CRITIQUE DE CD

Anti-Flag: moins hargneux, mais réussi ***

PUNK, American Spring, Anti-Flag...

Agrandir

PUNK, American Spring, Anti-Flag

Le SoleilIan Bussières 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

<p>Ian Bussières</p>

(Québec) Près de 20 ans après ses débuts, force est d'admettre qu'Anti-Flag a gardé son caractère militant et ses paroles engagées.

Cependant, comme on peut le remarquer sur American Spring, le 10e album, la hargne et les accords agressifs du brûlot Die for Your Government sont maintenant laissés de côté pour un son un peu plus générique. Mais attention, cela ne signifie pas que la bande de Justin Geever, alias Justin Sane, ait perdu la touche. Le groupe de Pittsburgh réussit bien quand il s'essaie à des harmonies à la Clash.

Tim Armstrong (Rancid) fait aussi entendre sa voix sur l'excellente The Brandeburg Gate, l'une des meilleures pièces de l'album avec All of the Poison, All of the Pain, sur laquelle la voix de Geever sonne énormément comme celle d'Al Barr (Dropkick Murphys).

Et dans la tradition du punk engagé, le groupe amène l'auditeur un peu plus loin en incluant dans le livret non seulement les paroles, mais aussi plusieurs réflexions et suggestions de lectures en lien avec les sujets abordés. Pas aussi révolutionnaire que leurs premiers albums, mais fort bien réussi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer