Le public répond présent au Carrefour de théâtre

Marie Gignac et Dominique Violette, respectivement directrice artistique... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Marie Gignac et Dominique Violette, respectivement directrice artistique et directrice générale du Carrefour international de théâtre, ont tracé un bilan positif de l'édition 2016.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Avec un taux d'occupation de 85 % pour ses spectacles en salle et de 60 % de ses représentations offertes à guichets fermés, le Carrefour international de théâtre s'est terminé sur une note positive samedi dernier.

Le bilan chiffré, qui inclura notamment un portrait de l'affluence au parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant...?, arrivera plus tard. Mais quelques jours après le marathon théâtral qui s'est déroulé du 24 mai au 11 juin, la directrice générale du Carrefour, Dominique Violette, et sa directrice artistique, Marie Gignac, pouvaient déjà se réjouir des résultats en salle. 

«On a été presque à pleine capacité», estime Mme Violette, soulignant que 19 des 32 représentations des diverses pièces ont fait salle comble. «Les jaugent varient, mais il y a plus de spectacles que l'an passé qui ont affiché complet. Dès le début, ç'a décollé.»

Selon Mme Violette, le Carrefour a notamment eu du mal à satisfaire la demande en ce qui concerne la relecture de Cendrillon par Joël Pommerat et Les affinités électives, le solo de la comédienne Paule Savard mis en scène par Michel Nadeau et présenté au Domaine Cataraqui. 

Pour une deuxième année consécutive, le Carrefour a dû renoncer à présenter Murmures des murs de Victoria Thierrée Chaplin. Cette fois, c'est une grève dans le domaine des transports en France qui a freiné le spectacle. Devant l'incertitude de pouvoir apporter l'équipement technique de la pièce à temps, la direction du Carrefour a préféré annuler. Cloué au port de Marseille, le conteneur n'a été libéré que le 6 juin, bien trop tard pour que la première prévue le 9 juin puisse avoir lieu. «La réalité nous a donné raison...», observe Dominique Violette, sans trop s'avancer sur la possibilité de tenter l'aventure une troisième fois. 

«On s'est dit qu'on laisserait retomber la poussière, précise Marie Gignac. On ne dit pas qu'on ne le refera pas. Il faut juste qu'on regarde ça.»

Nouveau parcours l'an prochain

Présenté de nouveau dans cinq lieux du Vieux-Québec, le parcours Où tu vas quand tu dors en marchant...? a dû être écourté une fois à cause du mauvais temps. L'activité phare du Carrefour, dont le contenu se renouvelle tous les deux ans, renaîtra sous une autre forme l'an prochain et en 2018, mais sans son coordonnateur, Frédéric Dubois, qui a accepté un poste de directeur artistique à l'École nationale de théâtre. La personne qui lui succédera sera nommée avant longtemps, assurent les deux directrices du Carrefour. Et l'esprit du populaire événement devrait rester le même. 

«On a développé une manière de faire, de s'organiser, de créer... Je ne dis pas que c'était devenu facile, mais on avait une fluidité dans le travail. On est la même équipe depuis le début», note Marie Gignac.

«En ce sens-là, il va y avoir beaucoup de continuité, ajoute Dominique Violette. On ne sait pas qui prendra la relève, mais c'est sûr qu'il y a beaucoup d'artistes qui ont acquis de l'expertise à travers ça.»

En chiffres

85 % : taux d'occupation pour les spectacles en salle

60 % : taux de représentations offertes à guichets fermés

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer