Un petit boulot: l'occasion fait le larron ***1/2

La paire formée de Michel Blanc en proprio... (Fournie par AZ Films)

Agrandir

La paire formée de Michel Blanc en proprio de tripots clandestins et de Romain Duris en ouvrier au chômage dans Un petit boulot est formidable.

Fournie par AZ Films

Le SoleilÉric Moreault 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CRITIQUE / On regarde Un petit boulot et on se dit: tout est dans l'art du dosage. Un peu trop de cynisme, un peu moins de satire sociale, et Pascal Chaumeil se serait royalement planté avec son dernier long métrage. Il livre pourtant une comédie noire et délicieusement amorale, superbement interprétée par Romain Duris et Michel Blanc. Dommage qu'il ne soit plus là pour récolter les accolades...

S'il avait survécu à son cancer, le réalisateur de L'arnacoeur (2010) aurait constaté que son quatrième long métrage a généralement été bien reçu en France, autant par la critique que les spectateurs (ici, il a gagné le prix du public au récent festival Fantasia).

L'adaptation qu'a faite Michel Blanc du polar d'Iain Levison marche dans les pas des frères Coen, mais dans un contexte français. Si bien que la dénonciation satirique du capitalisme sauvage côtoie le burlesque et l'humour noir. Très noir.

Jacques (Duris) reste dans une petite ville durement éprouvée par la fermeture de l'usine. Au chômage, largué par sa copine et étranglé par ses dettes, il finit par se laisser tenter par le petit boulot que lui offre Gardot (Blanc), proprio de tripots clandestins qui «l'aime bien»: tuer sa femme infidèle. Ce que le malheureux accomplit un peu, pas mal par accident...

Ce qu'il conçoit ensuite comme un moment d'égarement devient peu à peu une opportunité à laquelle il prend goût. Surtout quand Brecht (beau clin d'oeil), le superviseur de la station-service où il est réduit à travailler avec son ami Tom (Gustave Kerten), menace de les congédier... Mais on ne sème pas des cadavres sur son chemin sans attirer l'attention de la police, si incompétente soit-elle. Et puis il y a cette Anita (Alice Belaïdi), croisée au poste, qui lui fait de l'oeil. Pour mieux le compromettre?

Pour son quatrième long métrage, Chaumeil a opté pour une mise en scène efficace (bien que le rythme fasse parfois défaut), mais très convenue. Pas de plans originaux ou de mouvements de caméra trop appuyés. De toute évidence, il a préféré s'appuyer sur la dynamique de jeu entre Duris et Blanc et les dialogues bien ciselés.

Le vétéran acteur, parfaitement imperturbable, à peine nerveux quand ça chauffe, livre une solide prestation en petit mafieux sans scrupule. Face à lui, un Duris barbu et chevelu (on lui trouve un vague air de Pacino dans Serpico) s'avère crédible en chômeur sans trop d'états d'âme qui, au fond du baril, croit que tous les moyens sont bons pour remonter, surtout s'il peut aider les copains au passage.

Ce qui amène d'ailleurs Jacques à prendre des décisions impulsives et irréfléchies, échafaudant des plans tellement foireux que ça fonctionne. Il ne faut guère s'étonner des rebondissements un brin abracadabrants, qui vont avec le ton du film.

Il est dommage, à ce chapitre, que le dernier tiers soit forcé. Un petit boulot perd un peu de sa magie... noire, il va sans dire. Mais la paire formée par Duris et Blanc est formidable. Le long métrage vaut le détour aussi pour sa savoureuse galerie de personnages secondaires. Un film français surprenant, au ton atypique, qui s'avère une belle réussite.

Au générique

Cote: *** 1/2

Titre: Un petit boulot

Genre: comédie policière

Réalisateur: Pascal Chaumeil

Acteurs: Romain Duris, Michel Blanc et Alice Belaïdi

Classement: 13 ans et plus

Durée: 1h40

On aime: la dynamique entre Duris et Blanc, le récit délicieusement amoral

On n'aime pas: un dernier tiers un peu forcé

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer