Hors champ

La réplique de la semaine (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La réplique de la semaine

La réplique de la semaine... (Fournie par TVA-Films) - image 1.0

Agrandir

Fournie par TVA-Films

«Le passé colore les idées.»

- David Lynch dans le documentaire David Lynch - La vie artistique de Jon Nguyen, Rick Barnes et Olivia Neergaard-Holm


Premières images

Le dernier passage de Michel Hazanavicius au Festival de Cannes, pour The Search en 2014, a viré au cauchemar. Le réalisateur français a néanmoins, avec beaucoup de courage, accepté de revenir en compétition cette année avec Le redoutable. Mais il a un atout fort dans son jeu : le mythique Jean-Luc Godard. Cette adaptation d'Un an après, d'Anne Wiazemsky, raconte les péripéties du couple après le tournage de La chinoise, sur fond de mai 68, dont l'accueil assez négatif va déclencher une profonde remise en question chez JLG. Tiens, tiens. Bérénice Bejo, rencontrée à Paris en janvier, m'a confié que Le redoutable marque un retour en grande forme de son conjoint. La réponse dans deux semaines.

Retour en arrière

Le premier long métrage de la trilogie des Spiderman de Sam Raimi a pris l'affiche il y a 15 ans, le 3 mai. C'est Tobey Maguire qui incarnait Peter Parker, l'ado qui se voit doté de super-pouvoirs après avoir été piqué par une araignée radioactive. Kirsten Dunst se glissait superbement dans la peau de Mary Jane Watson, son flirt. Ce fut le premier film du genre à accumuler 100 millions $ de recettes en une fin de semaine. Ce premier chapitre obtint aussi un bon succès critique - avec raison. La réalisation de Raimi dans ce genre fit école et donna du lustre à un genre qui en avait bien besoin.


Zoom

Puisqu'on est dans les superhéros, il est ironique de lire que Christian Bale, qui a contribué à rendre ses lettres de noblesse à Batman avec Christopher Nolan derrière la caméra, n'a aucun intérêt pour le genre au cinéma. Ni aucune intention de rendosser une cape de sitôt. Tant mieux, au fond. Bale est un acteur extrêmement doué dont le talent peut être utilisé à meilleur escient. N'empêche. Il était fabuleux dans la trilogie du chevalier noir (vidéo).


Arrêt sur image

Dans un tout autre registre, celui des super-acteurs, Jean-Pierre Léaud fête ses 73 ans vendredi. Il y a moins d'un an, l'immense interprète avait reçu une Palme d'honneur. Le Français a fait ses débuts au cinéma, à 14 ans, dans Les 400 coups de François Truffaut. «Je suis né à Cannes en 1959. À la fin de la projection, j'étais porté en triomphe. Je n'ai jamais voulu construire une carrière, mais j'ai choisi de tourner avec des réalisateurs que j'admire et que j'aime.» Dont Albert Serra, dont le film La mort de Louis XIV a été présenté hors compétition sur la Croisette l'année dernière. Le long métrage, avec Léaud dans le rôle-titre, prend l'affiche le 19 mai au Québec.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer