Colorer les rues... et l'attente

Les Tribals d'Artefact et artifices... (Fournie par le Festival d'été)

Agrandir

Les Tribals d'Artefact et artifices

Fournie par le Festival d'été

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 7 et 17 juillet 2016. »

(Québec) Même s'il y a moins d'artistes pour colorer les rues de Québec pendant le Festival d'été cette année, ceux qui égaieront l'attente ou le parcours des festivaliers devraient être un peu plus visibles près des scènes extérieures.

Outre le théâtre de L'Aubergine, qui propose un programme de cirque de rue sur l'avenue Cartier avec des élèves de l'École de cirque de Québec, tous les artistes de rue sont regroupés à la nouvelle place Coeur du FEQ, devant l'Assemblée nationale. 

«Il y avait une volonté du Festival de coller davantage les arts de la rue aux sites des spectacles. On est tout près de l'entrée des Plaines, du Parc de la francophonie et de la place D'Youville», note Marc Gourdeau, directeur de la programmation des arts de la rue.

La cuvée 2016 est 100% québécoise et 100% extérieure, contrairement aux années passées où l'on comptait des Européens dans les rangs et des spectacles en salle au théâtre les Gros Becs ou au théâtre du Conservatoire. 

«C'est sûr que c'est un test, avec le nouvel espace. Il faut voir ce que ça donne avant d'engager beaucoup de fonds dans des cachets. Mais il y a aussi une volonté de travailler avec des artistes d'ici, pour que les arts de la rue de chez nous se développent», explique M. Gourdeau.

Dodé sur Cartier

L'avenue Cartier deviendra le terrain d'une douzaine de personnages clownesques et d'acrobates pour Dodé, qui sera présenté les jeudis, vendredis et samedis à 18h et à 20h. «Il s'agit d'une série de numéros individuels, qui convergent vers une finale collective. Il y a trois versions différentes et un invité spécial chaque soir, donc le spectacle n'est jamais le même», indique M. Gourdeau.

Le percussionniste Fred Lebrasseur (8 juillet), la contorsionniste Élizabeth Gaumond (9 juillet), les soeurs Kif-Kif (10 juillet), l'homme drapeau Dominic Lacasse (15 juillet) et l'acrobate Julie Lavergne (17 juillet) sont sur la liste.

Le spectacle est produit et mis en scène par L'Aubergine, alors que les numéros ont été créés par les étudiants et les diplômés de l'École de cirque. Une structure autoportante permettra même de faire des numéros comme des sangles et du tissu aérien. 

À noter que la prestation ne pourra pas avoir lieu en cas de mauvais temps.

Au Coeur du FEQ

De 17h à 20h, aux abords de l'Assemblée nationale, les festivaliers pourront croiser plusieurs hurluberlus. Jusqu'à dimanche, la famille Botero, des personnages aussi ronds que ceux des toiles du célèbre peintre, et les percussionnistes de Kabir Kouba seront en service.

Bubble dance... (Fournie par le Festival d'été) - image 2.0

Agrandir

Bubble dance

Fournie par le Festival d'été

Des prestations d'artistes de la relève sont présentées à 17h, 18h30 et 20h sur la scène Fibe, devant le Parlement. «Les artistes pourront interagir avec les gens entre les prestations, mais pourront aussi monter vers la croix du Sacrifice et faire de l'animation dans les files d'attente», souligne Marc Gourdeau.

De lundi à mercredi, Les journalistes des Foutoukours, deux faux reporters décalés, et Bubble dance, la performance d'une danseuse dans une immense bulle transparente, sont au menu.

West Trainz sera en prestation ambulatoire le 14 juillet, avant de jouer sur la scène de la place D'Youville le lendemain. «Le band se déplace sur un train électrique pendant une soixantaine de minutes. Musicalement, c'est hallucinant, ça puise au jazz, au rock, au funk. Ils vont partir du site des Plaines, faire le tour de la fontaine de Tourny et remonter Grande Allée jusqu'au parc franco», indique Marc Gourdeau.

La dernière fin de semaine du Festival, Les Tribals d'Artefact et artifices («des personnages qui semblent presque sortis du Seigneur des anneaux, avec percussionniste, échassiers et danseurs») et le Tandem olympique (au physique non olympique) des Nomadurbains prendront le relais.

Pour la famille

La Place de la famille du Festival d'été, située à l'Espace 400e, sera bien animée encore cette année. Des spectacles sous chapiteau y sont présentés chaque après-midi. Le théâtre du Gros Mécano, le Cirque Nez à Nez, Sciences en folie, Ari Cui Cui et Natalie Choquette font partie des artistes qui y passeront. Bulles géantes, fanfare, échassiers et magiciens ambulants devraient aussi en mettre plein la vue aux tout-petits. On pourra aussi essayer une glissade géante, se faire raconter une histoire dans la grotte du dragon et mettre sa créativité et sa dextérité à contribution lors d'un atelier du Musée national des beaux-arts du Québec. Du 8 au 17 juillet, entre 10h et 16h30.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer