Torride Pierre Kwenders ***1/2

SIMPLE, Sexus Plexus Nexus, Pierre Kwenders...

Agrandir

SIMPLE, Sexus Plexus Nexus, Pierre Kwenders

Le SoleilGeneviève Bouchard 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Juste à temps pour l'été, Pierre Kwenders a dévoilé cette semaine la pièce Sexus Plexus Nexus, torride extrait de l'album MAKANDA at The End of Space, the Beginning of Time.

Attendu le 8 septembre, ce deuxième effort donnera suite à son Dernier empereur bantou, qui n'a pas raté son effet en 2014.

Selon ce que nous annonce sa compagnie de disques, le Montréalais d'origine congolaise friand de métissages entre les langues, les styles et les références ratissera large sur cette collection «surfant sur la new wave world music, la rumba trap et l'indie afro».

Sous le titre emprunté à l'écrivain Henry Miller, l'auteur-compositeur-interprète a mitonné un cocktail musical à la sensualité assumée et appuyée - on flirte presque avec le domaine du cheesy avec cette ligne de sax bien chaud, tout droit sortie des années 70 -, qui se déploie avec beaucoup de finesse (mention spéciale à cette guitare à la fois souple et envoûtante).

Pierre Kwenders présentera ses nouvelles chansons au Cercle le 22 septembre.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer