Critique de CD

Savages: sombre et mordant ****

POST-PUNK, Adore Life, Savages...

Agrandir

POST-PUNK, Adore Life, Savages

Le SoleilNicolas Houle 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La formation britannique Savages n'était pas passée inaperçue avec son premier album, Silence Yourself, gorgé de fureur et d'un sentiment d'urgence tout en laissant voir des influences allant de Joy Division à Siouxsie and the Banshees.

Le quatuor féminin remet ça avec Adore Life, qui s'ouvre sur les chapeaux de roues avec l'hypnotique The Answer.

La Française Jehnny Beth, alias Camille Berthomier, mord toujours dans les mots avec gravité et avec son accent particulier, tandis que les guitares de Gemma Thompson demeurent résolument grinçantes.

Or sur ces 10 nouvelles chansons, le groupe affirme davantage sa propre griffe et s'applique à déployer son univers de manière plus riche, variée et subtile.

La ballade Adore ou encore l'atmosphérique Mechanics illustrent très bien combien Savages peut se faire nuancé sans sombrer dans la facilité. 

La troupe use ainsi des langages de la new wave, du punk ou de l'industriel sans perdre de mordant, comme sur l'excellente I Need Something New. Ça ne fait aucun doute: Savages est sur une lancée et a encore beaucoup à dire.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer