Au tour d'Akon de contourner les maisons de disques

Akon entend sortir quatre disques par son application... (AP, Casey Curry)

Agrandir

Akon entend sortir quatre disques par son application Stadium.

AP, Casey Curry

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

LOS ANGELES - Akon se prépare à lancer ses premiers albums en sept ans. On ne les retrouvera cependant pas en magasin ou sur des services d'écoute en continu comme Spotify. Le rappeur prévoit plutôt lancer quatre albums par le biais d'une nouvelle application, devenant ainsi le plus récent artiste à tenter de contourner les grandes maisons de disques et la distribution traditionnelle.

La nouvelle application, baptisée Stadium, permettra aux fans d'écouter gratuitement les chansons de la vedette du hip-hop ayant collaboré avec de nombreux grands noms allant d'Eminem à Andy Samberg. Ils devront toutefois subir quelques publicités. Les interactions avec l'application, par exemple en cliquant sur les pubs ou en partageant avec des amis sur Facebook, permettront aux utilisateurs d'accumuler des crédits qu'ils pourront utiliser pour «acheter» des biens numériques comme des sonneries, des fonds d'écran ou des emojis ressemblant à Akon. Et, bien sûr, de déverrouiller de nouvelles chansons et des vidéoclips inédits.

Selon Akon, son application «regénérera l'industrie de la musique».

Pour les fans de l'artiste, cette façon de procéder aura certainement ses points positifs: ils pourront écouter légalement de la musique inédite avec leur téléphone intelligent. Pour des artistes comme Akon, cette aventure numérique indépendante offre également ses avantages, notamment celui de pouvoir contourner Spotify, Pandora et autres services du genre. Plusieurs musiciens critiquent ces services, considérant qu'ils ne leur offrent qu'une infime part de leurs revenus.

Une application propre à l'artiste lui permet donc de s'approprier une plus grande part du gâteau publicitaire, tout en obtenant de précieuses données sur les chansons favorites des fans et l'endroit où ils habitent. Les musiciens peuvent utiliser ces données pour vendre des billets de spectacle, des laissez-passer pour les coulisses, des t-shirts et d'autres marchandises.

En se lançant de façon indépendante, Akon espère joindre ses quelque 60 millions de fans sur les réseaux sociaux. Il affirme qu'environ 200 000 personnes se sont déjà inscrites pour recevoir l'application Stadium lorsqu'elle sera lancée dans quelques semaines.

L'expérience de Radiohead

D'autres artistes ont pris une avenue semblable. Radiohead avait lancé l'album In Rainbows en demandant aux fans de payer ce qu'ils voulaient pour le télécharger en 2007. Lady Gaga a présenté pour la première fois les chansons de l'album Born This Way à l'intérieur d'une version spéciale du jeu vidéo «FarmVille» en 2011. L'an dernier, U2 a offert gratuitement l'album Songs of Innocence aux utilisateurs d'iTunes. Certains artistes - comme Macklemore, Nine Inch Nails et The White Stripes - ont laissé tomber les maisons de disque traditionnelles et ont eu du succès.

Mais aucun de ces efforts n'a jusqu'ici offert un modèle viable, à grande échelle, de distribution permettant aux fans de recevoir légalement de la musique tout en payant les artistes convenablement.

Les quatre premiers albums d'Akon pour l'application Stadium proposeront chacun un genre différent: world, house, urbain et reggae. Un album pop sera également lancé d'ici mars 2016, probablement sur supports physique et numérique par le biais de l'étiquette Atlantic Records, propriété de Warner Music Group, a indiqué Akon. Warner a indiqué qu'il était trop tôt pour commenter à ce sujet.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer