Jack White: quand White se débranche ****

ROCK, Acoustic Recordings 1998-2016, Jack White...

Agrandir

ROCK, Acoustic Recordings 1998-2016, Jack White

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les compilations ont rarement d'autres buts que de réunir des succès ou de remplir des clauses contractuelles. Or ce Acoustic Recordings, de Jack White, qui s'intéresse à des enregistrements de 1998 à 2016 couvrant autant les années des White Stripes que des Raconteurs ou en solo, vaut le détour, ne serait-ce que pour ce magnifique inédit des White Stripes qu'est City Lights.

À cela s'ajoutent des mixages uniquement acoustiques de titres existants, comme l'excellente Carolina Drama, une version bluegrass de Top Yourself, mais également des pièces plus rares comme la petite perle Never Far Away, enregistrée pour le film Cold Mountain, ou Love Is the Truth, trame sonore d'une pub. Tout ça mis ensemble permet de dresser un excellent portrait d'une des facettes où Jack White excelle et qu'on tend parfois à négliger, tellement il est éblouissant à la guitare électrique. Pour compléter le tout, l'album est accompagné d'un livret bien documenté et joliment illustré.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer