Foule monstre pour Milky Chance

Vers 17h, la rue d'Artigny était barrée et... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Vers 17h, la rue d'Artigny était barrée et bondée de gens en attente.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 7 et 17 juillet 2016. »

(Québec) Milky Chance a fait courir les foules dès le début de la journée, dimanche, les files d'attente autour du parc de la Francophonie ayant rarement été aussi longues.

Vers 17h, la rue d'Artigny était barrée et bondée de festivaliers. On y avait aménagé des couloirs d'attente de fortune avec des rubans jaunes. D'autres admirateurs attendaient en ligne jusqu'au Manège militaire, tandis qu'une troisième ligne longeait la rue Saint-Amable, s'arrêtant près du Grand Théâtre.

En milieu d'après-midi, l'organisation du Festival d'été avait déjà prévu que tous ne pourraient pas entrer sur le site. On a donc enlevé certaines bannières de pavoisement apposées sur les clôtures, question qu'on puisse apercevoir un bout de scène, même en étant dans la rue.

«Une première»

«C'est une première pour nous. On veut satisfaire le plus de festivaliers possible», a commenté Rachel Dupuis, porte-parole du Festival d'été de Québec.

Ouvert à 18h, le site a affiché complet dès 19h15. Malgré quelques protestations des admirateurs, qui auraient préféré que Milky Chance se produise sur les Plaines, la foule restante s'est calmement installée dans les rues avoisinantes ou devant l'écran géant installé à la place Georges-V.

«C'est une des plus grosses foules des dernières années pour le parc de la Francophonie. Ça se compare facilement à Vance Joy ou à Tragically Hip», soutient Rachel Dupuis.

Du côté de la police de Québec, on nous confirme qu'on n'a pas fermé plus de rues qu'à l'habitude et qu'on n'a pas eu besoin d'envoyer plus d'agents en renfort. «On est restés avec notre planification de départ et ça s'est bien déroulé», indique la porte-parole Christine Lebrasseur.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer