Patrice Michaud dans la grande ligue

Patrice Michaud s'est construit un public lentement mais... (Photo La Presse, Fanny Lacasse)

Agrandir

Patrice Michaud s'est construit un public lentement mais sûrement, en misant sur la qualité de son spectacle, où il se la joue mi-chanteur, mi-conteur.

Photo La Presse, Fanny Lacasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 9 au 19 juillet 2015. »

(Québec) Une analogie sportive s'impose lorsqu'on contemple le parcours de Patrice Michaud dans la dernière année et demie : l'auteur-compositeur-interprète gaspésien, qui se produira demain au parc de la Francophonie, semble avoir changé de ligue. Et c'est le succès Mécaniques générales qui l'a propulsé au niveau supérieur.

Au bout du fil, le musicien rigole, mais ne réfute pas l'image. «C'est toi qui m'enlignes sur la pente du sport, c'est de ta faute!» lance-t-il, avant de pousser l'analyse plus loin. «Ce qui est beau là-dedans, c'est que tu peux demeurer le même joueur avec le même style de jeu et changer de ligue. C'est bien important pour moi de rester le plus authentique possible. C'est la base de toute chose. Parce que quand tu commences à jouer une game, il faut que tu surveilles ton rôle tout le temps. Et je ne serais pas un très bon acteur!»

Patrice Michaud décrit comme «une belle tempête» ce qu'il a vécu depuis la parution de son deuxième album, Le feu de chaque jour, au début 2014. «Il y a toutes sortes d'événements saugrenus, mais toujours positifs qui ont jalonné la dernière année et demie», résume-t-il. Le premier extrait Mécaniques générales lui a ouvert la porte des ondes commerciales et de plateaux de télé comme celui de La voix. «Ç'a été un peu l'élément déclencheur de ma percée auprès du grand public», observe le chanteur, qui a aussi séduit les publicitaires deux fois plutôt qu'une avec son refrain accrocheur, entendu simultanément dans des pubs de boisson gazeuse et de voitures.

«C'était apparemment la première fois au Québec que deux campagnes majeures tournaient la même chanson, note-t-il. Ça a relancé un certain débat dans le milieu sur l'efficacité de l'exclusivité. Les publicitaires ne sont plus intéressés à payer pour ça. Mais il y a maintenant un précédent...»

La force des planches

La route de Patrice Michaud est un peu celle de l'artisan. Il décrit sa méthode de création comme un «assemblage de pièces détachées» qu'il accumule au fil du temps (il compte d'ailleurs s'y remettre cet automne). Et il s'est construit un public lentement mais sûrement, en misant sur la qualité de son spectacle, où il se la joue mi-chanteur, mi-conteur : la transposition scénique de son premier album, Le triangle des Bermudes, lui a notamment valu le Félix du scripteur de spectacle de l'année en 2012.

«Je m'étais bâti une base solide avec le premier disque, croit-il. J'ai l'impression que la fidélité d'un public, ça se développe avec le spectacle. Si tu es présent mur à mur à la télévision, ça va donner de grands coups de promotion et tu vas ressentir des effets à court terme. Je me fais reconnaître dans la rue, ça n'arrivait pas avant. Mais je ne suis pas sûr que ce soit déterminant sur un projet que tu envisages à long terme.»

Alors que la tournée du Feu de chaque jour continue de le tenir occupé, l'ancien résident de Québec se réjouit de fouler enfin la scène du parc de la Francophonie. Et il aura l'occasion de le faire doublement pendant le Festival d'été : il est de la distribution du spectacle Légendes d'un peuple piloté par Alexandre Belliard, samedi soir, et offrira ses propres chansons le lendemain, juste avant la prestation de Vincent Vallières.

«J'avais hâte de jouer au Pigeonnier, confie-t-il. C'est certainement l'un des plus beaux endroits pour jouer dans les festivals au Québec. Quand le site est plein, c'est une ambiance unique. On dirait une salle à aire ouverte. J'ai vu tellement de shows là! Je me rappelle de la plupart... Et il y en a peut-être deux ou trois dont je me rappelle moins!»

Vous voulez y aller?

Qui : Patrice Michaud

Quand : dimanche à 20h

Où : parc de la Francophonie

Accès : laissez-passer

Info : www.infofestival.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer