Le FEQ ajoute des laissez-passer plutôt que des billets quotidiens

Le parc de la Francophonie... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le parc de la Francophonie

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 7 et 17 juillet 2016. »

<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Ayant vendu la totalité des 120 000 laissez-passer qu'il avait mis en vente cette année, le Festival d'été de Québec (FEQ) a préféré ajouter 5000 nouveaux laissez-passer vendus 100 $ pièce plutôt que d'émettre des billets quotidiens pour certains spectacles.

«Nous abandonnons l'idée des billets quotidiens et nous revenons à l'idée de base du Festival d'été qui était le laissez-passer. Comme la demande est encore là et que nous en vendons encore chaque jour, nous avons décidé d'en émettre d'autres», explique Luci Tremblay, porte-parole du FEQ.

«Ainsi, nous voulons répondre à la demande des festivaliers en respectant les limites des terrains. Avec l'agrandissement du parc de la Francophonie et le fait que nous connaissons maintenant la capacité d'accueil des plaines avec l'ajout de gradins et d'autres structures, nous avons constaté qu'on pouvait ajouter des laissez-passer sans nuire au confort des festivaliers», poursuit-elle.

Mme Tremblay a ajouté que, pour l'instant, le FEQ avait mis de côté l'idée de rendre son laissez-passer non transférable qui avait été évoquée à la suite du festival en 2015. «Pour l'instant, on ne s'en va pas vers ça, mais ce n'est pas impossible si on se rend compte que les gens font du commerce avec les bracelets.»

Shareapass

Sans la nommer, l'organisation du Festival fait référence à l'entreprise Shareapass, qui propose une plateforme permettant aux festivaliers de partager leur laissez-passer moyennant un pourcentage du prix de la transaction.

Mercredi, veille du coup d'envoi du FEQ, déjà 228 demandes de partage apparaissaient sur le site www.shareapass.com. Le spectacle où il était le plus difficile de dénicher quelqu'un prêt à partager son laissez-passer était celui de Rammstein, le spectacle de clôture où seulement quatre personnes offraient leur sésame pour un coût variant entre 30 et 55 $.

De l'autre côté du spectre, 32 festivaliers n'avaient pas l'intention d'assister au spectacle de Fred Pellerin sur les plaines d'Abraham, le même nombre de festivaliers qui ne souhaitaient pas voir Duran Duran en spectacle le lendemain, et plaçaient leur combo bracelet-macaron en location. Dans le cas de Pellerin, il est possible d'emprunter un laissez-passer pour 18 $ et pour Duran Duran, le prix unitaire le plus bas est de 17,50 $.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer