Dans les coulisses de la course aux Félix

Les soeurs Boulay... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Les soeurs Boulay

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'automne 2016 s'est ouvert sous le signe des revendications à l'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ), qui a réclamé une aide gouvernementale de 15 millions $ pour faire face à la baisse des revenus générés par les ventes d'albums et le glissement des habitudes d'écoute vers les plateformes de diffusion en continu (streaming).

Une fois l'alarme sonnée, l'heure est maintenant venue de célébrer le talent d'ici. Alors que s'ouvre sa 38e ronde de remise de prix (deux galas sont à l'horaire jeudi avant la grande fête de dimanche), nous ouvrons des fenêtres sur quelques particularités de l'actuelle course aux trophées Félix.

  • Créer en famille
La musique est souvent une histoire de famille et la liste des nominations de l'ADISQ en offre une nouvelle preuve. Le duo 2Frères, composé d'Erik et Sonny Caouette, donne le ton en trônant au sommet du tableau (meilleur vendeur, album pop, chanson, groupe et révélation de l'année). Les soeurs Boulay sont en lice dans les catégories album folk et groupe de l'année, tandis que les Jumelles Barabé espèrent repartir avec le Félix de l'album country. The Barr Brothers figure parmi les artistes s'étant le plus illustrés hors Québec et le trio Brown (où se côtoient les rappeurs Greg et David Beaudin-Kerr et leur père, Robin) pourrait remporter le trophée du meilleur album hip-hop. Ajoutons finalement les frères Fred (interprète, spectacle et scripteur de spectacle) et Nicolas Pellerin (album traditionnel), en nomination pour leurs projets respectifs. 

  • Révélations diverses
La liste des prétendants au titre de révélation étonne cette année par sa diversité. Outre quelques humoristes (Rachid Badouri, Laurent Paquin, Michel Mpambara) qui se sont invités parmi les finalistes dans les 15 dernières années, la plupart des nommés, auteurs-compositeurs ou interprètes, donnaient dans la chanson. Et c'est encore le cas pour plus de la moitié des nommés de cette année, alors que le duo 2Frères, Rémi Chassé et Safia Nolin se trouvent sur la ligne de départ. Ils côtoient toutefois un musicien classique en la personne du pianiste Charles Richard-Hamelin, ainsi que le compositeur et arrangeur Erik West-Millette. Le projet instrumental West Trainz vaut enfin à ce créateur multidisciplinaire d'expérience - il a, nous dit-on, participé à plus de 200 enregistrements - une place parmi les révélations...

Jean Leloup... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 2.0

Agrandir

Jean Leloup

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

  • Leloup contre Leloup
Sorti des galas de l'ADISQ l'an dernier plus lourd de cinq Félix récompensant son album À Paradis City, Jean Leloup pourrait ajouter six trophées à sa collection, alors qu'il est nommé dans quatre catégories artistiques et deux industrielles. Fait étonnant, il se fait compétition à lui-même dans deux d'entre elles. Comme Leloup a fait voyager deux versions de son tour de chant dans les derniers mois (un en solo et l'autre en groupe), il est doublement nommé parmi les meilleurs spectacles (auteur-compositeur) et les mises en scène les plus réussies. Son concepteur d'éclairages, Jean-François Couture, a aussi une double chance d'être récompensé. Jean Leloup courtise aussi des Félix pour la chanson et l'interprète de l'année.

  • Artistes en vitrine
Si les galas de l'ADISQ visent d'abord à saluer les réussites des artistes d'ici, ils sont aussi l'occasion de mettre leur talent en vitrine. Animé par Sébastien Diaz et présenté sur les ondes de Télé-Québec jeudi soir, le Premier gala accueillera des prestations de Bernard Adamus, Boogat, Brigitte Boisjoli, Fred Fortin, Guylaine Tanguay, Les Trois Accords, Pierre Kwenders et The Barr Brothers. Avec Louis-José Houde à la barre, le gala principal diffusé le 30 octobre à ICI Radio-Canada Télé donnera l'occasion de voir et d'entendre 2Frères, Charles Richard-Hamelin, Coeur de pirate, Ingrid St-Pierre, Koriass, Les Cowboys Fringants, Les soeurs Boulay, Plume Latraverse, Richard Séguin, Safia Nolin et Yann Perreau.

Safia Nolin... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé) - image 3.0

Agrandir

Safia Nolin

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

  • L'année Safia Nolin?
L'année 2016 pourrait bien être celle de Safia Nolin aux galas de l'ADISQ. Un an après avoir lancé son premier album, Limoilou, l'auteure-compositrice-interprète qui a grandi dans la capitale s'est hissée au sommet de la liste des nominations artistiques, qu'elle partage avec sa consoeur Coeur de pirate et le duo originaire de Chapais 2Frères, qu'elle affrontera d'ailleurs dans la catégorie Révélation de l'année. Si la récolte est bonne, Safia Nolin pourrait aussi repartir avec le Félix de l'album folk, du choix de la critique, de l'interprète féminine et de la vidéo de l'année. 

  • Un Félix honorifique à René Angélil
La carrière et la mémoire de René Angélil, décédé en janvier, seront une nouvelle fois célébrées pendant le gala de dimanche. Décrit par les organisateurs comme «l'un des plus grands producteurs et imprésarios que le Québec ait comptés», M. Angélil sera honoré de ce prix honorifique 20 ans après avoir accepté un Félix hommage, en 1996. Céline Dion a confirmé qu'elle serait à la Place des arts pour recevoir le trophée de son regretté mari. 

  • Chanson de l'année (bis)
Parce qu'elles ont continué de faire bonne figure sur les palmarès des radios et des ventes et qu'elles ont une nouvelle fois retenu l'attention des membres de l'Académie, trois pièces auront cette année une deuxième chance de se faire élire Chanson de l'année. L'an dernier, Rien à faire de Marie-Pierre Arthur, Oublie-moi (Carry On) de Coeur de pirate et Si tu reviens de Louis-Jean Cormier s'étaient inclinées devant Jean Leloup et À Paradis City. Mais voilà qu'elles se retrouvent de nouveau au tableau des nominations. Elles y côtoient Nous autres de 2Frères, Crystel de Philippe Brach, Ton départ de Marc Dupré, Le dernier homme de Pierre Flynn, Voyageur de Jean Leloup, Miami d'Ariane Moffatt et J'aime les oiseaux de Yann Perreau. Le public a jusqu'au 30 octobre pour voter pour sa chanson préférée au ICI.Radio-Canada.ca/adisq.

L'automne 2016 s'est ouvert sous le signe des... (Infographie Le Soleil) - image 4.0

Agrandir

Infographie Le Soleil

L'ADISQ en chiffres

  • 274 nominations
  • 116 artistes visés
  • 89 artisans et professionnels visés
  • 54 trophées Félix remis lors des trois galas

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer