Kidnappé: super maman

Lorsque son fils de six ans disparaît au parc... (fournie par Les Films Séville)

Agrandir

Lorsque son fils de six ans disparaît au parc d'attractions après un moment d'inattention, Karla Dyson (Halle Berry) se lance à la poursuite des kidnappeurs, provoquant d'innombrables accidents au passage.

fournie par Les Films Séville

Le SoleilÉric Moreault 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / On ne peut que se réjouir de voir cet été des films qui mettent en scène des femmes fortes et indépendantes - même si le résultat varie énormément. Après Gal Gadot (Wonder Woman) et Charlize Theron (Blonde atomique), au tour d'Halle Berry de jouer les héroïnes dans Kidnappé (Kidnap), version super maman. Malheureusement, il s'agit d'un suspense hautement prévisible et dépourvu de toute originalité.

La chose est d'autant plus déplorable que l'intrigue du film de revanche de Luis Prieto (Pusher, 2012) s'approche dangereusement de celle de L'appel (2013), qui mettait en vedette la belle actrice à la poursuite d'un kidnappeur en série!

Berry incarne cette fois Karla Dyson, une mère en instance de divorce dont le fils de six ans disparaît au parc d'attractions après un moment d'inattention. Mais la femme paniquée a le temps de voir son fils être poussé de force dans une auto. Elle se lance à la poursuite du couple d'assaillants, des white trash caricaturaux, provoquant d'innombrables accidents au passage.

Difficile de croire aux trucs scénaristiques de Knate Lee pour éviter que la police ne se mêle de cette interminable course-poursuite dans les bayous de la Louisiane. Non seulement on s'ennuie ferme, mais Prieto passe son temps à nous montrer Berry en gros plan qui répète «Oh! mon Dieu», tout en criant d'effroi. C'est à la hauteur du reste des répliques, qui sont d'une banalité navrante... 

En fait, on est un peu gêné que l'actrice oscarisée pour Le bal du monstre (2002) en soit réduite à de tels rôles pour travailler - heureusement, on pourra la voir dans films plus consistants en 2017, dont Kings de Deniz Gamze Ergüven (Mustang, 2015) avec Daniel Craig.

N'eut été de la présence de Berry, d'ailleurs, Kidnappé est le genre de films qui serait sorti directement en vidéo sur demande. Passe encore qu'il soit peu plausible, encore faut-il qu'il soit un peu au minimum divertissant. Or, les ressorts dramatiques sont totalement rouillés. Et je ne parle même pas des 20 dernières minutes, totalement risibles. 

Honnêtement, il y a de très bons films à l'affiche en ce moment au cinéma. Ne gaspillez pas vos précieux dollars sur cette très pale copie du terrifiant Duel (1971). Bien que réalisé pour la télé par Spielberg, ce premier long-métrage contenait plus de cinéma que ce produit formaté et raté.

***

Au générique

  • Cote : **
  • Titre : Kidnappé
  • Genre : suspense
  • Réalisateur : Luis Prieto
  • Acteurs : Halle Berry, Lew Temple et Kristin McKenzie
  • Classement : général
  • Durée : 1h34
  • On aime : -
  • On n'aime pas : le manque d'originalité et de crédibilité, l'aspect caricatural, la trame sonore invasive




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer