Steven Wilson: finalement au sommet***1/2

Hand. Cannot. Erase. Steven Wilson...

Agrandir

Hand. Cannot. Erase. Steven Wilson

Le SoleilNicolas Houle 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Steven Wilson est en train de réaliser ce qu'il n'a jamais réussi à faire avec sa formation la plus connue, Porcupine Tree : figurer au sommet des palmarès.

Hand. Cannot. Erase. fait effectivement des entrées remarquées en Angleterre comme aux États-Unis. L'enregistrement a été réalisé avec le soin du détail qui caractérise Wilson. S'il y flotte parfois un parfum prog des années 70 (3 Years Older), Wilson élargit le spectre en touchant à la pop, avec des ballades volontairement accrocheuses, s'intéresse aux programmations, liées à des passages atmosphériques, ainsi qu'à des rythmiques qui puisent du côté du metal. On trouve même des accents funk (Home Invasion).

Il fait aussi appel à des voix féminines, collant au concept de l'album, articulé autour d'une femme retrouvée dans son appartement trois ans après sa mort. Wilson a déjà impressionné davantage côté composition et il tend parfois à donner un peu trop de glace à sa solide équipe de musiciens au détriment de la simplicité ou de l'émotion, mais ces bémols ne suffisent pas à ternir l'ensemble de l'écoute.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer