Gimme Danger: le survivant ***

Gimme Danger est un documentaire consacré aux Stooges,... (Fournie par EyeSteelFilm)

Agrandir

Gimme Danger est un documentaire consacré aux Stooges, mythique groupe britannique avec Iggy Pop à sa tête.

Fournie par EyeSteelFilm

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CRITIQUE / Jim Jarmusch est débarqué au Festival de Cannes, en mai, avec pas un, mais deux longs longs métrages. En attendant le très bon Paterson, qui était en compétition, voici Gimme Danger, son documentaire consacré aux Stooges, mythique groupe avec Iggy Pop à sa tête. Un film qui va régaler ceux qui s'intéressent au punk rock, mais qui, malheureusement, manque un peu de contexte.

Chanteur charismatique, gymnaste de la scène et libre-penseur, Iggy Pop est une force de la musique contemporaine. Avant de mener une fructueuse carrière solo, James Newell Osterberg, de son vrai nom, a fait partie de deux groupes. Son premier, The Iguanas, dans lequel il jouait de la batterie, lui a inspiré son nom de scène. Le deuxième, les Stooges, a inspiré à peu près tous les groupes punks qui ont suivi. Ça, c'est Jarmusch qui le dit, et son documentaire aurait eu plus d'impact si son propos avait été étayé par quelques témoignages de musiciens et de critiques. 

À la place, Gimme Danger repose presque entièrement sur les entrevues du cinéaste avec Iggy Pop, bien qu'il donne parfois le crachoir aux autres membres du band. De façon chronologique, le réalisateur va remonter à son enfance à Ann Arbor, où le garçon vivait dans une remorque avec ses parents, jusqu'aux années de «gloire» du groupe.

Vrai que Jarmusch devait composer avec le fait que seul le chanteur du quatuor original est encore en vie. Et qu'il y a peu d'images d'archives des Stooges, dont la carrière fut fulgurante: 1968 à 1974. Six années décadentes et extravagantes durant lesquelles les Stooges ont enregistré leurs trois classiques: The Stooges (1969), Fun House (1970) et Raw Power (1973).

Pour illustrer les témoignages d'Iggy Pop et de ses acolytes, Jarmusch utilise des documents d'époque ainsi que de l'animation, plutôt amusante. Des extraits des courts métrages des Three Stooges, des humoristes adeptes du vaudeville qui ont donné leur nom aux rockeurs, viennent aussi ajouter une touche d'humour. On se serait quand même attendu à plus de fantaisie du réalisateur de Down By Law (1986) et des Derniers amants (2013), surtout avec un tel sujet.

Spécialistes de l'autodestruction

Gimme Danger ne verse pas dans le panégyrique pour autant et aborde de front la dépendance du chanteur à l'héroïne. Les Stooges étaient des spécialistes de l'autodestruction: la formation s'est rapidement détériorée en raison de leur consommation, mais aussi de leurs comportements erratiques. 

Les performances d'Iggy Pop sur scène sont légendaires. L'inventeur du plongeon dans la foule (stage dive) dégageait une forte présence animale et ses mouvements, à la fois désordonnés et lascifs, pouvaient conduire à tous les abus (comme se rouler dans du verre brisé torse nu). Même pour l'époque débridée, c'était souvent trop pour bien des spectateurs, qui finissaient par lancer tout ce qui leur tombait sous la main.

Jim Jarmusch, un aficionado musical, aurait eu avantage à détailler plus amplement le contexte sociohistorique dans lequel s'inscrivait le groupe, quitte à sacrifier les segments sur la réunion des Stooges en 2003 ou laisser tomber des détails plus anecdotiques. 

Reste que l'exercice est fascinant à bien des égards. Ne serait-ce que pour entendre le discours très articulé et lucide d'Iggy Pop sur la musique populaire. À 69 ans, l'animal demeure une force vitale.

Au générique

  • Cote: ***
  • Titre: Gimme Danger
  • Genre: documentaire
  • Réalisateur: Jim Jarmusch
  • Interprètes: Iggy Pop, Ron Asheton, Mike Watt et Scott Asheton
  • Classement: général
  • Durée: 1h48
On aime: la vision d'Iggy Pop, le sentiment de danger bien rendu

On n'aime pas: le manque de contexte, la facture classique du documentaire

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer