Metallica à Québec pour les 50 ans du FEQ

James Hetfield et Metallica ont offert une prestation... (AP, Matt Sayles)

Agrandir

James Hetfield et Metallica ont offert une prestation aux Grammy Awards, dimanche soir, à Los Angeles.

AP, Matt Sayles

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 7 et 17 juillet 2016. »

(Québec) Après des semaines de rumeurs, la nouvelle s'est confirmée lundi matin : Metallica sera de retour sur les plaines d'Abraham le 14 juillet, durant le Festival d'été de Québec.

Cette visite s'inscrit dans le cadre du World Wired Tour, que le groupe amorcera en Amérique du Nord le 10 mai. Toutefois, bien que le quatuor métal tourne avec Avenged Sevenfold et Volbeat, ces deux dernières formations ne font pas pour l'instant partie de l'équation. Le directeur de la programmation du FEQ, Louis Bellavance, explique que, contrairement aux promoteurs qui signent ces tournées dans les stades, le Festival prend rarement une tournée avec ses premières parties.

«On est toujours très autonomes là-dessus, on se garde ces décisions-là. Ce n'est pas impossible, mais ce n'est pas obligatoire non plus, on regarde nos options.»

S'il y avait une certitude, cependant, c'était que Metallica reviendrait au FEQ. M. Bellavance n'a jamais hésité lorsque l'occasion s'est présentée. Bien sûr, en raison du lien unique qui lie le groupe à la ville, mais aussi en raison de la force du plus récent album, Hard­wired... To Self-Destruct, paru à la fin 2016.

«Quand tu regardes ce qui se passe en ce moment et que tu regardes les bands les plus importants, tu as un band qui a signé le troisième album le plus vendu après Drake et Beyoncé, analyse M. Bellavance. En ce moment, ils sont plus gros qu'ils ne l'ont jamais été. Ils ont une machine commerciale hallucinante, au-delà de la qualité de leur album.»

Le groupe est devenu un habitué de Québec. À leur précédente visite, en 2015, les musiciens avaient fermé le Colisée pour ensuite ouvrir le Centre Vidéotron. Ce retour sur les plaines d'Abraham surviendra six ans après le concert survolté du band, sur la grande scène. On s'en souviendra, le FEQ avait alors eu affaire à l'une des plus grandes foules de son histoire. Selon le directeur de la programmation, on sera cette fois en mesure de mieux accueillir les festivaliers qu'à l'époque.

«La dernière fois, la configuration du site n'était pas la même qu'en ce moment. Avec les Rolling Stones, ce sont les deux plus grosses foules du FEQ. [...] Maintenant, le site est configuré autrement, donc il est capable d'avoir plus de monde devant la scène, pas mal plus qu'en 2011. Si on avait eu cette configuration en 2011, je ne pense pas qu'il y aurait eu une zone tampon à l'arrière.»

«Le haut du poster»

Le nom de Metallica est le deuxième que l'équipe du Festival d'été dévoile pour sa cuvée 50anniversaire. Il s'ajoute à celui de Muse, qui doit se produire en clôture de l'événement, qui se tiendra du 6 au 16 juillet. Une grosse fin de semaine en vue, donc. Est-ce que le FEQ est en train de sortir ses plus gros noms?

«Muse et Metallica, c'est le haut du poster, on ne se contera pas d'histoire, mais il reste beaucoup de beaux noms à venir, affirme Louis Bellavance. [...] Déjà avec ces deux morceaux-là, je dors sur mes deux oreilles, mais on ne veut pas s'arrêter là. Il y a des morceaux qui vont donner d'autres couleurs. On veut un 50e très fort...»

La programmation doit être révélée officiellement le 8 mars. D'ici là, le FEQ ne devrait pas dévoiler d'autres têtes d'affiche. D'ailleurs, si l'organisation a ouvert son jeu, c'est parce que les formations concernées souhaitaient révéler leur itinéraire de tournée et que le FEQ voulait jouir du rayonnement que cela impliquait.

La branche de gérance de 3e appelée à grandir

Sous la filiale 3e, l'équipe de Louis Bellavance a initié un volet de gérance avec la chanteuse Gabrielle Shonk. Il y a une belle effervescence autour de la jeune artiste de Québec, qui était à New York il y a peu, pour une vitrine à laquelle ont assisté des étiquettes de disques américaines. Un concert a aussi été donné à Toronto. Cette nouvelle branche est appelée à grandir, si bien que 3e pourrait éventuellement accueillir d'autres artistes. «La façon dont on a choisi d'aborder ça, c'est que c'est un projet pilote, affirme Bellavance. On se donne du temps, mais si ça fonctionne bien, on a des ressources de plus et, oui, ce serait l'objectif. Si tout va bien et qu'on peut avoir du succès, il y a du talent à Québec. Depuis qu'on a annoncé ça, ça a fait du bruit pas mal, mais il faut qu'on puisse continuer à faire la preuve que tout ça peut fonctionner sans que ça affecte le FEQ.»




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer