Cannes express

Woody Allen... (AFP, Valery Hache)

Agrandir

Woody Allen

AFP, Valery Hache

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Festival de Cannes

Arts

Festival de Cannes

Du 11 au 22 mai, notre journaliste Éric Moreault est à Cannes pour suivre le festival de cinéma qui en est à sa 69e présentation. »

Agence France-Presse

Woody esquive la polémique

Woody Allen a tenté jeudi d'esquiver une polémique autour d'accusations d'agression sexuelle sur sa fille adoptive, au lendemain de la présentation de son dernier film en ouverture du Festival de Cannes. Jeudi, Woody Allen, 80 ans, a déclaré qu'il avait «déjà tout dit de ce qu'il avait à dire» sur cette affaire, lorsqu'elle avait fait scandale en pleine saison des Oscars en 2014. Elle a ressurgi mercredi depuis l'autre côté de l'Atlantique, via une tribune au vitriol de son fils, le journaliste Ronan Farrow, qui a dénoncé «le silence» qui entourerait le passé de son père. En cause, des accusations portées par sa fille adoptive, Dylan Farrow, de l'avoir agressée sexuellement lorsqu'elle était enfant. Interrogé à Cannes, Allen a répondu jeudi qu'il ne lisait «jamais rien» le concernant, pas plus que les critiques de ses films.  AFP

Le blaireau

Outre la tribune du fils de Woody Allen, une allusion du comédien français Laurent Lafitte en pleine cérémonie d'ouverture avait également fait ressurgir le sujet mercredi soir. Devant un Woody Allen impassible, le maître de cérémonie a lancé: «Ça fait plaisir que vous soyez en France parce que ces dernières années vous avez beaucoup tourné en Europe, alors que vous n'êtes même pas condamné pour viol aux États-Unis.» La petite phrase pouvait faire allusion aussi bien aux accusations contre Woody Allen qu'au parcours du Franco-Polonais Roman Polanski, poursuivi aux États-Unis pour le viol présumé d'une mineure. Elle a fait le buzz sur les réseaux sociaux et déclenché l'ire de l'épouse de Polanski: sur son compte Instagram, Emmanuelle Seigner a qualifié Laurent Lafitte de «pathétique» et de «gros blaireau». Woody Allen s'est pour sa part déclaré «totalement favorable à ce que les comédiens fassent les plaisanteries qu'ils ont envie de faire». Rappelant aux journalistes de Variety qu'il était lui-même «un comique», il a souligné qu'«il en fallait beaucoup pour qu'il se sente offensé».  AFP

Jodie Foster et la peur des femmes à Hollywood

Jodie Foster, l'une des deux seules réalisatrices à offrir un long métrage provenant d'un studio majeur et bénéficiant d'une sortie à grande échelle cet été, croit que la crainte du risque, à Hollywood, contribue à l'omniprésence des cinéastes masculins. La réalisatrice s'est exprimée, jeudi, lors de l'événement «Women in Motion» du Festival de Cannes, avant la première de son thriller Money Monster. Selon elle, l'industrie «a peur, point final» et cette crainte fait en sorte que les dirigeants de studios se tournent vers des visages familiers, et masculins. La gagnante de deux Oscar, qui a commencé sa carrière comme actrice alors qu'elle était enfant, affirme cependant qu'elle constate «du changement» depuis quelques années, au fur et à mesure que les femmes prennent davantage de place sur les plateaux. AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer