Chuck a du punch! ***1/2

Chuck Wepner (Liev Schreiber) a connu la gloire... (Fournie par Entract Films)

Agrandir

Chuck Wepner (Liev Schreiber) a connu la gloire lorsqu'il a affronté Muhammad Ali sur le ring. Mais ce combat ne sert que de mise en place au film, qui illustre le dédoublement de personnalité de celui qui se prend de plus en plus pour Rocky, le personnage qu'il a inspiré à Stallone.

Fournie par Entract Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Chuck est le parfait exemple que la réalité dépasse souvent la fiction. Le parcours de Chuck Wepner s'avère tellement hors du commun qu'il est difficile d'y croire! Et pourtant, l'Américain s'est battu pendant 15 rounds contre Muhammad Ali et servi d'inspiration pour le Rocky de Sylvester Stallone... Philippe Falardeau, avec son humanisme habituel, se sert de ce canevas pour raconter une stupéfiante histoire de descente aux enfers et de rédemption par l'amour. Chuck a du punch!

Pour The Good Lie (2014), son premier film américain, le réalisateur québécois avait pu compter sur la présence de Reese Witherspoon. Cette fois encore, il a réuni une solide distribution. À commencer par Liev Schreiber (Spotlight), qui compose un Wepner un peu pathétique et irréfléchi, mais tout de même attachant.

Né en 1939, Wepner grandit dans les rues calamiteuses de Bayonne, New Jersey, où il apprend à se défendre. Enrôlé dans les marines, il perfectionne son art et, surtout, sa grande capacité d'encaisser. Ce qui lui vaudra son surnom du «Bayonne Bleeder» au début de sa carrière chez les pros - ses combats étaient souvent arrêtés par l'arbitre en raison de ses coupures.

Mais l'animal savait se battre. Au point de se hisser jusqu'au huitième rang des prétendants au titre des poids lourds, ce qui lui permet d'affronter Muhammad Ali. On savait Falardeau habile avec la caméra, mais il n'a jamais eu l'opportunité dans ses films, sauf quelques séquences de guerre dans The Good Lie, de manier celle-ci avec autant d'impact et de mouvement que dans ce combat, très réaliste (on souffre avec Chuck, qui refuse de baisser les bras malgré un adversaire beaucoup trop fort pour lui).

Mais contrairement aux Rocky et autres drames sportifs, ce combat n'est pas l'apothéose du long métrage, bien au contraire : il sert de mise en place à ce dont le réalisateur veut vraiment traiter. Le film illustre le dédoublement de personnalité de Chuck, qui se voit de plus en plus en Rocky, le personnage qu'il a inspiré à Stallone. Le gars se comporte et se prend pour une vedette de cinéma avec l'abus de substances qui vient avec, ainsi que les infidélités - il faut dire que l'action se déroule dans les années 70, en pleine période disco. La trame sonore est particulièrement bien utilisée pour recréer l'époque.

Humaniste

Il y perd sa femme (Elisabeth Moss, vue surtout dans Mad Men) et sa fille, ainsi que le contrôle sur sa vie. Ce qui permet à Falardeau de filmer quelques séquences mémorables, sans avoir à exagérer. Ce qui semble totalement invraisemblable, comme son combat contre un ours, s'est vraiment déroulé. Chuck Wepner est un méchant numéro, un personnage plus grand que nature.

C'est tout à l'honneur du réalisateur de ne pas en avoir fait une caricature. Le regard bienveillant et humaniste de son cinéma, une constante de son oeuvre, est ici à l'oeuvre de façon remarquable. Sans parler du fait qu'on ne s'ennuie jamais une seconde, grâce à un montage efficace et un bon sens de l'ellipse.

Le plus intéressant dans Chuck, c'est que l'homme va s'apercevoir, même si c'est sur le tard, que ses plus ardents supporteurs étaient sous ses yeux. Il va se prendre en main et vivre sa vie, la vraie, pas celle sur laquelle il fantasmait en se brûlant les ailes...

Au générique

  • Cote: ***1/2
  • Titre: Chuck
  • Genre: drame sportif
  • Réalisateur: Philippe Falardeau
  • Acteurs: Liev Schreiber, Elisabeth Moss et Naomi Watts
  • Classement: 13 ans +
  • Durée: 2h04
On aime: l'humanisme du réalisateur, l'histoire incroyable du boxeur, le portrait d'époque

On n'aime pas: certains morceaux disco...




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer