Motor Sister: la passion de Scott Ian

Le guitariste d'Anthrax Scott Ian, qui a réalisé...

Agrandir

Le guitariste d'Anthrax Scott Ian, qui a réalisé un rêve en jouant avec le trio Mother Superior pour célébrer son 50e anniversaire, remettra ça avec le groupe nouvellement baptisé Motor Sister pour le lancement de l'album Ride.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Quel amateur de musique n'a pas rêvé un jour de faire partie de l'un de ses groupes préférés? Ce rêve, le guitariste d'Anthrax Scott Ian l'a en quelque sorte réalisé quand il a fêté son cinquantième anniversaire le 31 décembre 2013 en jouant des pièces du trio californien Mother Superior en compagnie du guitariste et chanteur du groupe, Jim Wilson, de sa femme et de deux amis musiciens. Le 10 mars, le groupe qui s'est baptisé Motor Sister poussera l'expérience plus loin en lançant l'album Ride.

«Au départ, ce projet était seulement un cadeau que je voulais me faire pour ma fête. Mon épouse Pearl [Aday, fille du chanteur Meat Loaf] et moi sommes bons amis avec Jim et son épouse, alors ça n'a pas été bien compliqué», explique Ian en entrevue téléphonique avec Le Soleil. Le bassiste Joey Vera (Armored Saint) et le batteur John Tempesta (Exodus, Testament, White Zombie, The Cult) complètent la formation qui refuse le qualificatif de «supergroupe».

«N'appelez pas ça un supergroupe juste parce que nous sommes tous dans d'autres groupes. Un supergroupe, ce serait Jimmy Page avec Lemmy et Eddie Van Halen!» lance d'ailleurs Scott Ian.

Deux jours en studio

L'étiquette de disques Metal Blade Records a toutefois eu vent du projet et proposé au quintette de graver sur disque 12 pièces de Mother Superior revisitées à la sauce Motor Sister. L'album a finalement été enregistré en deux jours au studio installé dans la résidence de Scott Ian et Pearl Aday par le producteur d'Anthrax, Jay Ruston.

«Moi, j'ai toujours adoré Mother Superior, car ils jouaient du rock 'n roll pur dans les années 90 et 2000 alors que personne n'en jouait. Personne à part eux ne jouait comme Humble Pie ou Thin Lizzy! Et en plus, ils n'ont jamais suivi aucune mode, ils laissaient leur musique parler. C'était trois gars qui ne se préoccupaient de rien à part écrire et jouer du rock», reprend Ian.

Cadeau

Pearl Aday, qui a collaboré avec Wilson à plusieurs reprises dans sa carrière de chanteuse, partage l'enthousiasme de son mari à donner une nouvelle vie au groupe séparé depuis 2011. «C'est toujours un cadeau de jouer avec Jim. J'ai toujours été l'une de ses plus grandes admiratrices après que Scott m'ait initié à la musique de Mother Superior. Je me sens toujours comme une fan finie devant lui!» rigole-t-elle.

Et l'aventure ne se terminera pas avec la parution de Ride puisque Motor Sister a l'intention de présenter plusieurs spectacles d'ici le début de la tournée d'Anthrax à la fin du mois d'avril.

«Nous avons déjà des spectacles planifiés à Los Angeles et San Francisco les 11 et 12 mars et on s'enligne pour en ajouter d'autres. On veut jouer le plus souvent possible quand nous sommes disponibles tous les cinq», indique Scott Ian, qui pense déjà à écrire du matériel original avec ses nouveaux collègues.

«Oui, bien sûr, c'est certain qu'ensuite, la prochaine étape sera d'écrire de nouvelles pièces ensemble. Je ne sais pas quand ce sera prêt, mais ça va se faire», assure celui qui ne voit cependant pas l'aventure comme une nouvelle mouture de Mother Superior.

«Mother Superior est séparé depuis plusieurs années et je n'essayais pas de réunir les membres du groupe. Moi et Jim sommes avant tout des amis et c'est ensemble que nous avons voulu lancer ce projet», termine le guitariste.

Le power couple du rock

Au coeur du groupe Motor Sister, le guitariste d'Anthrax Scott Ian et sa femme, la chanteuse Pearl Aday, fille adoptive du chanteur Meat Loaf. En plus de vivre dans la même maison, le power couple du rock travaille la plupart du temps ensemble puisque Scott fait aussi partie du groupe de sa femme.

«J'ai toujours travaillé avec Scott : on a été sur la route ensemble, je crois qu'on travaille bien tous les deux. Nous sommes constamment en tournée depuis tellement d'années. Nous sommes très heureux de nous avoir l'un l'autre», fait remarquer celle qui a littéralement grandi à l'ombre d'une scène.

Le prénom de la chanteuse fait référence à son père biologique Clark Pierson, batteur du Full Tilt Boogie Band qui accompagnait Janis Joplin, dont le surnom était Pearl, dans les derniers mois de sa vie. C'est cependant celui qui l'a adoptée à deux ans (Meat Loaf s'appelle en fait Michael Lee Aday) qui lui a donné son nom en plus de l'initier à la vie en tournée.

La vie en bus

«Je crois que je peux dire que j'ai passé la moitié de ma vie dans un autobus!» lance la femme de 40 ans. «J'étais toute petite et, déjà, je suivais mon père en tournée. Plus tard, j'ai été choriste dans son groupe. J'ai littéralement fait le tour du monde avec mon père», indique-t-elle.

Son groupe, nommé simplement Pearl, a aussi assuré à quelques reprises la première partie de Meat Loaf. «C'est toute une opportunité que d'avoir la chance de jouer devant son public de plusieurs milliers de personnes», fait-elle remarquer.

Pearl et Scott poursuivent d'ailleurs la tradition avec leur fils Revel Young Ian, trois ans et demi. «Il voyage avec nous. Il n'avait que trois mois et il a vu Anthrax jouer au Yankee Stadium [le 14 septembre 2011]. On sait toutefois que ce sera plus compliqué lorsqu'il sera en âge d'aller à l'école», indique Pearl, qui prépare aussi un nouvel album solo.

«Jim [Wilson] et moi avons commencé à enregistrer. Nous avons déjà neuf pièces et on veut en ajouter deux autres. Ça s'en vient, mais présentement, Motor Sister nous demande à tous beaucoup de temps», explique-t-elle.

Du nouveau Anthrax

Quant à Scott Ian, il travaille aussi au nouvel album d'Anthrax, qui devrait paraître avant la tournée que le groupe entreprendra à la fin du mois d'avril avec Volbeat et Crobot. Le spectacle s'arrêtera d'ailleurs au Colisée Pepsi le 14 mai.

«Pour l'album, nous n'avons pas vraiment d'horaire, alors je ne peux pas vraiment donner de date de parution. Et je n'ai pas encore commencé à penser à cette tournée non plus étant donné que c'est seulement dans deux mois», indique Ian.

Le guitariste ne se formalise pas non plus que Volbeat, un groupe danois très populaire en Europe, mais qui était peu connu en Amérique avant 2013, soit la tête d'affiche de la tournée alors qu'Anthrax est considéré avec Metallica, Megadeth et Slayer comme faisant partie du Big four du metal.

«Non, je crois que c'est normal. Si tu regardes ceux qui vendent le plus de disques aujourd'hui, Volbeat est un plus gros groupe que nous», concède-t-il en terminant.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer