Keith Urban: du country sans chapeau

Keith Urban se produira sur les Plaines ce...

Agrandir

Keith Urban se produira sur les Plaines ce soir à 21h30

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival d'été

Arts

Festival d'été

Qu'il s'agisse de la programmation, des artistes qui viendront et des performances qu'ils offriront, vivez le Festival d'été de Québec au jour le jour avec l'équipe du Soleil. Ce rendez-vous culminera du 9 au 19 juillet 2015. »

(Québec) Ce n'est pas la première fois que le Festival d'été de Québec (FEQ) accueille du country sur sa scène principale : on se souvient notamment du spectacle Cowboy dans l'âme, qui avait obtenu un succès mitigé en 2002. Mais depuis que l'organisation confie la plupart du temps les planches des plaines d'Abraham à des vedettes internationales, les émules de Johnny Cash s'y sont faits rares... À ce titre, Keith Urban arrive un peu en défricheur au FEQ. Et il s'en réjouit. 

«Je suis la première tête d'affiche country à ce festival, n'est-ce pas? Je suis honoré... et surpris que ça ne se soit pas produit avant!» lance au bout du fil le chanteur né en Nouvelle-Zélande. «Je suis reconnaissant d'avoir cette chance, ajoute-t-il. C'est bien d'avoir l'opportunité d'amener notre musique dans des endroits où on n'a jamais joué.»

Avec un tableau de chasse comptant à ce jour cinq albums certifiés platine, quatre trophées Grammy et 18 titres qui ont atteint le numéro un, Keith Urban est un habitué du sommet des palmarès. Il l'est aussi des plateaux de télé imposants : il a été juge à l'émission The Voice en Australie et siège au panel du populaire concours télévisé American Idol depuis 2012. S'il faut confirmer encore davantage son statut de célébrité, ajoutons au lot un mariage très médiatisé avec l'actrice Nicole Kidman.

Savoir attendre son tour

Keith Urban n'est toutefois pas de ceux qui ont goûté au vedettariat instantané. Installé en Australie à partir de l'adolescence, il s'est déraciné au début des années 90 pour aller poursuivre ses ambitions country dans la Mecque du genre, Nashville. «J'ai grandi avec la discographie de mon père, qui écoutait beaucoup de country américain», raconte-t-il, citant des noms comme Charley Pride, Merle Haggard et Johnny Cash. «Dès que j'ai appris à lire, j'ai vu sur les pochettes que tous ces albums avaient été enregistrés à Nashville, au Tennessee, reprend-il. À partir d'un très jeune âge, j'ai déduit que c'est là qu'il fallait aller pour faire un disque. Ça n'a jamais changé, j'ai toujours pensé que c'était ce qu'il fallait que je fasse de ma vie.»

Pourtant, il a dû s'accrocher pendant huit bonnes années avant de toucher à son rêve. 

Après avoir formé un groupe qui s'est vite dissous, Keith Urban a tenté sa chance en solo... Sans grand succès au départ. «Ça avait toujours l'air d'être sur le point d'arriver, se souvient-il. C'est un sentiment qui peut te porter pendant très longtemps. Et je n'avais aucun plan B. Je n'ai jamais songé à retourner en Australie.» Un look de beau gosse, un accent prononcé, un country trempé dans le rock et la pop, nourri de multiples prestations dans les bars en Australie. Selon sa propre analyse, Keith Urban détonnait dans le décor. 

«C'est juste une question de timing, croit-il. L'histoire du country est ponctuée de ce mouvement de balancier entre le son plus traditionnel et les accents plus pop. À mon premier voyage à Nashville, c'était une époque très traditionnelle. Les gens qu'on entendait étaient Garth Brooks, Brooks & Dunn, Alan Jackson ou Clint Black. C'était un country de chapeau de cowboys dans lequel je ne cadrais pas du tout! Il a fallu que je me donne le temps de m'enraciner!»

Le jeu du juge

Keith Urban s'est pris au jeu des concours télévisés à partir de 2011, sur le plateau du pendant australien de l'émission La voix. Si bien qu'il n'a pas hésité à renouveler l'expérience aux États-Unis. Ayant pris part à son lot de compétitions artistiques dans sa jeunesse, il dit se reconnaître un peu dans les candidats qui se présentent devant lui. 

«Quand j'avais neuf ans, j'ai participé à un concours télévisé qui s'appelait Pot of Gold. Et j'en ai fait d'autres par la suite, relate-t-il. J'imagine que mes parents trouvaient que c'était la chose à faire. Maintenant que je suis assis de l'autre côté du bureau, j'ai l'impression d'avoir une connexion particulière, une certaine empathie pour les participants.»

De quoi orienter le ton de ses interventions. «J'ai honnêtement subi des juges très cruels quand j'avais neuf ans et disons que ça m'a laissé une impression durable! rigole-t-il. Peut-être que dans mon inconscient, j'essaie d'apporter un peu de rédemption dans le monde à cause de ça!»

=> Vous voulez y aller?

  • Qui : Keith Urban
  • Quand : vendredi soir à 21h30
  • : plaines d'Abraham
  • Accès : laissez-passer
  • Info : www.infofestival.com

Frontière entre public et privé

Pas toujours facile de tracer une frontière entre vie publique et vie privée lorsqu'on épouse une vedette hollywoodienne. Keith Urban l'a vite compris lorsqu'il est entré en cure de désintoxication quelques mois après son mariage avec l'actrice Nicole Kidman (photo). «Je ne tenais vraiment pas à ce que ce soit public, raconte-t-il. Mais quand tu te maries, que c'est très médiatisé et que, qua-tre mois plus tard, tu entres à la clinique Betty Ford, ce n'est pas quelque chose que tu peux garder secret. Maintenant, ça fait neuf ans et, depuis, la vie a été extraordinaire. Je suis très reconnaissant de cette vie que la sobriété m'a donnée.»

Parents de deux fillettes, le couple Kidman-Urban s'efforce de garder sa vie de famille loin des projecteurs. «On n'amène jamais les enfants dans des événements qui seront très photographiés, confirme Urban. Si on sort seulement Nic et moi et que quelqu'un nous demande une photo, on va généralement accepter sans problème. Mais jamais quand on est avec les enfants. Je dirais que 99 % des gens comprennent.»

Partager

À lire aussi

  • Salomé sans la pluie

    Festival d'été

    Salomé sans la pluie

    Lauréate du prix FEQ Espoir l'an dernier, Salomé Leclerc était en grande forme à place D'Youville comme tête d'affiche du spectacle de vendredi soir.... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer