Chaudes luttes au 37e Gala de l'ADISQ

Le 37e Gala de l'ADISQ pourrait bien être le... (La Presse, François Roy)

Agrandir

Le 37e Gala de l'ADISQ pourrait bien être le gala de Jean Leloup.

La Presse, François Roy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le 37e Gala de l'ADISQ sera-t-il celui de Jean Leloup? Le retour sur disque du coloré auteur-compositeur-interprète a déjà été salué avec deux trophées lors de la première vague de remise de prix et pourrait lui rapporter trois nouvelles récompenses lors de la grande fête de la musique québécoise, animée pour une 10e fois dimanche par l'humoriste Louis-José Houde. Mais avec des opposants comme Louis-Jean Cormier, Pierre Flynn ou Marc Dupré, la compétition risque d'être relevée pour Leloup.

Déjà récipiendaire de statuettes Félix pour l'album rock de l'année et le choix de la critique, le chanteur d'À Paradis City se trouve encore sur la ligne de départ dans trois catégories (auteur ou compositeur, interprète masculin et chanson de l'année). Mais les retrouvailles de Leloup avec le public ne sont pas les seules à avoir marqué les oreilles des mélomanes cette année.

Louis-Jean Cormier (ici avec l'animateur du gala Louis-José... (La Presse, Olivier Jean) - image 2.0

Agrandir

Louis-Jean Cormier (ici avec l'animateur du gala Louis-José Houde) est en nomination pour quatre Félix.

La Presse, Olivier Jean

Trônant lui aussi au sommet du tableau des nominations, Louis-Jean Cormier et ses Grandes artères peuvent encore espérer revendiquer quatre Félix (album folk, interprète masculin, chanson de l'année et auteur-compositeur). Idem pour Ariane Moffatt et son récent album 22h22, toujours dans la course parmi les albums pop, les spectacles, les interprètes féminines et les chansons de l'année. 

Quant au retour de Pierre Flynn, qui a rompu le silence avec Sur la terre, 14 ans après son dernier disque de chansons originales, il pourrait être salué à deux reprises: chez les auteurs-compositeurs (où Guillaume Beauregard et Fanny Bloom sont aussi nommés) et dans la catégorie adulte-contemporain (où Patrick Norman, Marc Hervieux, Mario Pelchat et Marie-Pierre Arthur ont également été classés).

Côté votes du public, Marie-Mai constitue une rivale... (Archives La Presse) - image 3.0

Agrandir

Côté votes du public, Marie-Mai constitue une rivale de taille pour Isabelle Boulay, Marie-Pierre Arthur et Ariane Moffatt.

Archives La Presse

Vote populaire

Comme c'est la coutume, les Félix remis aux interprètes, à la formation et à la chanson de l'année seront déterminés par le vote du public. Alfa Rococo, Galaxie, Kaïn, Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau et Radio Radio se disputeront le Félix du groupe de l'année, remporté l'an dernier par Les soeurs Boulay. 

Chez les dames, avec des fans généralement vites sur la souris, Marie-Mai constitue une rivale de taille pour Isabelle Boulay, Marie-Pierre Arthur et Ariane Moffatt. Ces deux dernières voient par ailleurs l'une de leurs chansons (Rien à faire pour Arthur et Debout de Moffatt) inscrites parmi les finalistes pour le prix de la chanson de l'année. 

Du côté des messieurs, Alex Nevsky avait causé la surprise l'année dernière en étant doublement choisi par les Québécois : il était reparti avec les Félix de l'interprète masculin et de la chanson de l'année. Il peut aspirer aux mêmes honneurs cette année, mais la lutte risque d'être serrée. Marc Dupré, Vincent Vallières, Jean Leloup et Louis-Jean Cormier lui feront compétition chez les interprètes. Cormier (Si tu reviens) et Leloup (À Paradis City) apparaissent aussi parmi les finalistes pour la chanson de l'année, dont la liste est complétée par Claude Bégin (Avant de disparaître), Coeur de pirate (Oublie-moi/Carry On), Joseph Edgar (Espionne russe), Serge Fiori (Le monde est virtuel) et Patrice Michaud (Mécaniques générales). Il est toujours possible de voter au ICI.Radio-Canada.ca/adisq.

Animé par l'humoriste Louis-José Houde, le 37e Gala de l'ADISQ sera diffusé sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé dimanche dès 19h30. Un hommage sera rendu à Dominique Michel, tandis que Marie-Pierre Arthur, Bobby Bazini, Fanny Bloom, Philippe Brach, Louis-Jean Cormier, Galaxie, Marie-Mai, Ariane Moffatt, Patrick Norman, Fred Pellerin et Jean Leloup se chargeront des prestations musicales.

Fiche d'identité des révélations de l'année

Bernhari

Lancé à l'automne 2014, le premier album de Bernhari (Alexandre Leclerc-Bernier de son vrai nom) n'a pas tardé à attirer l'attention. Son indie-rock tantôt enflammé, tantôt éthéré, lui a valu une place dans plusieurs palmarès de fin d'année. Sur les planches aussi, l'auteur-compositeur-interprète frappe l'imaginaire: l'homme-orchestre (qui s'est notamment produit au dernier Festival d'été) chante et joue simultanément des claviers et de la batterie. 

Philippe Brach

Avec deux albums lancés en un an et demi, l'auteur-compositeur-interprète saguenéen ne perd pas de temps. Pour son deuxième effort, Portraits de famine, paru en septembre, le musicien à la plume débridée (voire crue) a retenu les services de Louis-Jean Cormier à la réalisation. Il pousse plus loin la forme chansonnière, mais ne s'assagit pas pour autant. 

Jérôme Couture

L'année dernière, sa pièce Comme on attend le printemps était finaliste pour le titre de la chanson de l'année. Voilà que Jérôme Couture mérite cette année sa place parmi les découvertes. Finaliste au concours télévisé La voix en 2013, il a notamment chanté avec la troupe Québec Issime. Et ceux qui ont fréquenté le projet 5 X 5 du Théâtre Petit Champlain il y a 10 ans se souviendront qu'il y a tenté sa chance, la même année que Patrice Michaud, d'ailleurs. Il a lancé son album éponyme au printemps 2014.

Valérie Lahaie

Finaliste à l'émission La Voix (elle s'est inclinée devant Yoan Garneau) l'année dernière, l'auteure-compositrice-interprète a fait ses classes avant de se présenter sur le plateau de TVA: études en piano jazz au collège, Festival de la chanson de Granby et Rencontres d'Astaffort (chapeautées par Francis Cabrel) ont jalonné son parcours. Elle a lancé cette année son premier album, Vertige

David Portelance

Avec Tenir la route, son premier album lancé l'année dernière, David Portelance a revendiqué officiellement son titre d'auteur-compositeur-interprète. Mais certaines de ses chansons l'avaient devancé à l'avant-scène : le conteur et chanteur Fred Pellerin a emprunté la plume de Portelance sur ses deux albums, dont le plus récent a été sacré meilleur vendeur de l'année au Premier gala de l'ADISQ.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer