Lady Macbeth: le diable fait femme

Profitant de l'absence de son beau-père et de... (TVA Films)

Agrandir

Profitant de l'absence de son beau-père et de son mari, Katherine (Florence Pugh), entame une torride relation avec Sebastian (Cosmo Davis).

TVA Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / Les apparences sont parfois (souvent?) trompeuses. Prenez Lady Macbeth, qui n'a rien à voir avec la pièce de Shakespeare, si ce n'est l'inspiration pour le personnage féminin perfide et déterminé. On s'attend à un drame historique empesé de l'époque victorienne alors qu'il s'agit en fait d'un suspense psychologique au ton résolument contemporain porté par une superbe et intense performance de Florence Pugh dans le rôle-titre. Une belle découverte.

Il est un peu malheureux que cet étonnant et très maîtrisé premier long métrage de William Oldroyd nous parvienne à ce temps de l'année - une diffusion à l'automne aurait été plus appropriée à l'esprit de ce long métrage traversé par le climat oppressant de l'Angleterre et le vent qui siffle sur la côte.

Peu importe. Il s'agit d'un film d'auteur rigoureux, tout en étant grand public grâce à son histoire de passion enflammée librement adaptée par Alice Birch de Lady Macbeth of the Mtsensk District de Nikolai Leskov. 

En 1865, Katherine (Florence Pugh) est prisonnière d'un mariage imposé avec un homme plus vieux (Paul Hilton). Son beau-père (Christopher Fairbank), qui vit avec eux, la harcèle pour qu'elle lui donne un héritier. Mais son mari indifférent se contente de l'humilier.

Profitant de l'absence des deux déplaisants, elle va entamer une torride relation avec Sebastian (Cosmo Jarvis), un employé de l'opulente résidence, au vu et au su de sa femme de chambre, Anna (Naomi Ackie). À partir de ce moment, rien ne va arrêter Katherine dans sa détermination à obtenir ce qu'elle convoite : son indépendance et la fortune qui vient avec...

William Oldroyd prend le temps de bien nous faire découvrir la vraie Katherine. Sa soumission initiale dissimule un art du calcul et de la manipulation, mais aussi une femme libre et moderne prête à tout pour assouvir son désir sexuel - le réalisateur tourne quelques scènes de lit, mais sans insister.

L'Anglais s'en sert pour nous faire découvrir la fougue de cette femme fatale qui, d'intrigues en rebondissements, ne cesse de nous captiver. Florence Pugh, dont c'est le deuxième long métrage, affiche une remarquable présence à l'écran, mélange de charisme, de candeur et de sexualité non réfrénée. À seulement 21 ans, on n'a pas fini d'en entendre parler.

Sens de la composition

Même chose pour Oldroyd dont la maîtrise de la mise en scène est déjà très forte. Son notable sens de la composition, surtout dans ses plans cadrés large, retient toute l'attention : c'est magnifiquement filmé. Économe sur le plan des dialogues, il laisse ses images parler d'elle-même, habituellement la marque d'un solide cinéaste. Il a d'ailleurs le sens du détail, et un humour typiquement british - il faut voir comment il utilise la présence du chat.

On peut lui reprocher certains clichés - la domestique qui regarde par le trou de la serrure! -, mais Oldroyd mène sa barque avec beaucoup de doigté. Hitchcock n'aurait pas renié ce Lady Macbeth de désir et de pouvoir où la mort rôde pour surgir au moment où s'y attend le moins.

-----

Au générique

Cote : ***1/2

Titre : Lady Macbeth V.O.A.S.-T.F.

Genre : Drame

Réalisateur : William Oldroyd

Acteurs : Florence Pugh, Christopher Fairbank, Cosmo Jarvis

Classement : 13 ans +

Durée : 1h30

On aime : L'interprétation saisissante de Florence Pugh. La réalisation très maîtrisée. La modernité de Katherine. Le mélange de genre

On n'aime pas : Quelques clichés




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer