Les coulisses du grand retour d'Adele

Adele en concert mardi au New York Radio... (Tirée d'une vidéo sur Youtube)

Agrandir

Adele en concert mardi au New York Radio City Hall

Tirée d'une vidéo sur Youtube

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Album attendu s'il en est un, 25, le troisième effort de la chanteuse britannique Adele, est arrivé dans les bacs vendredi.

Cette nouvelle collection de chansons donne suite au phénomène 21, qui a fait fi de la crise du disque pour dominer les palmarès pendant deux ans. Alors que le nouveau disque est encore tout chaud, nous ouvrons quatre fenêtres sur les coulisses de sa création. 

Adele craque pour des créateurs canadiens 

La collaboration entre Adele et le réalisateur Xavier Dolan, qui a signé le clip de sa chanson Hello, a déjà fait beaucoup de bruit : la vidéo mise en ligne le 23 octobre a été vue 50 millions de fois dans les 48 premières heures. Mais Dolan n'est pas le seul artiste d'ici à être tombé dans l'oeil de la vedette britannique. Originaire de Vancouver, l'auteur-compositeur-interprète Tobias Jesso Jr. cosigne avec Adele la pièce When We Were Young. La chanteuse a raconté au Guardian avoir requis les services du musicien de 30 ans, qui donne dans l'indie rock, après avoir entendu sa chanson Hollywood. «Il s'est avéré qu'il est un de mes fans... Mais il n'a pas perdu sa contenance lorsqu'on l'a jeté dans la fosse aux lions à notre première séance d'écriture. J'étais nerveuse aussi», a confié Adele au journal anglais, assurant aussi qu'elle retravaillerait avec Tobias Jesso Jr., qu'elle a décrit comme sa «nouvelle arme secrète». Dans une autre entrevue diffusée par Sirius XM lors de laquelle elle a répondu à des questions des fans, Adele s'est aussi dite fan du travail de la chanteuse Claire Boucher, alias Grimes, elle aussi originaire de Vancouver. 

Bruno Mars cosigne une chanson

Parmi les complices d'Adele dans la création l'album 25, on remarque le nom de Bruno Mars, qui a prêté ses talents de compositeur - mais pas de chanteur - à la pièce All I Ask. Dans cette ballade mélancolique livrée piano-voix, la chanteuse anglaise ne ménage pas ses effets et joue à fond son rôle diva. «Je n'ai jamais chanté aussi fort de ma vie. Pouvez-vous imaginer le plaisir que Bruno et moi avons eu à faire ça?» a-t-elle décrit au magazine britannique i-D. La création de 25 a aussi donné l'occasion à Adele de renouer avec Ryan Tedder du groupe OneRepublic - faiseur de hits notoire qui avait notamment mis sa griffe sur Turning Tables et Rumour Has It sur le précédent disque de la chanteuse - et avec Paul Epworth, grand complice des succès passés : il a collectionné les trophées Grammy pour son travail sur 21 et a partagé un Oscar avec Adele pour Skyfall, chanson-thème du 23e film de James Bond. 

Une affaire de doutes...

En pleine création de ses nouvelles chansons, Adele a, semble-t-il, été frappée par le doute. Les nouvelles pièces allaient-elles être à la hauteur des précédentes? La chanteuse a donc demandé conseil à l'un de ses principaux alliés dans la production de 21, le réputé réalisateur américain Rick Rubin. Ce dernier s'est apparemment montré impitoyable. «Il m'a dit qu'il ne me croyait pas», a confié la chanteuse au Rolling Stone. «J'ai senti qu'elle avait hâte d'en finir et de passer à autre chose», a précisé Rubin au même magazine. «J'ai insisté sur le fait qu'elle devait être fidèle à sa voix. C'est ça la priorité, même si ça prend plus de temps et de travail. Dans les maquettes que j'ai entendues, c'était clair qu'elle n'était pas la principale auteure. Plusieurs chansons auraient pu se retrouver sur l'album d'autres artistes pop. Sa voix sur n'importe quelle chanson n'est pas suffisante à la rendre spéciale.» Selon ses propres dires, Adele a suivi la recommandation et est retournée «à la table à dessin». 

... et de gros sous

Avec sa trentaine de millions d'exemplaires vendus dans le monde, l'album 21 a connu un succès commercial exceptionnel à une époque où les ventes de disques sont en baisse constante. Quatre ans plus tard, la multinationale Sony espère renouveler l'exploit avec 25. Selon Billboard, la compagnie de disques a dès le départ rendu disponibles quelque 3,6 millions d'exemplaires du CD en sol américain, un nombre record pour la dernière décennie (Adele déloge ainsi le boys band NSYNC, dans lequel chantait Justin Timberlake, selon Billboard). Citant des sources associées à Sony Music, le magazine évoque aussi des prévisions de vente plutôt ambitieuses pour la première semaine : 1,5 million d'albums physiques et 900 000 téléchargements légaux sur iTunes. L'objectif serait d'atteindre la barre des quatre millions d'exemplaires vendus à temps pour Noël. Déjà, le premier extrait Hello a mis la table, trônant au sommet des palmarès radio et des meilleurs vendeurs en ligne depuis sa sortie à la fin octobre.

Vidéoclip de Hello

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer