Les Respectables: sortir du brouillard

Le nouvel album éponyme des Respectables est finalement... (Fournie par le Groupe Entourage)

Agrandir

Le nouvel album éponyme des Respectables est finalement arrivé dans les bacs vendredi.

Fournie par le Groupe Entourage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les Respectables se sont faits plus discrets dans les cinq dernières années. Le chanteur Sébastien Plante en parle comme d'une «pause forcée» lors de laquelle la vocation musicale n'a jamais faibli, même quand les perspectives professionnelles étaient plus floues. Les voilà de retour avec un nouvel album éponyme, qui prend des airs de nouveau départ pour la formation originaire de Québec.

Au printemps 2010, Les Respectables avaient l'air partis pour la gloire : avec leur album Sweet Mama, le quatuor avait été choisi pour montrer de quel bois il se chauffe dans des vitrines musicales à Los Angeles, à Londres et à Perth en Australie. Une sortie internationale semblait envisageable... Mais en coulisses, les choses se corsaient pour le groupe, sur le point de rompre avec son équipe. À cause de dispositions contractuelles, les musiciens ont dû attendre un moment avant de s'allier à de nouveaux collaborateurs. Sous la houlette du Groupe Entourage, leur nouvel album est finalement arrivé dans les bacs vendredi.  

«Cette pause forcée nous a appris beaucoup de choses. Il a fallu qu'on mette la main à la pâte. On s'est occupé de nos affaires. Ça nous a permis de nous réenligner», explique Sébastien Plante, qui dit n'avoir jamais cessé d'y croire. 

«C'est sûr que du côté carrière, à un moment, c'était lourd, ajoute-t-il. Le brouillard était très épais, et on avait de la misère à voir loin. Mais on se disait qu'on continuait. Il y a beaucoup d'obstacles qui ont été mis sur notre chemin, parfois par la vie, parfois par des individus. Mais pour moi, dès le départ, c'était nécessairement une route sans fin. C'est à la vie à la mort. C'est ça, la définition d'un band et du rock 'n' roll.»

Album libérateur

Dans les dernières années, Les Respectables n'ont jamais arrêté de faire de la musique, ensemble ou avec d'autres. Question de signifier au public et à l'industrie qu'ils étaient prêts à reprendre le collier, ils ont lancé l'an dernier le simple Cette fille. La chanson a ouvert la porte à la production de leur nouvelle galette, pour laquelle ils ont renoué avec le réalisateur Gordie Johnson (Big Sugar), complice des albums QuadroSonic et Sweet Mama. Et Sébastien Plante ne nie pas que ce retour en studio a «fait du bien». 

«On a eu du plaisir à faire ce disque-là. Il a quelque chose de spécial. Ce n'est pas seulement l'album du retour, c'est l'album de tous nos efforts. Il est libérateur. Il nous amène un peu vers notre maturité», lance le chanteur, dont la formation soulignera l'an prochain ses 25 ans. Un anniversaire que Les Respectables aimeraient souligner dans leur ville d'origine. Des perches auraient notamment été tendues du côté du Festival d'été. 

Pas trop superstitieux, Les Respectables ont choisi de lancer leur album un vendredi 13 : «On n'a pas froid aux yeux! Mais dans le rock 'n' roll, les choses sont inversées. Ça peut nous porter chance!» rigole Sébastien Plante, qui nourrit toujours des visées internationales pour sa formation. «La nouvelle association avec Entourage risque de nous rouvrir des portes qui s'étaient fermées malgré nous. Assez rapidement quand même», laisse entendre le chanteur. D'ici là, le groupe qu'il forme avec Stéphane Beaudin, Stéphane Dussault et Jean-Sébastien Chouinard mitonnera un nouveau spectacle, qu'on pourra voir au Capitole le 11 février. 

 

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer