Miriodor: un oeil en arrière, l'autre devant ***1/2

Art rock, Rock in opposition, Signal 9, de...

Agrandir

Art rock, Rock in opposition, Signal 9, de Miriodor

Le SoleilNicolas Houle 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Durant la naissance de Signal 9, qui est, comme son titre le laisse supposer, le neuvième enregistrement de Miriodor, la formation a vu l'un de ses fondateurs, François Émond, disparaître.

S'il n'est pas évident de savoir à quel point ce triste événement a eu un impact sur la genèse de l'album - Émond était parti en 1987 -, il reste que cette nouvelle proposition embrasse l'histoire tout entière du band, soit près de quatre décennies.

On y trouve à certains endroits des couleurs synthétiques pouvant évoquer 3e avertissement, des segments humoristiques proches du cirque, rappelant Jongleries élastiques autant que des sonorités ou des structures voisines de l'époque Mekano.

Comme dans «neuf» on peut aussi lire «nouveauté», le quatuor continue son exploration avec la verve qu'on lui connaît, ce qui fait de ce Signal 9 un album éclaté, où les tableaux sonores se succèdent, tour à tour rock, mélodiques, voire sensibles, ou atmosphériques. Parmi les réussites, soulignons les ambitieuses Portrait-robot et Passage secret, qui semblent destinées à se retrouver sur scène.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer