Exclusif

1M$ de Québec pour la musique à l'ère numérique

La consommation en ligne (streaming) de musique, bien... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

La consommation en ligne (streaming) de musique, bien que légale, saigne l'industrie au point où elle pourrait lui être fatale, s'inquiète l'ADISQ.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le ministre de la Culture Luc Fortin reconduira un financement de 1 million $ à la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) pour les projets musicaux liés à l'ère du numérique. Mais les pistes de solution envisagées pour les transformations vécues par l'industrie ne seront pas connues avant le printemps prochain.

Les producteurs et les artistes se disent saignés par la consommation en ligne de musique (en lecture continue [streaming]) qui, bien que légale, leur fait craindre pour leur survie financière. 

L'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) a lancé un cri d'alarme, en septembre. Elle a demandé à Québec la mise sur pied d'une aide spéciale de 15 millions $ sur deux ans pour aider les producteurs à s'adapter aux mutations liées aux services d'écoute en ligne. 

Le ministre Fortin avait alors indiqué qu'il voulait un «examen plus large» qu'uniquement le point de vue des producteurs représentés par l'ADISQ. 

Il a déjà en main un rapport rédigé par un comité de sages qui ébauche des pistes de solution pour aider l'industrie. Mais le document, présentement sous analyse, ne sera rendu public qu'en début d'année prochaine, selon nos informations.

Le ministre de la Culture, Luc Fortin, a... (Archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Le ministre de la Culture, Luc Fortin, a déjà en main un rapport rédigé par un comité de sages qui ébauche des pistes de solution pour aider l'industrie de la musique.

Archives La Presse

Le ministère de la Culture a de plus été mandaté de rencontrer les principaux acteurs de l'industrie de la musique pour entendre leurs préoccupations et tenter de répondre au défi du numérique au printemps prochain. Une partie des points de vue à ce sujet a déjà été entendue lors de la tournée de consultations sur l'élaboration d'une nouvelle politique culturelle, l'été dernier. 

De la même façon, la SODEC révise présentement ses programmes d'aide aux entreprises en musique dans le contexte de la nouvelle réalité à laquelle l'industrie doit faire face. Elle accouchera de propositions au printemps 2017 aussi. Le 1 million $ supplémentaire qui est reconduit à la SODEC pourra servir directement à des artistes, nous fait-on valoir. 

Dans un contexte difficile, des tiraillements se créent entre les associations qui représentent des artistes et des producteurs pour le partage de revenus. L'ADISQ est devant un tribunal d'arbitrage avec l'Union des artistes et la Guilde des musiciens pour régler un litige sur les redevances, a écrit Le Devoir en septembre. 

Lors de sa sortie du mois dernier, l'ADISQ a aussi interpellé le gouvernement fédéral pour des modifications à la Loi sur le droit d'auteur, la Loi sur les télécommunications et la Loi sur la radiodiffusion. La ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, mène aussi des consultations pour faire entrer la politique culturelle du pays dans l'ère du numérique.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer