Le livre de la semaine: Le secret le mieux gardé du monde

Bastian Obermayer et Frederik Obermaier, Le secret le mieux gardé du monde... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Bastian Obermayer et Frederik Obermaier, Le secret le mieux gardé du monde - Le roman vrai des Panama Papers (Seuil)

L'histoire: Bastian Obermayer et Frederik Obermaier, les deux journalistes allemands à l'origine du scandale des Panama Papers, racontent en détail leur incroyable odyssée à travers 2,6 téraoctets de données de Mossack Fonseca pour mettre en lumière l'organisation tentaculaire des paradis fiscaux. Une enquête gargantuesque qui a secoué le monde politique, la mafia et la finance mondiale.

Bastian Obermayer et Frederik Obermaier... (Fournie par les éditions du Seuil ) - image 2.0

Agrandir

Bastian Obermayer et Frederik Obermaier

Fournie par les éditions du Seuil 

Les auteurs: À l'oreille, ils ont le même nom de famille, mais Bastian Obermayer et Frederik Obermaier ne sont pas apparentés. Ils sont journalistes au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung. C'est le premier qui a reçu un courriel lui proposant des données cryptées sur la clientèle du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, données partagées avec son proche collègue et d'autres partout dans le monde.

. . . . . . . . . .

Intéressé par des données?

CRITIQUE / Le secret le mieux gardé du monde, c'est de la porno pour journalistes.

Rien de moins.

Le livre commence par le «ding» qui a mis le feu aux poudres, un courriel d'une source anonyme reçu par Bastian Obermayer, journaliste au quotidien Süddeutsche Zeitung. Et ces mots : «Hello. Ici John Doe. Intéressé par des données? Je les partage volontiers.»

C'est l'équivalent moderne de l'enveloppe brune dissimulée dans une cabine téléphonique ou sous un banc de parc.

C'est surtout le début d'une incursion sans précédent dans l'univers des sociétés-écrans et de l'évasion fiscale, dans le monde des ultrariches qui disposent de moyens colossaux et d'un système rodé au quart de tour pour dissimuler des millions et les soustraire à l'impôt. C'est le récit enlevant d'un monde parallèle.

Tout en s'inscrivant dans la foulée des fuites de données précédentes, entre autres les Luxleaks, les fuites de la panaméenne Mossack Fonseca ont des proportions jamais vues à ce jour. Bastian et son collègue - Frederik Obermaier - comprennent rapidement qu'ils ne pourront suffire à la tâche.

Ils se sont naturellement tournés vers le Consortium international du journalisme d'investigation, qu'ils ont dû convaincre en démontrant la valeur de leurs données et, plus important encore, la crédibilité de leur source.

Une source dont ils ignorent l'identité.

Plus de 300 de journalistes ont été mis dans le secret du projet Prometheus; les auteurs racontent comment les échanges d'informations ont été organisés, comment il était ardu de se retrouver à travers les données, les milliers de documents livrés par une source qui ne s'est jamais tarie. 

Des courriels, des contrats à scruter, un travail de moine.

Ce qu'ils ont trouvé a secoué la planète et n'a épargné personne, allant de la garde rapprochée de Vladimir Poutine à l'icône du foot Lionel Messi. Ils ont prouvé, ce sont eux qui l'écrivent, que «l'impression que ceux d'en haut peuvent faire ce qu'ils veulent est une réalité».

Tout ça à partir d'un «ding».  Mylène Moisan, Le Soleil  ****

. . . . . . . . . .

Triche de riches

CRITIQUE / Le secret le mieux gardé du monde - Le roman vrai des Panama Papers, c'est le mode d'emploi de l'évasion fiscale et le who's who des tricheurs de l'impôt. Les chapitres s'alignent avec des histoires plus abracadabrantes les unes que les autres, mettant en vedette des politiciens de tous les continents, des gens d'affaires et même un agent secret allemand fort intrigant. Au point de s'y perdre un peu, car tous ne sont pas connus internationalement. 

Les auteurs s'attardent aux agissements, mais aussi au carnet de contacts de leurs têtes d'affiche, qui ont toutes en commun de s'acoquiner avec le cabinet d'avocats Mossack Fonseca basé au Panamá. C'est par lui que les fils sont attachés et les pistes, brouillées. 

N'eût été la titanesque fuite de données - 8,2 millions de documents représentant 2 600 000 de mégaoctets! - orchestrée par une source anonyme, il aurait été impossible de relier les uns aux autres et de prouver que des millions de dollars disparaissent de l'écran radar des gouvernements... et des ex-femmes à qui on ne veut pas trop en laisser. 

Fausses compagnies, faux administrateurs, fausses références aussi, Mossack Fonseca ne recule devant rien pour combler ses clients. Et pourtant, ses dirigeants ont le culot de réfuter toutes les accusations en jouant les vierges offensées. Leurs réponses reproduites dans le livre sont renversantes de mauvaise foi. 

En tant que reporter, j'ai trouvé beaucoup de plaisir dans le récit de cette grande aventure journalistique, qui aura impliqué finalement 320 journalistes de 70 pays et 90 médias. Cela sans aucune fuite avant la publication simultanée de leur colossal travail d'enquête, le 3 avril 2016, par plusieurs grands médias de la planète. Il faut le faire! 

Le duo Obermayer-Obermaier raconte bien le stress des journalistes et du lanceur d'alerte quant à leur sécurité, la difficulté de fouiller dans des données d'une ampleur vertigineuse, l'obligation de tout contre-vérifier, la pression pour publier. 

Finalement, le récit traîne un peu en longueur, tout de même. Tous les protagonistes ne sont pas également intéressants, et on finit par comprendre le racket. En attendant qu'ils en inventent un autre...  Annie Morin, Le Soleil  ***1/2

. . . . . . . . . .

Extrait: la première page

Le meilleur ami du président russe. Des hommes d'affaires proches de la présidente argentine, de son défunt mari et de leurs prédécesseurs. Un mystérieux Allemand avec 500 millions de dollars. Ça pourrait être pire, comme début d'enquête.

Quelques jours après la première prise de contact et après un breffage avec le chef de rubrique Hans Leyendecker, il est évident que l'équipe, qui a déjà mené un bon nombre de recherches similaires, va travailler là-dessus. Cette équipe, c'est nous deux, les «frères Obermay/ier» - comme on nous appelle parfois dans la maison, depuis que notre rédacteur en chef, Kurt Kister, a lancé l'idée lors d'une conférence.

Au demeurant, nous essayons dans un premier temps de restreindre le plus possible le cercle de ceux qui sont au courant. Qui sait déjà si ces données sont vraies? Si elles sont vérifiables? Et si une histoire en sortira?

Notre plan, c'est d'abord de traiter les documents et de réfléchir ensuite à la façon de publier les résultats. Alors on se renseigne sur les affaires de Poutine - on a trouvé le nom de son meilleur ami associé à trois sociétés offshore dans les données -, on se procure des pièces sur le procès du fonds d'investissement NML contre l'Argentine, et on effectue des recherches sur notre mystérieux ex-manager de Siemens et les 500 millions de dollars. Mais nous sommes constamment distraits par l'apparition de nouvelles entreprises, et donc de nouvelles histoires potentielles.

. . . . . . . . . .

À venir

  • 3 septembre: Emily St John Mandel, Station Eleven (Alto)
  • 10 septembre: Lawrence Hill, Le sans-papiers (Pleine Lune)

Écrivez-nous!

Le Club de lecture se veut un lieu d'échange sur la littérature. Chaque semaine, deux journalistes du Groupe Capitales Médias partagent leur appréciation d'un livre. Et nous voulons aussi votre avis! Vous avez lu le bouquin dont nous parlons et voulez donner vos commentaires? Envoyez-nous un texte d'environ 80 mots (500 caractères) avec votre nom et votre lieu de résidence à clubdelecture@gcmedias.ca

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer