Glenn Gould Remastered, l'oeuvre d'une vie

Glenn Gould considérait l'enregistrement comme un véhicule de... (Don Hunstein)

Agrandir

Glenn Gould considérait l'enregistrement comme un véhicule de communication plus important que le récital.

Don Hunstein

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ce qui frappe quand on ouvre pour la première fois le gros coffret gris, c'est le nombre de CD qu'il contient. Quatre-vingt-un! Vous saviez, vous, que Glenn Gould avait été aussi productif?

L'objet en question, Glenn Gould - Remastered, réunit la collection complète des disques que le pianiste canadien a enregistrés pour Columbia Masterworks entre 1955, année de la signature de son contrat exclusif, et 1982, année de son décès à l'âge de 50 ans. 

L'entreprise a demandé trois ans de travail aux ingénieurs de Sony. La tâche consistait d'abord à nettoyer et à restaurer les bandes magnétiques originales et à les faire passer à travers un processus de remastérisation numérique avancé. Les bruits indésirables, notamment le bourdonnement électrique, ont été supprimés par la même occasion. Le fredonnement avec lequel le pianiste avait l'habitude d'accompagner son jeu demeure, lui, toujours bien présent. 

Glenn Gould, qui aimait travailler avec le matériel le plus récent, aurait sans doute approuvé toute cette démarche. Surtout si, comme Sony l'affirme, le résultat est supérieur en clarté à tout ce qu'il a pu connaître à son époque. 

La recherche de la clarté, ne l'oublions pas, fait par ailleurs partie des grandes qualités du pianiste. Quelle que soit l'époque ou le style de l'oeuvre, qu'il s'agisse d'une Allemande de Gibbons généreusement ornementée ou d'un Intermezzo de Brahms bien fourni, c'est la même quête de précision presque maniaque qui guide l'exécution.

Gould, notons-le, considérait l'enregistrement comme un acte de recréation à part entière et un véhicule de communication plus important que le récital devant public - il donnera son dernier concert le 10 avril 1964 pour ensuite se consacrer exclusivement à la réalisation de disques.

Ses interprétations s'appuient toujours sur des choix très personnels. Ainsi, dans sa quête exploratoire, il opte exceptionnellement pour l'orgue, un instrument dont il jouait depuis l'enfance, pour interpréter L'art de la fugue de J.S. Bach. Pour les Suites de Handel, il s'installe au clavecin.

Gould suit rarement une partition à la lettre. Chez Beethoven ou chez Haydn, il lui arrive de faire l'exact opposé de ce que souhaite le compositeur. Ces modifications apportées au texte ne sont toutefois jamais gratuites. Elles s'inscrivent dans une logique musicale esthétiquement défendable quoique hautement subjective. 

Chose certaine, les fameuses Goldberg de 1955 ne laissent personne indifférent. Elles font encore aujourd'hui naître un sentiment d'excitation, voire d'exaltation, chez l'auditeur. L'enchaînement quasi expéditif des variations, la vivacité des tempi et la transparence absolue de l'exécution font qu'une aura d'éternelle jeunesse entoure cet enregistrement mythique, remastérisé ou pas.

Gould, rappelons-le, fit un retour aux Variations Goldberg en 1981. Le disque fut publié en 1982, trois semaines après son 50e anniversaire de naissance et un mois avant sa mort. Le pianiste avait encore eu le temps d'enregistrer trois autres disques (Brahms, Beethoven et Strauss) qui seront publiés au cours des deux années suivantes.

Le coffret, vendu sur Internet un peu moins de 300 $, comprend un grand livre de plus de 400 pages rempli de photographies et dans lequel on retrouve l'intégrale des textes de présentation de chacun des albums, dont plusieurs sont de la main de Gould. Ces textes apparaissent malheureusement en anglais uniquement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer