Simon Kearney: dégourdi***1/2

La vie en mauve, Simon Kearney...

Agrandir

La vie en mauve, Simon Kearney

Le SoleilGeneviève Bouchard 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) En voilà un qui était destiné à faire de la musique : premiers cours dans la petite enfance, premières compositions mises en ligne à l'adolescence, un minialbum produit à 17 ans, un «vrai» album nettement plus achevé lancé deux ans plus tard.

Simon Kearney ne perd pas de temps, mais ne fait pas les choses à moitié non plus. La vie en mauve, sur les tablettes depuis vendredi et lancé officiellement lors d'un 5 à 7 au Cercle lundi, fait montre d'une nette évolution chez l'auteur-compositeur-interprète originaire de L'Ancienne-Lorette. La plume s'est dégourdie et a gagné en images, les paysages sonores sont bâtis avec une volonté évidente de sortir du cadre et de développer une signature musicale. Les guitares se déclinent en plusieurs nuances (du folk acoustique au blues rock bien rugueux), les arrangements cultivent les textures et les intrigantes petites aspérités.

Si certaines influences sont encore bien audibles (on entend presque Jean Leloup dans la livraison et la superposition de voix dans Si je m'endors pour quelque temps), Kearney livre ici une collection fort prometteuse pour la suite des choses.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer