Alexandre Belliard: vecteur de fierté

Alexandre Belliard a réalisé un rêve en conviant... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Alexandre Belliard a réalisé un rêve en conviant en studio une brochette d'artistes pour mettre en relief ses chansons consacrées à des personnages historiques qui ont forgé l'identité de l'Amérique francophone.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 9 au 19 juillet 2015. »

(Québec) Projet historique Légendes d'un peuple, Alexandre Belliard se souvient d'avoir lu une critique qui posait en somme la question : «À quand un album ancré dans le présent?» Selon les dires - et la liste de projets - de l'auteur-compositeur-interprète, ceux qui espèrent de lui de nouvelles chansons plus personnelles et actuelles n'ont pas fini d'attendre. 

Jorane... (Photothèque Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Jorane

Photothèque Le Soleil

Mara Tremblay... (Photothèque Le Soleil) - image 1.1

Agrandir

Mara Tremblay

Photothèque Le Soleil

Loin d'avoir assouvi sa soif d'histoire, Alexandre Belliard continue de faire grandir sa fresque consacrée aux francophones d'Amérique. Celui qui a déjà produit en solo trois albums Légendes d'un peuple compte lancer les tomes quatre et cinq cet automne. Une campagne de sociofinancement est d'ailleurs en cours à ce chapitre.

Aux livres déjà sur les tablettes, il ajoutera prochainement un jeu de société de type Quelques arpents de pièges. «On est dans la rédaction des questions. Je capote, j'apprends plein d'affaires. Je pensais que je connaissais bien les livres et les tounes, mais je me rends compte qu'il y a des questions qui me surprennent encore», indique celui qui bosse aussi sur des capsules radio et télé. Quant au collectif Légendes d'un peuple, dont la version scénique est présentée demain au parc de la Francophonie, Alexandre Belliard ne serait pas surpris que l'idée fasse des petits. 

Le musicien dit avoir réalisé un rêve en conviant en studio une brochette d'artistes - dont Patrice Michaud, Vincent Vallières, Mara Tremblay, Yann Perreau, Jorane, Stéphane Archambault, Marie-Hélène Fortin, Alexandre Désilets, Éric Goulet et Salomé Leclerc - pour mettre en relief ses chansons consacrées à des personnages historiques qui ont forgé l'identité de l'Amérique francophone. 

L'objectif est en partie pédagogique, Alexandre Belliard ne s'en cache pas. «Je comprends que les gens n'aient pas le temps de lire une biographie de Marie Rollet, commente-t-il. C'est correct. Je le fais pour eux et je fais des petits résumés.» Mais pour celui qui estime à 70 le nombre de minibiographies musicales qu'il a forgées en trois ans, l'ouvrage se veut encore davantage vecteur de fierté collective. 

«L'établissement des francophones en Amérique, c'est une histoire extraordinaire, s'enflamme Belliard. Moi, être né pour un petit pain, je ne comprends pas cette expression-là. Je n'y crois pas. Des hommes et des femmes qui ont accompli tout ça, ce n'est pas un petit pain. C'est une grande destinée! Moi, je suis fier de ce patrimoine-là et j'ai envie de le partager parce qu'autour de moi, il y a beaucoup de gens qui ne le connaissent pas. Et les gens semblent contents d'apprendre sans souffrir.»

Soif de connaissance

Alexandre Belliard avait lui aussi envie d'apprendre au moment où il a réorienté sa carrière d'auteur-compositeur-interprète, après avoir lancé trois albums. «Je voulais étudier et c'est dur quand tu fais de la tournée. J'ai pris le temps de le faire», explique le musicien, qui a ainsi obtenu un certificat en histoire et qui lorgne maintenant le droit et les études québécoises.

«À un moment donné, j'ai regardé ma carrière, où j'en étais et ce que j'avais fait, ajoute-t-il. J'étais content, mais continuer dans cette direction-là, ça ne m'intéressait plus. Je trouvais que je n'avais plus rien à aller chercher. J'étais tanné de parler de moi, de me raconter. C'est comme si je ne m'intéressais plus.» 

Chanson sur Jacques Parizeau

L'aventure Légendes d'un peuple a fait faire pas mal de kilométrage à son auteur, qui a notamment souvent transporté ses chansons dans les écoles. «J'en ai fait des centaines depuis 2012. Partout à travers le Canada, en France, en Haïti. Là, je m'en vais en Californie. Il y a un million de gens qui parlent français en Californie...» précise le musicien, qui a récemment mis la touche finale à une chanson sur Jacques Parizeau, en plus d'écrire sur Armand Vaillancourt, Yvon Deschamps, Marc Séguin, Lise Payette et Pierre Falardeau. 

Et s'il ne cache pas son penchant souverainiste, Alexandre Belliard se défend bien de promouvoir ces valeurs dans ses chansons. «Je fais le même show au Manitoba ou à Terre-Neuve qu'ici, assure-t-il. Je ne change pas mon discours. Moi, je fais confiance aux personnages. Je les laisse se débrouiller avec ce qu'ils ont fait. Je suis le porteur. Donc de voir des gens qui n'ont pas les mêmes idées politiques que moi quand même saluer le projet, ça me touche. C'est ça le but, c'est de parler à tout le monde. Je ne chante pas pour les indépendantistes. Ça ne m'intéresse pas. Et avant Légendes d'un peuple, je n'avais jamais chanté ailleurs au Canada...»

=> Vous voulez y aller?

  • Quoi : le collectif Légendes d'un peuple
  • Quand : samedi à 21h30
  • : parc de la Francophonie
  • Accès : laissez-passer
  • Info. : www.infofestival.com

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer