Chocolat: bête de cirque ***

Chocolat est construit pour nous faire passer du rire... (Fournie par AZ Films)

Agrandir

Chocolat est construit pour nous faire passer du rire aux larmes, mais le réalisateur a la main un peu lourde lorsqu'il souligne la déchéance tragique de Padilla (Omar Sy).

Fournie par AZ Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Chocolat raconte un destin hors du commun, celui de Rafael Padilla, bête de cirque dont le talent et l'aide d'un complice lui permettront de devenir le premier artiste noir à faire les beaux jours de la scène parisienne. Avec des performances inspirées d'Omar Sy dans le rôle-titre et de James Thierrée, Roschdy Zem avait en main tous les éléments pour faire un très grand drame biographique. Il y est presque arrivé.

Le film débute en 1897, dans le nord de la France. Padilla (Sy) se produit dans un modeste cirque où il se contente d'un petit rôle de cannibale. George Foottit (Thierrée), qui tente de relancer sa carrière, lui propose un duo inédit pour l'époque : un clown blanc autoritaire et un auguste noir souffre-douleur. Le fils d'esclave devient Chocolat.

Dans un montage accéléré, basé sur l'ellipse et accompagné d'une musique de circonstance, le spectateur assiste au succès grandissant des clowns. Thierrée, petit-fils de Chaplin et enfant de la balle, a élaboré des numéros acrobatiques, auréolés d'une certaine nostalgie, époustouflants. Les plans de réactions des spectateurs qui s'esclaffent sont communicatifs. 

Leurs prouesses désopilantes attirent l'attention de Joseph Oller (Olivier Gourmet), le directeur du Nouveau cirque. En six mois, le duo a conquis Paris. Mais la gloire vient avec un prix, surtout pour Chocolat. Gros joueur, homme à femmes et porté sur la bouteille, il s'enfonce lentement mais sûrement.

Le titre ne rend pas justice au récit - le long métrage aurait dû s'intituler «Foottit et Chocolat». Parce que le film s'attarde beaucoup à la relation entre les deux clowns, moteur de la narration, mais aussi parce qu'il traduirait mieux la dynamique inégalitaire qui la régit.

George Foottit éprouve des sentiments partagés pour son partenaire. Incapable de lui avouer son amour, il le traite souvent avec condescendance, lui rappelant son rôle de faire-valoir. Padilla prend de plus en plus conscience que sa négritude le condamne à être un Noir qui se fait botter le cul par un Blanc alors qu'il aspire à son émancipation comme homme et artiste.

Dans le rôle de cet ambitieux rêveur, Omar Sy (Intouchables) livre un bon numéro de charme - il a une dégaine incroyable. Mais il ne parvient pas à éclipser le ténébreux Thierrée (Voyez comme ils dansent), dans un rôle nuancé qui demande beaucoup de doigté. Le prolifique Olivier Gourmet s'avère aussi convaincant que d'habitude.

Comme souvent dans le genre, le réalisateur d'Omar m'a tuer (2011) a pris certaines libertés avec la réalité. Il aurait pu en profiter pour porter un regard plus large sur l'époque, soulignant plutôt à grands traits le racisme dont est victime Chocolat; les stéréotypes qui enferment Padilla dans son rôle de sauvage et son humiliant statut de sans-papiers. Ça manque un peu de subtilité.

Chocolat est construit pour nous faire passer du rire aux larmes, mais Roschdy Zem a la main un peu lourde lorsqu'il souligne la déchéance tragique de Padilla, abandonné de tous sauf son amoureuse Marie (Clotilde Hesme). 

Bien tourné et bien joué, Chocolat demeure un bon moment de cinéma.

Au générique

  • Cote: ***
  • Titre: Chocolat
  • Genre: drame biographique
  • Réalisateur: Roschdy Zem
  • Acteurs: Omar Sy, James Thierrée, Olivier Gourmet et Clotilde Hesme
  • Classement: général
  • Durée: 2h
On aime: les moments burlesques, le portrait d'époque, la chimie entre les deux acteurs

On n'aime pas: le manque de subtilité

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer