montréal. Un assemblage inédit de 300 oeuvres provenant de collections publiques et privées de l'artiste juif d'origine biélorusse. Un festival de couleurs et de musique qui transporte dans l'espace et dans le temps. La vision exubérante de Chagall déclinée sur tous les supports, toiles, costumes, décors d'opéra, céramiques, vitraux, maquettes, etc., et enveloppée de musique klezmer. Une déconstruction du réel qui emprunte à toutes les écoles et à aucune en particulier; des personnages suspendus, des violons, des lunes. On va de coup de coeur en coup de coeur. La première idée qui vient en sortant est de se promettre d'y revenir.

***

In One Person

Ce Irving a eu moins de retentissement que d'autres, mais affiche la même maîtrise du récit, du détail, de l'humour. Des personnages truculents dévoilés au compte-gouttes au fil d'histoires burlesques. C'est un roman sur la tolérance et sur les ambivalences du désir sexuel adolescent (et adulte). Billy, jeune bisexuel passionné de théâtre, s'éprend de la libraire transgenre de son collège qui l'initiera à la littérature, mais pas qu'à la littérature. Billy est aussi attiré par son beau-père, par un jeune lutteur, par un camarade timide, par sa meilleure amie. On le suivra ainsi de 13 ans jusqu'à la soixantaine. Outre le plaisir de lecture, In One Person pose un regard lucide, sans morale ni croisade, sur les inclinations de la vie.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer