Les coups de coeur de Gilbert Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

J'aime

Arts

J'aime

Les coups de coeur culturels de nos équipes »

L'affaire Myosotis

On m'avait dit que Luc Chartrand avait bâti là un bon thriller, je n'ai pas été déçu. Dès le premier chapitre, il nous entraîne dans une saga passionnante qui oppose le héros, Paul Carpentier, à des forces obscures impliquées dans un bombardement meurtrier de l'aviation israélienne. Il nous fait découvrir les jeux de coulisses des intérêts canadiens au Moyen-Orient, et la complexité de la situation explosive de cette région du monde. Il s'agit d'une fiction, mais les personnages sont crédibles et l'histoire est bien ficelée. L'auteur est journaliste à Radio-Canada. Il a imaginé son roman après la visite des ruines d'une maison de Gaza, bombardée par l'aviation israélienne. On y avait entassé tous les membres d'une même famille. Je vous laisse deviner la suite...

Mourir, mais pas trop

Vous avez le goût d'une lecture par étapes, d'un chapitre à l'autre, qui ne vous engagera pas dans un roman sans fin? Ce petit chef-d'oeuvre de 260 pages sera une belle surprise. C'est une série de tableaux sur la mort, mais pas celle que l'on imagine. La mort, c'est la fin de quelque chose sous la plume d'Agnès Gruda. C'est une infidélité qui brise un lien avec l'être cher, c'est un piano noir qui a meublé notre enfance et dont on doit se départir, c'est la prise de conscience qu'une ancienne amitié n'est plus là. Ce n'est pas un livre triste sur la mort que nous livre Gruda, c'est un livre sur la vie. Mise en garde: si vous lisez le premier chapitre, vous serez incapables de vous arrêter là.

Marc-André Grondin dans L'imposteur... (Phothèque Le Soleil) - image 3.0

Agrandir

Marc-André Grondin dans L'imposteur

Phothèque Le Soleil

L'imposteur

Je suis toujours méfiant avant de m'engager dans une série télévisée. Je n'aime pas me faire voler du temps par une histoire quelconque. Mais j'ai été incapable de décrocher de L'imposteur, la série de 10 épisodes diffusée à l'automne à TVA, qui met en vedette l'acteur Marc-André Grondin. L'histoire est extrêmement bien ficelée: un ex-détenu qui vit dans le sous-sol de ses parents, qui doit de l'argent à d'anciens complices, qui ne parvient pas à se trouver un emploi et qui fait le désespoir de son entourage. Et voilà que survient un événement qui lui ouvre une avenue insoupçonnée dans la lutte au commerce des stupéfiants. Des épisodes captivants et épuisants tellement les obstacles sont multiples. J'ai visionné ça en deux jours. Heureusement, il y aura une suite...

OVO du Cirque du Soleil... (Photothèque Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

OVO du Cirque du Soleil

Photothèque Le Soleil

OVO

J'ai vu plusieurs spectacles du Cirque du Soleil. J'ai toujours apprécié, mais OVO m'a séduit. Le monde des insectes qui a inspiré ce spectacle est amusant, et il y a un petit plus que je ne saurais décrire avec précision. D'abord, la simplicité des numéros. OVO n'a pas la même envergure que les grandes présentations du Cirque, mais il y a quelque chose de plus intime avec les personnages, de rafraichissant avec leur humour et d'impressionnant chez les athlètes. J'ai lu une critique moins favorable d'un collègue montréalais qui avait vu ce spectacle au Centre Bell. Je l'ai vu à Québec, au Centre Vidéotron, devant un public moins nombreux. C'est peut-être la raison pour laquelle j'ai apprécié davantage.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer