Projet BBQ: potluck cinq services

Quelques clichés de la générale de Projet BBQ... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Quelques clichés de la générale de Projet BBQ suffisent pour illustrer le caractère déjanté de ce circuit théâtral hors normes.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Carrefour de théâtre

Arts

Carrefour de théâtre

Le 17e Carrefour international de théâtre de Québec bat son plein du 24 mai au 11 juin 2016. Lisez les entrevues avec les artistes présents et les critiques des pièces. »

(Québec) CRITIQUE / Projet BBQ est un parcours bigarré où des restaurants du quartier Saint-Roch deviennent des décors et où les textes proposés ont inspiré des boissons et des bouchées. Le concept est alléchant, d'ailleurs tous les billets ont trouvé preneurs, mais les cinq moments de théâtre, dont certains sont plus savoureux que d'autres, sont quelque peu dilués dans la logistique de l'aventure.

«Nous vous invitons chaleureusement à attendre», nous a indiqué notre guide, peu avant le 4e arrêt, suscitant des éclats de rire dans le groupe. Il faut dire que l'ambiance était bonne et que les conversations allaient bon train. Jamais n'a-t-on autant fraternisé pendant une proposition théâtrale. C'était peut-être un peu le but, d'ailleurs, inciter les gens à connecter, mais on pourrait réajuster un peu le ratio : 50 minutes de théâtre en 3h30, c'est peu.

L'intérêt de l'exercice, mis en scène par Claude Breton-Potvin, était surtout de découvrir quel univers allait nous être proposé à chacune des stations. Ambiance 5 à 7, avec champagne italien et amuse-gueules sablonneux (qui, on l'apprendra, peuvent sauver de nombreuses vies), à notre premier arrêt, au rez-de-chaussée du Cercle, pour Le Donneur, d'Érika Soucy. L'auteure des Murailles ne signe pas ici son texte le plus abouti. On navigue entre le discours philanthropique et la comédie tracée à gros traits, sans réelle chute à la fin.

Quelques minutes, quelques bouchées

Il y a davantage de tension dans le texte Agace, d'Isabelle Hubert, présenté à l'étage supérieur dans une ambiance de resto chic. Deux protagonistes, efficacement incarnés par Ariel Charest et Dayne Simard, y racontent un meurtre commis grâce à une huître contaminée. On s'empresse alors de nous mettre l'aliment en question, serti d'un coulis vert, dans la main. La mise en scène de la finale, où la table devient arène et scène à la fois, est bien réussie.

Un entartage lors la générale de Projet BBQ... - image 2.0

Agrandir

Un entartage lors la générale de Projet BBQ

Direction Le coin de la patate - huître et compote de fruits suivie d'une poutine, vous avez là une bonne image synthèse de l'éclectisme du projet - pour entendre Marie-Josée Bastien interpréter Je suis une frite, non ce n'est pas ça, de Steve Gagnon. Habillée en casseau de frites géant, l'actrice placote, se confie, se souvient et nous joue un peu de Shakespeare. Une vie défile en quelques minutes et quelques bouchées, puis pouf! Rideau.

Parler cru d'Anne-Marie Olivier, livré pendant que l'on déguste une divine fondue au fromage dans l'ambiance chaleureuse du Pied Bleu, est un très beau moment, une fusion intelligente du théâtre et de la fine gastronomie. La conteuse a écrit avec habileté, poésie et humour le récit de la résistance d'une artisane (bellement incarnée par Linda Laplante) devant un duo absurde d'inspecteurs du MAPAQ (Anne-Marie Côté et Jean-Philippe Côté) pendant la crise de la listériose. En guise de conclusion, on nous donne un véritable trésor, en voie de disparition, à savourer.

Tout ça se termine dans la joie et le rire, avec Grosse tarte de Joëlle Bond, au Zinc, le bar du festival, installé dans la coopérative Méduse. La centaine de convives se fait servir un thé amer avant un formidable numéro de comédie musicale qui transforme les pires humiliations en euphorisante catharsis, puis une tartelette sucrée pour terminer le parcours avec le goût adéquat en bouche. La soirée semblait partie pour s'étirer, alors que les conversations reprenaient de plus belle autour de cette grande tablée. 

Projet BBQ sera à nouveau présenté, à guichet fermé, le 30 mai ainsi que les 5 et 6 juin, dans le cadre du Carrefour international de théâtre de Québec.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer