Taktika: un parcours de combattants

Les rappeurs T-Mo (Frédéric Auger, derrière) et B-Ice... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Les rappeurs T-Mo (Frédéric Auger, derrière) et B-Ice (Simon Valiquette) ont déjà contribué à des campagnes de prévention du suicide. Le fait qu'un ami et proche collaborateur ait mis fin à ses jours tout récemment les a ébranlés.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Elle semble bien loin l'époque où Taktika utilisait ses rimes pour faire l'apologie de l'alcool et des substances illicites. Avec les années, les rappeurs de la Rive-Sud ont peu à peu négocié un virage à 180 degrés : ceux qui s'autoproclamaient «bums» à leurs débuts sont maintenant mus par une volonté d'utiliser leur art pour faire du bien. Abordant des thèmes sombres, mais martelant un message d'espoir, le disque Résilient, en magasin mardi, pousse la démarche un cran plus loin.

«Au stade où on est rendus dans nos vies, dans les thèmes et les concepts, on n'est plus à l'âge de Mon mic, mon forty, mon blunt [le titre du premier album de Taktika]. C'est fini, ça! On est des pères, on se préoccupe du propos qu'on porte», confirme Frédéric Auger, alias T-Mo, qui forme Taktika avec B-Ice, Simon Valiquette de son vrai nom.

À la mi-trentaine, les deux rappeurs se sont assagis depuis un bon moment. Et le volet social qui teinte leur musique ne date pas d'hier non plus : dès 2008, B-Ice a abordé sa lutte contre les dépendances dans la pièce Désintox, alors que le thème du suicide était un peu plus tard attaqué de front dans Désarmé jusqu'aux dents. Les rappeurs ont aussi souvent partagé leur expérience dans des conférences ou des ateliers d'écriture offerts dans des écoles secondaires ou des centres jeunesse. 

Cet engagement a orienté la création de l'album Résilient, du bilan de l'histoire de Taktika servi en intro aux histoires truffées d'épreuves déclinées par la suite. Leurs vers racontent la lutte contre la maladie ou le désespoir, la volonté de s'extirper d'un milieu toxique ou de guérir d'une tragédie personnelle, le cynisme qui peut si facilement s'installer devant l'accumulation des mauvaises nouvelles meublant l'actualité. À ces constats rarement jojos, Taktika offre son antidote : s'accrocher à ses rêves et à ce qu'on aime faire, prendre appui sur ses proches, trouver du beau dans un monde qui ne l'est pas toujours, en somme. 

«On ne voulait pas faire un album pour faire un album. C'était important d'avoir un message constructif», explique Simon Valiquette, qui revient notamment dans Résilient sur sa propre bataille contre l'alcool et la drogue. «C'est un combat de tous les jours... Même quand tu penses que tu es guéri, tu ne l'es jamais vraiment. Il faut que tu t'entretiennes là-dedans», laisse-t-il entendre. «Il aurait pu faire Désintox et rechuter deux ans plus tard sans que personne le sache. Mais ça fait sept ans, bientôt huit. Ça prend du courage», renchérit Frédéric Auger. 

Deuil et espoir

S'ils prônent la résilience dans leurs nouvelles chansons, T-Mo et B-Ice doivent eux aussi en faire preuve ces jours-ci, alors qu'un ami et proche collaborateur a mis fin à ses jours tout récemment. Les rappeurs, qui ont par le passé contribué à des campagnes de prévention du suicide, ne cachent pas qu'ils sont sonnés. Leur lancement de disque, prévu le 29 mai au Centre Paul-Bouillé, prendra d'ailleurs des airs de spectacle-bénéfice afin de donner un coup de pouce à la famille du disparu.  

«Il faut parler du problème, note Frédéric Auger. Ça donne encore plus envie de dire aux jeunes que ce n'est pas une solution. Nous, ça commence à faire plusieurs claques derrière la tête qu'on a à cause de ça...»

De quoi offrir encore plus de relief à leur message d'espoir, surtout lorsqu'il semble porter fruit. Comme dans ce commentaire publié sur YouTube le jour où Taktika a rendu public le clip de la chanson Résilient, dans lequel un fan confie avoir des idées noires et s'être senti interpellé par la pièce. «Quand ça arrive des messages comme ça, c'est quelque chose...» laisse tomber Simon Valiquette. «Ça donne du carburant pour continuer à le faire», seconde Frédéric Auger. 

Taktika mijote une tournée estivale pour ses nouvelles créations : une dizaine d'escales (dont des arrêts à Montréal, Lac-Etchemin et Rivière-du-Loup) sont inscrites à l'agenda du duo (facebook.com/taktika ou taktika.qc.ca). La capitale n'y figure pas encore, mais elle devrait s'y ajouter avant longtemps, nous dit-on...

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer