Kendrick Lamar en ses propres mots

Kendrick Lamar... (Photo fournie par le Festival d'été de Québec)

Agrandir

Kendrick Lamar

Photo fournie par le Festival d'été de Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 6 au 16 juillet 2017. »

(Québec) Kendrick Lamar arrive à Québec en conquérant. Celui qui s'est déjà autoproclamé roi de New York et que Dr. Dre, Snoop Dogg et Game avaient sacré nouveau roi de la côte Ouest, débarque pour la toute première fois à Québec avec les chansons de son récent album, Damn. Portrait en pièces détachées du rappeur le plus en vogue de l'heure.

Les débuts

«Je veux continuer de faire ça tout le temps»*

Kendrick Lamar a connu une ascension fulgurante. L'Américain de 30 ans a fait ses premiers pas sous le pseudonyme de K-Dot. Il revient à son propre nom en 2009, avec un mini-album, puis se taille graduellement une place dans le milieu avec son album indépendant Section.80, et des collaborations avec différents artistes, dont Dr. Dre et Drake. Son premier album pour une grande étiquette, Good Kid, M.A.A.D City (2012) démontre bien qu'il est destiné à une solide carrière. L'éternelle quête d'excellence de Lamar n'est pas étrangère à son succès: «Je ne fais pas ça pour avoir une bonne chanson, un bon rap, une bonne ligne accrocheuse ou un bon pont [de chanson], je veux continuer de faire ça tout le temps. Et pour faire ça tout le temps, tu dois te dépasser et te confirmer à toi-même que tu es le meilleur.»

* Kendrick Lamar est assez avare d'entrevues. Nous reprenons ici, hormis lorsqu'indiqué, des citations provenant d'un long entretien accordé à Zane Lowe de la radio Beats 1, d'Apple, en avril.

***

To Pimp A Butterfly

«Changer le monde»

To Pimp A Butterfly (2015), précédé du simple i, est l'album qui révèle Kendrick Lamar à la planète. L'album décolle en première place du Billboard 200 et pas moins de 324 000 copies de l'album s'envolent durant la semaine suivant sa parution. Lamar, en phase notamment avec les violences raciales qui ont cours aux États-Unis, propose sa vision du monde, explorant diverses thématiques, collectives ou personnelles, liées aux ethnies, à la culture, et à la discrimination. Au plan musical, il se dépasse de manière impressionnante en amalgamant hip hop, funk, jazz, soul et spoken word. Il conquiert autant le public que la critique. «To Pimp A Butterfly était l'idée de changer le monde et de comment on aborde les choses», résume-t-il.

***

Damn

«La musique n'est pas pour moi»

Comment donner suite au succès monstre de To Pimp A Butterfly, couronné de sept prix Grammy? En faisant davantage dans l'introspection. Damn, paru le 14 avril, peut être vu comme un repli sur soi, ce qui n'empêche pas Lamar de collaborer avec un nombre impressionnant de musiciens, réalisateurs, compositeurs et invités, dont Rihanna et U2. «Damn, c'est l'idée de dire «je ne peux pas changer le monde tant que je ne me change pas moi-même. Alors si vous écoutez des pièces comme Pride, Humble, Lust et Love, il s'agit simplement d'émotions humaines et de moi qui regarde dans le miroir pour m'approcher et les saisir.» La démarche peut sembler personnelle, or Lamar ne perd pas de vue qu'au final, l'enregistrement est pour autrui: «Ce n'est pas facile de révéler vos vérités et de partager vos craintes, de quand vous aviez 7 ans, 17 ans ou d'il y a quelques années. Mais je sais qu'au final, la musique n'est pas pour moi, c'est pour quelqu'un d'autre.»

***

La dépression

«Toi qui est sain d'esprit et toi qui ne l'es pas»

Dans la chanson u, Kendrick Lamar s'ouvre sur la dépression et parle d'idées suicidaires. Lors d'un entretien à la chaîne MTV, en 2015, le rappeur explique combien il se sentait impuissant devant la détresse de ce que vivent ses proches et ceux qui habitent Compton, sa ville natale de Californie, à la suite, entre autres, de plusieurs décès. «Quand j'étais en tournée et que des choses survenaient à la maison, dans ma ville ou dans ma famille et pour lesquelles je ne pouvais rien faire, qui étaient hors de mon contrôle et que je devais remettre entre les mains de Dieu, je ne pouvais pas comprendre ça. Ça peut créer une ligne entre toi qui es sain d'esprit et toi qui ne l'es pas. Voilà comment la situation des artistes peut se détériorer si tu ne te reprends pas.»

***

La religion

«Je me sens toujours comme un intermédiaire»

Kendrick Lamar est croyant. Et à titre de chrétien, il a l'impression que son métier s'inscrit directement dans la volonté de Dieu. «J'ai toujours senti comme si Dieu m'utilisait comme une sorte d'intermédiaire, que ce soit pour partager mes faiblesses, ma pensée, ma douleur.» Bien qu'il semble clair pour l'Américain qu'il est une sorte de messager hip-hop, son art ne prend pas de tournant religieux et il ne monte pas sur les planches pour prêcher. «J'ai toujours été un intermédiaire. Je peux dire les pires choses sur un album, mais je me sens toujours comme un messager. Tu dois l'écouter. Je ne peux pas enjoliver la réalité.»

***

La nouvelle tournée

«Sur le même podium dans 10, 15 ans»

Le concert qu'offrira Kendrick Lamar à Québec se distingue à plusieurs égards. D'abord, il s'agit d'une des rares performances extérieures de l'artiste, les autres ayant été au festival de Coachella, en avril et au Rolling Loud de Miami, en mai. Ensuite, il marque le véritable début de la tournée Damn, qui se poursuivra en aréna à partir du 12 juillet. Lamar proposera donc plusieurs de ses titres les plus récents, en prenant toujours son boulot au sérieux: «Je veux être tout en haut, sur le même podium dans 10, 15 ans. C'est de la culture, ce n'est pas simplement quelque chose avec lequel s'amuser, faire un peu d'argent et t'en aller. Les gens vivent leur vie au son de cette musique. Tu ne peux pas simplement jouer avec ça, tu dois mettre toute ton attention sur ce que tu écris sur papier, et si tu ne le fais pas pour dire la merde qui a le plus d'impact ou pour être le meilleur que tu peux être pour l'auditeur qui t'écoute au quotidien, alors qu'est-ce que tu fais là?»

***


Vous voulez 
y aller?

  • QUI: Kendrick Lamar
  • QUAND: 7 juillet, 21h30
  • OÙ: Plaines d'Abraham
  • ACCÈS: Laissez-passer
  • INFO: infofestival.com




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer