Jake Bugg: marcher tout seul***

On My One Jake Bugg...

Agrandir

On My One Jake Bugg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Jake Bugg en avait assez de se faire dire quoi faire. Pour son troisième album, On My One, le jeune Anglais a donc pris en main les tâches de réalisation (à l'exception de trois titres) autant que celles d'écriture et d'interprétation. C'est tout à fait louable, mais quand on sait que les plus grands continuent de faire confiance à des oreilles extérieures, peut-être que Bugg aurait dû trouver une façon d'affirmer son autonomie en étant conseillé.

Le résultat est loin d'être mauvais, or On My One souffre du syndrome de la zappette : on s'égare dans plusieurs directions prometteuses sans les approfondir. L'album s'amorce sur une piste bluesy dépouillée pour ensuite nous plonger dans une pop rock moderne, avec programmations, dans de la folk façon presque America, dans le country, le hip-hop et ainsi de suite. Si Bugg voulait démontrer qu'il pouvait toucher à autre chose que la folk rock rétro avec sa voix unique, c'est mission accomplie. Reste maintenant à faire quelque chose de cohérent avec tout ça.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer