Les coups de coeur d'Alexandra Perron

La femme qui fuit (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

J'aime

Arts

J'aime

Les coups de coeur culturels de nos équipes »

(Québec) La femme qui fuit

Un jour, j'offrirai à chacun de mes enfants une boîte avec les livres qui ont marqué ma vie. La femme qui fuit en fera assurément partie. Pour l'écriture toute particulière et personnelle d'Anaïs Barbeau-Lavalette, qui est à la fois crue, poétique, sensorielle et bouleversante. Pour l'histoire d'un Québec d'autrefois, à l'heure du Refus global vécu de l'intérieur, avec tout ce qu'il y avait d'exaltant et de glauque. Pour l'envie de découvrir la peinture tourmentée de Marcel Barbeau, le grand-père de l'auteure. Pendant des jours, j'ai été secouée par cette histoire de famille, ce drame si dur qui nous fait vivre la littérature dans les tripes. En souhaitant que jamais mes petits ne vivent pareilles déchirures, même s'il faut savoir que ça existe.

Ry X

Je ne suis pourtant pas une fan de Bon I-ver, à qui on le compare parfois, mais j'adore Ry X, musicien, compositeur et interprète australien aux mélodies calmes et langoureuses. Quand je fais de la popote le dimanche après-midi, quand je conduis, quand je flâne devant mon ordi, je me laisse envahir avec plaisir par son folk contemporain et planant. Son album Dawn s'écoute du début à la fin, dans toute sa mélodieuse mélancolie. Howling me colle dans la tête sans jamais m'énerver. La guitare de Berlin mêlée aux voix aériennes me fait frissonner. La très instrumentale Dawn me rappelle vaguement la musique minimaliste du compositeur estonien Arvo Pärt. Pour toutes ces sensations, j'aime décidément ce beau barbu!

Madame Labriski

La femme qui fuit (Archives La Voix de l'Est) - image 5.0

Agrandir

Archives La Voix de l'Est

J'ai attrapé la fièvre Labriski il y a environ deux mois. Depuis, j'enfourne toutes sortes de biscuits santé à base de purée de dattes. C'est ce qui a fait la réputation de Mériane Labrie, alias Madame Labriski, qui a d'abord lancé un blogue, puis un livre. Les enfants raffolent des brownies et de la Bomba Rosa aux framboises, le mari a un penchant pour ce qui ressemble à du pain aux bananes et les collègues goûtent à tout ce qui reste, surtout le mercredi, 15h, pour se donner de l'énergie. Une fois quelques ingrédients de base achetés, comme une boîte de dattes, de la farine d'épeautre et des graines de lin, on fait quelques milles. Avec toutes ces petites galettes sans sucre et sans gras ajoutés, j'ai (presque) enrayé les Oréo dans les boîtes à lunch.

Murale de la rue du Pont

La femme qui fuit (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 7.0

Agrandir

Le Soleil, Patrice Laroche

J'en profite, parce qu'elle ne sera pas éternelle. La murale colorée du peintre Phelipe Soldevila m'accueille tous les matins quand j'arrive dans Saint-Roch pour me rendre au boulot. Qu'il pleuve, qu'il neige, qu'il fasse un temps radieux, cette fresque qui s'étire sur 80 mètres, rue du Pont, me fait sourire d'aise. L'été, les enfants aiment courir sur le terrain gazonné qui remplace l'ancien cinéma Charest et ils prennent joyeusement la pause devant les créatures de Soldevila. Ce drakkar, c'est l'arche de Noé? Peu importe; avec pareille toile de fond, les photos sont magnifiques. On parle de l'arrivée éventuelle d'un centre communautaire, possiblement le YMCA, sur ce terrain. Qu'adviendra-t-il de ma murale? Au moins, je l'ai immortalisée.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer